Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2020

Hypertrophie de la prostate: symptômes et traitement

L'hypertrophie de la prostate est un diagnostic très courant au cours des dernières décennies. Selon les statistiques, l'hypertrophie bénigne de la prostate (adénome) survient chez environ 40 à 45% de la population masculine âgée de 49 à 55 ans. En fait, il s'agit d'une augmentation et d'une croissance incontrôlée des cellules de la prostate. Le plus souvent, cette maladie est associée à une altération de la fonction reproductrice, qui survient à un âge avancé. Après 55 ans, près d'un homme sur trois est diagnostiqué avec cela, et après 70 ans, l'adénome est diagnostiqué dans 90% des cas. Cependant, la jeune génération a également un risque d'identifier une telle pathologie.

Hypertrophie de la prostate - qu'est-ce que c'est?

Ce diagnostic peut être soit une maladie indépendante, soit un signe de diverses pathologies du système urinaire et reproducteur. La glande de la prostate est susceptible d'augmenter et de proliférer en raison de processus inflammatoires chroniques dans le corps d'un homme, du cancer, des maladies sexuellement transmissibles.

La prostate est la glande qui produit les hormones sexuelles mâles. Il est situé entre la vessie et le rectum. La prostate commence à se développer lorsque le bébé est encore dans le ventre de la mère. Au fil du temps, la prostate commence à augmenter en raison de l'influence des hormones mâles. La croissance se poursuit jusqu'à la fin de la puberté. Chez un homme mature, la prostate ressemble à un châtaigne ou un cône, pèse environ 18-20 grammes.

L'hypertrophie de la prostate a ses causes et ses symptômes.

La prostate remplit les fonctions suivantes:

  1. Pendant le travail normal, il permet à l'homme d'avoir des relations sexuelles et contrôle les processus d'éjaculation.
  2. Protège le système reproducteur masculin des infections sexuellement transmissibles, qui entraînent l'infertilité. Ses sphincters sont situés à côté du système urinaire et empêchent la pénétration et la propagation des bactéries et des virus, c'est-à-dire qu'il remplit une fonction protectrice.
  3. Le liquide sécrétoire de la prostate protège et sature les spermatozoïdes, préserve leurs performances et leur activité.

Même dans l'utérus, les bourgeons de la glande de la prostate du futur garçon sont formés à partir des canaux plus chauds. Dans l'embryon femelle, un utérus se forme à la suite de la stratification de ces canaux.

En règle générale, l'hypertrophie de la prostate se développe après 55 ans en raison d'une reproduction affaiblie du système reproducteur. Avec une diminution de la concentration d'hormones mâles dans le sang, le tissu prostatique commence à se développer. C'est ce qui provoque l'élargissement de la glande avec le vieillissement général du corps.

La réponse à la question: «Qu'est-ce que l'hypertrophie prostatique?» Est assez simple. Il s'agit de la prolifération des propres tissus de la glande.

Causes de pathologie

Les principales causes de la maladie:

  • fond hormonal instable,
  • inflammation de la prostate et du système génito-urinaire,
  • manque d'activité physique, travail sédentaire,
  • infections et maladies sexuellement transmissibles,
  • tumeurs malignes et bénignes,
  • partenaires sexuels intermittents,
  • mauvais sommeil et mauvaise nutrition
  • l'hérédité,
  • mauvais métabolisme
  • dysfonctionnement gastro-intestinal,
  • sang trop épais.

Image clinique

Les symptômes de l'hypertrophie prostatique sont les suivants:

  • uriner trop souvent

Au stade initial, la maladie s'accompagne de changements mineurs dans le processus de miction

  • sensation de brûlure ou pression dans la vessie,
  • la miction se produit dans un mince ruisseau,
  • après avoir visité les toilettes, le patient a une sensation de satiété de la vessie,
  • inconfort dans la région pubienne,
  • douleur dans le périnée,
  • douleur après la miction
  • incapacité à vider la vessie,
  • sang dans l'urine
  • dysfonction rénale
  • la santé globale empire.

Si l'un des symptômes ci-dessus apparaît, vous devez consulter d'urgence un médecin qui procédera à un examen, donnera une référence pour des tests et prescrira un traitement approprié.

L'adénome comporte trois étapes principales:

  • Au premier stade, des changements mineurs se produisent dans le travail de la prostate et de la vessie. Des symptômes similaires à la cystite sont observés - l'envie d'émettre est accélérée, il y a une sensation de brûlure ou des démangeaisons dans le bas-ventre.
  • Au deuxième stade, des complications surviennent. Les parois de la vessie deviennent très minces, l'organe est perturbé. Il en résulte une sensation de vidange insuffisante. Dans le même temps, la fonction rénale se détériore, du sable et des pierres se produisent. De plus, la miction devient douloureuse, des crampes apparaissent.

L'absence de traitement rapide de l'HBP entraîne de graves conséquences

  • De plus, la condition s'aggrave, la douleur s'intensifie. Le développement de l'insuffisance rénale commence, la transition de la pathologie vers une forme chronique est possible. Il y a une vidange involontaire de la vessie. L'urine est retenue dans le corps, son empoisonnement se produit. Dans les cas avancés, si une personne n'est pas allée chez le médecin, il devient impossible d'aller aux toilettes par elle-même. Dans ce cas, le patient est hospitalisé d'urgence et des cathéters sont utilisés. Dans les cas très graves, la vessie peut même éclater.

À un stade précoce, la pathologie peut survenir sans symptômes graves. Elle commence à agacer le patient lorsque la prostate est déjà en expansion et que l'urètre est comprimé. Habituellement, le processus est lent. Au début, un homme ressent une fatigue intense, une somnolence, une baisse de ses performances, une irritabilité et une agressivité accrues. Ensuite, l'envie d'émettre devient plus fréquente, ennuyeuse non seulement pendant la journée, mais aussi la nuit. Après être allée aux toilettes, une personne ne ressent aucun soulagement, car il reste une sensation de plénitude de la vessie.

La violation de la miction et de la rétention urinaire entraîne une augmentation de l'acidité du corps et un dysfonctionnement des reins. Avec l'urine, les produits humains transformés (sels, hormones) sont libérés par le corps. S'il stagne, alors tout cela reste à l'intérieur et l'empoisonnement général du corps commence.

À ce stade, la fonction protectrice de la prostate cesse de fonctionner et l'infection commence à se propager à la vessie et aux reins. Tout cela peut entraîner une insuffisance rénale. À ce stade, l'urine est excrétée sous forme de gouttes ou ne sort pas du tout. Si cela se produit, vous devez immédiatement consulter un médecin pour éviter la rupture de la vessie.

Aux premiers stades de l'hypertrophie prostatique, des mesures de traitement complètes sont prises

Diagnostics

Un diagnostic rapide garantit un traitement réussi. Lors du traitement initial, une palpation rectale de la prostate est effectuée. Cela aide le médecin à déterminer la taille et le volume de la glande. Des tests de laboratoire de sang et de liquide urinaire sont également utilisés. Parmi les méthodes d'examen instrumentales, l'échographie transrectale est utilisée. Cette technique vous permet de déterminer la structure, la taille de la prostate et les organes du système urinaire, pour évaluer l'état de la glande.

Le traitement

Il existe trois façons de traiter l'hypertrophie prostatique:

  • observation
  • thérapie médicamenteuse
  • intervention chirurgicale.

À un stade précoce, il est possible de lutter contre l'adénome en surveillant la dynamique de la maladie et des médicaments, en massant la prostate, en prenant des bains avec des décoctions à base de plantes.

La pharmacothérapie implique la prise de tels fonds:

  1. Remèdes à base de plantes. Ces médicaments sont utilisés en combinaison avec d'autres produits chimiques sur une base chimique et sont généralement prescrits aux premiers stades de la maladie.
  2. Médicaments qui détendent les canaux de la prostate et facilitent la miction. Ces médicaments réduisent l'inconfort associé à la miction, mais n'éliminent pas les adénomes.
  3. Les hormones, qui empêchent l'effet de la testostérone sur le tissu de la prostate, aident à réduire sa taille.

L'hypertrophie de la prostate peut être traitée de plusieurs manières.

L'intervention chirurgicale garantit l'élimination complète du problème et la récupération. Pour ce faire, une opération est effectuée au cours de laquelle le tissu affecté est retiré.

La chirurgie est nécessaire lorsque:

  • problèmes de vidange de la vessie, rétention urinaire dans le corps,
  • répétition du processus pathologique,
  • infections chroniques du système urinaire,
  • la présence de sable et de pierres dans la vessie.

Il existe également diverses contre-indications à l'opération. Il arrive que même après la chirurgie, les symptômes ne disparaissent pas. Dans ce cas, des médicaments sont prescrits pour reprendre le fonctionnement normal du système génito-urinaire. Il existe un risque de complications. Par conséquent, il est très important de comprendre que la chirurgie n'est pas une méthode de traitement universelle et garantie. Seul un médecin qualifié est en mesure de sélectionner individuellement le traitement le plus adapté.

La prévention

Afin d'éviter les maladies du système urinaire et reproducteur, il est nécessaire de prévenir les facteurs provocateurs et d'observer des mesures préventives:

  • ne buvez pas beaucoup de boissons alcoolisées,
  • combattre le tabagisme
  • résoudre le problème de constipation (le cas échéant),
  • n'a pas trop froid
  • mener une vie saine
  • faire des exercices physiques
  • pas trop longtemps pour être au soleil.

Au stade initial de l'hypertrophie prostatique, il suffit de corriger le régime: limiter les plats épicés, épicés, frits et gras, le café, les conserves et les cornichons. Cela réduira la pression sur les conduits, ralentira la croissance des tissus. N'oubliez pas que vous ne pouvez pas supporter jusqu'au bout. Si vous avez des mictions fréquentes, surtout la nuit, contactez votre urologue.

1 commentaire pour “Hypertrophie de la prostate - qu'est-ce que c'est? "

Pendant toute la durée de sa vie, il n'a rencontré aucun homme qui guérirait la prostatite. Combien d'amis et de connaissances souffrent de cette maladie depuis des décennies. Il est temps pour les hommes de dire la vérité que cette maladie est incurable, et avec des médicaments payés, c'est une "mine d'or" pour les urologues.

L'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est une pathologie habituellement diagnostiquée chez les hommes âgés de 50 à 55 ans. Représente la croissance des cellules, ce qui provoque une augmentation de la prostate. C'est souvent le résultat d'une diminution de la production d'hormones sexuelles mâles au cours du vieillissement naturel du corps.

Quelles sont les causes de la maladie

Causes de l'hyperplasie bénigne de la prostate:

  • déséquilibre hormonal - faibles taux d'androgènes,
  • prédisposition génétique
  • âge de plus de 50 ans.

L'HBP est présente chez la plupart des hommes âgés. La pathologie ne se manifeste pas toujours en relation avec une petite prolifération du tissu prostatique.

L'hypertrophie de la prostate peut s'accompagner d'autres pathologies de cet organe:

  • tumeur maligne ou bénigne,
  • prostatite chronique
  • la tuberculose
  • lésion kystique.

Indirectement, le développement de l'hyperplasie prostatique est influencé par des facteurs tels que les mauvaises conditions environnementales, les conditions de travail nocives, l'abus d'alcool et le tabagisme. Cela aggrave l'état de santé, réduit la capacité du corps à résister aux maladies de la région génitale.

Symptômes et stades de la maladie

Les symptômes de l'hypertrophie prostatique apparaissent lorsque l'organe est pressé par les voies urinaires:

  • mictions fréquentes,
  • douleur pendant la miction
  • impuretés de pus et de mucus dans l'urine,
  • douleur dans le périnée,
  • éjaculation précoce ou tardive,
  • une sensation de plénitude constante de la vessie,
  • retard ou manque de sperme,
  • violation de la fonction sexuelle.

La douleur s'intensifie avec le temps à mesure que la prostate grossit. Le vidage de la vessie devient de plus en plus difficile. L'évolution des infections génitales contre l'HBP augmente l'inconfort, provoquant des brûlures et des douleurs en urinant. Avec la progression de l'adénome de la prostate, une décharge complète d'urine est impossible en raison d'une compression excessive du canal urétral.

L'hypertrophie bénigne de la prostate se déroule en 3 étapes:

  1. Une légère augmentation de la miction. Excrétion complète de l'urine sans perturber son courant.
  2. Rétention urinaire, vidange incomplète de la vessie. L'apparition de douleur et de douleur lors de sa vidange. Fonction rénale altérée, l'apparition de sable et de pierres en eux.
  3. Perte de contractilité vésicale. La quantité d'urine résiduelle est d'environ 1 litre. Son départ se fait goutte à goutte, le plus souvent - de façon incontrôlable.

La détection de l'hypertrophie de la prostate se produit généralement déjà à 2 stades. Les premiers symptômes de la pathologie sont souvent ignorés par le patient, ce qui conduit au déclenchement de la maladie.

Mesures diagnostiques

Au départ, un homme doit subir un examen médical. Le médecin palpe la prostate, en déterminant sa taille, sa densité, sa douleur. Un patient est interrogé pour identifier les symptômes de l'hypertrophie prostatique, la prescription de leur présence, la présence de maladies précédemment transmises de la région génitale.

Les études de laboratoire consistent en un test sanguin et une culture d'urine bactérienne. Ils déterminent le fonctionnement des reins, la présence d'infections urogénitales.

L'échographie TRUS ou transrectale peut évaluer l'état de la prostate, les organes les plus proches du système génito-urinaire, les vaisseaux et les capillaires du petit bassin. Ce type d'échographie est réalisé en introduisant un capteur dans le rectum. Une radiographie utilisant des colorants est nécessaire pour déterminer le site de rétrécissement du canal urétral. En utilisant l'uroflowmetry, la force d'un jet d'urine est mesurée.

Chirurgien: si vous soupçonnez un cours d'oncologie, un homme doit donner du sang aux marqueurs tumoraux. Si le diagnostic est confirmé, une biopsie tumorale est recommandée.

Comment et comment traiter

Un traitement conservateur est utilisé aux stades 1-2 de l'hypertrophie prostatique. Elle consiste à prendre des médicaments, à suivre un régime et à utiliser des remèdes populaires. Types de médicaments pour éliminer la pathologie:

  • soulager les poches de la prostate,
  • antibiotiques - détruisent la microflore pathogène,
  • anti-inflammatoire non stéroïdien - soulage la douleur et réduit le foyer de l'inflammation,
  • immunomodulateurs - accélèrent le processus de guérison,
  • vitamines - soutiennent la santé des hommes.

Urologue: la technique thérapeutique est la plus correctement prescrite après examen d'une micropréparation de la prostate.

Un traitement chirurgical est nécessaire avec une forte prolifération du tissu prostatique, la présence de sang dans l'urine, des lésions rénales, une forte probabilité de cancer, un processus inflammatoire étendu et une grande quantité d'urine résiduelle. Le plus souvent, l'opération est réalisée par résection transurétrale. Elle consiste à retirer les tissus hypertrophiés de la prostate.

Chirurgien: en présence d'une tumeur après l'intervention, son macrodrogue est examiné pour la présence de cellules malignes.

Après tout traitement chirurgical, un traitement médicamenteux est prescrit. Cela comprend la prise d'antibiotiques, d'immunomodulateurs, d'anticoagulants et de vitamines. Cela empêche la suture et les caillots sanguins, accélère le processus de rééducation.

Le traitement médical et chirurgical de l'hypertrophie de la prostate doit être accompagné d'un régime alimentaire. Cela aide à atténuer les symptômes du cancer de la prostate et à augmenter l'efficacité du traitement. Pour cela, les plats gras, frits, salés, fumés, épicés et autres plats lourds doivent être exclus du régime. Le menu pour hommes doit être composé des produits suivants:

  • légumes frais et bouillis
  • fruits et baies
  • poisson et fruits de mer,
  • viande maigre
  • soupes et céréales liquides,
  • produits laitiers et laitiers,
  • oeufs de poule
  • fruits secs
  • le miel
  • céréales.

Assurez-vous de boire au moins deux litres d'eau par jour. Cela restaurera la vessie et aidera à faire face plus rapidement aux infections génitales présentes en présence de la maladie.

Les méthodes alternatives de thérapie ne sont efficaces qu'au premier stade de l'hypertrophie prostatique ou comme adjuvant. Avec leur aide, les symptômes aigus de la maladie sont supprimés, la prolifération des tissus s'arrête. Avant de les utiliser, une consultation médicale est requise.

Recettes folkloriques pour la guérison de la prostate:

  • prendre une décoction de racine de réglisse pendant un mois,
  • ajouter des graines de cumin au thé ou aux plats cuisinés,
  • boire du miel trois fois par jour sur une cuillère à soupe à jeun,
  • massage de la prostate avec de l'argousier ou de l'huile de sapin ou des tampons rectaux avec leur ajout.

Ces fonds peuvent être utilisés comme prévention des maladies de la prostate. Pour ce faire, ils doivent suivre un cours dont la durée et la fréquence sont déterminées par le médecin traitant.

Comment éviter la survenue d'une pathologie

Vous pouvez empêcher le développement de l'hypertrophie prostatique en maintenant un mode de vie sain. Un homme doit suivre toutes les règles de la nutrition - manger les aliments les plus diversifiés en petites portions 4 à 5 fois par jour. Buvez de l'eau strictement avant les repas. Le régime doit être riche en vitamines des groupes B, C et zinc.

Pendant les rapports sexuels, il est nécessaire d'utiliser des méthodes de contraception barrière. Il est recommandé d'éviter les relations avec des partenaires non vérifiés. En cas de suspicion d'infection, consultez immédiatement un médecin.

Vous devez consulter un urologue afin de prévenir l'hypertrophie de la prostate après 45 ans 2 fois par an. Cela empêchera l'apparition de nombreuses maladies de la région génitale ou détectera leur évolution aux premiers stades. Le succès du traitement dépend en grande partie de la rapidité de l'initiation du traitement.

Complications

L'HBP provoque les effets suivants:

  • urolithiase,
  • troubles de la puissance
  • infertilité
  • blastome de la prostate
  • pyélonéphrite,
  • cystite.

Le plus grand danger pour les hommes est le développement de l'oncologie dans le contexte de l'hypertrophie prostatique. Il est généralement détecté au stade T3NXMX, dans lequel la tumeur atteint une grande taille. Au stade 1–2 du cancer de la prostate, les patients vivent en moyenne 10 à 15 ans après le traitement chirurgical. Au stade 3, la survie à cinq ans est de 60 à 75% et au stade 4, de 40 à 60%. Le pronostic est déterminé par le degré de malignité de la tumeur, l'âge de l'homme et les maladies concomitantes.

Selon les statistiques, un homme sur trois dans la catégorie d'âge de plus de 50 ans se rend chez un spécialiste en raison de problèmes de glande prostatique, le plus souvent avec une hypertrophie prostatique. La maladie est diagnostiquée au fil du temps chez 80% des hommes, ce qui indique que l'hypertrophie de la prostate est la maladie la plus courante du système génito-urinaire.

Étiologie de la maladie

L'hypertrophie de la prostate est caractérisée par une augmentation de la glande prostatique masculine, tandis que des troubles du système urinaire se produisent. Les termes synonymes d'hypertrophie sont l'adénome ou l'hyperplasie prostatique. La maladie agit souvent comme la principale raison de l'apparition ultérieure de néoplasmes bénins ou de tumeurs.

La maladie se forme dans le contexte du développement de processus inflammatoires infectieux ou chroniques. En outre, les maladies oncologiques et vénéréologiques sont référées aux raisons de la prolifération de la glande.

En raison des changements hormonaux naturels, un tiers des hommes de plus de 40 ans ont une hypertrophie de la prostate. L'hypertrophie se développe généralement après 50 ans, les symptômes surviennent chez un patient sur trois.

Les principaux facteurs du développement de l'hypertrophie sont les changements hormonaux dans le corps - une diminution du niveau de l'hormone mâle testostérone, tandis que la sécrétion de l'hormone femelle œstrogène augmente.

L'évolution de la maladie se caractérise par les étapes suivantes:

  1. Le stade I est caractérisé par un développement régulier de la maladie sans transition longue vers des formes sévères. Les symptômes comprennent une augmentation de la miction, surtout la nuit. Le jet devient lent, il est souvent nécessaire de faire un effort. Parallèlement aux principaux signes, des symptômes d'incontinence se produisent également.
  2. Le stade II est caractérisé par des manifestations plus prononcées. Le flux pendant la miction est souvent interrompu, le liquide résiduel stagne dans le système urinaire. Un effort pour uriner souvent peut entraîner une hernie, dans les cas plus graves, un prolapsus du côlon.
  3. Le stade III se manifeste par une extension de la vessie, sa sensibilité disparaît. Le stade est caractérisé par le développement de complications dans le corps. L'incontinence conduit à des processus complexes, les patients sont le plus souvent obligés d'utiliser des mesures spéciales pour retenir le liquide: coussinets, couches et autres moyens.

Le tableau clinique se manifeste non seulement avec l'hypertrophie prostatique, mais s'applique également à d'autres problèmes pathologiques, notamment les troubles nerveux, les tumeurs malignes de la prostate et de nombreuses autres maladies.

Diagnostic

Pour diagnostiquer la maladie et établir la thérapie la plus appropriée, des tests complexes et d'autres contrôles corporels sont prescrits. À la fin de l'étude, le patient est référé pour palpation de la prostate, le principal moyen de détecter les problèmes de prostate.

Le diagnostic général comprend:

  • analyse d'urine
  • biochimie du sang
  • Niveau PSA.

L'échographie des bords de la glande est souvent liée à des analyses supplémentaires, avec lesquelles il est possible de détecter les limites des joints tissulaires.

Après un examen diagnostique précis, les experts prescrivent la méthode la plus appropriée pour le traitement complet de l'hypertrophie.

Pour faire le bon diagnostic, le médecin peut également avoir besoin d'un journal d'urination personnel, dans lequel le patient entre. Le nombre total de voyages aux toilettes, la caractéristique de l'urine par couleur, les désirs nocturnes et bien plus encore y sont enregistrés.

La description

L'hypertrophie de la prostate est une maladie qui est la prolifération du tissu prostatique et une augmentation de sa taille. Ce processus pathologique s'accompagne de ses symptômes caractéristiques. Parfois, le développement de la maladie se produit imperceptiblement, ce qui est très dangereux pour l'homme. Après tout, il ne se rendra pas compte qu'il est malade jusqu'à ce que l'hypertrophie provoque de graves changements dans le corps.

Comme mentionné précédemment, les hommes plus âgés sont plus sujets à l'hypertrophie prostatique. En règle générale, de tels troubles surviennent chez eux en raison d'une insuffisance hormonale. Le blâme pour ce processus est également les changements dans le système endocrinien qui apparaissent dans le contexte des changements dans les testicules.

Les médecins ont soutenu à plusieurs reprises que la maladie peut avoir un facteur héréditaire. Cependant, ils n'ont pas réussi à confirmer scientifiquement leur propre théorie.

Thérapie médicamenteuse

Les types de médicaments suivants sont utilisés pour traiter l'hypertrophie de la prostate:

  • antibactérien
  • contenant des hormones
  • légume
  • alpha-bloquants
  • Médicaments inhibiteurs de la 5-alpha rectose.

Avec le développement de processus inflammatoires à l'intérieur de la prostate, la pharmacothérapie a un effet inefficace. Par conséquent, il est également important de connecter d'autres procédures thérapeutiques: thérapie au laser, massage, thérapie par ultrasons et stimulation par impulsions électriques.

Les alpha-bloquants ne réduisent pas la glande, mais ont un effet restrictif sur le tissu musculaire autour de la glande et du col de la vessie. Les effets secondaires de l'utilisation de ce type de médicament comprennent un état léthargique et somnolent, des étourdissements et une léthargie. Les alpha-bloquants sont contre-indiqués chez les patients présentant une pression interne élevée.

Avec l'hypertrophie prostatique, le succès du traitement est déterminé par l'opportunité de l'introduction de mesures thérapeutiques. Lors des manifestations des premiers symptômes, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Dans le même temps, l'automédication est contre-indiquée, car cela ne peut qu'aggraver la situation. Le bon choix des médicaments nécessaires est possible après consultation d'un spécialiste et diagnostic général.

L'utilisation de médicaments hormonaux est possible si l'élargissement de la prostate est provoqué par des tumeurs malignes. Un ensemble individuel de médicaments contenant des hormones peut ralentir le développement des cellules cancéreuses.

Les préparations à base de plantes peuvent également avoir un effet efficace, avec moins d'effets négatifs.

Thérapie populaire

La médecine alternative a également un effet bénéfique sur la manifestation de l'hypertrophie prostatique. Cependant, les remèdes populaires ne conviennent que pour éliminer les symptômes et ne peuvent pas éliminer la cause profonde du développement de la maladie.

La médecine alternative n'a pas une efficacité rapide, donc la bonne approche pour le traitement serait une thérapie médicamenteuse complète avec l'ajout de conseils traditionnels.

Les préparations internes comprennent des décoctions et des infusions à base de plantes. La thérapie à long terme pendant environ 2-3 semaines est utilisée pour accumuler des éléments utiles dans la composition des teintures à base de plantes, ayant un effet bénéfique sur l'élimination des symptômes.

Les herbes suivantes sont utilisées pour prévenir l'hypertrophie:

  1. Une décoction de pissenlits. Améliore la circulation sanguine et fournit aux tissus les nutriments essentiels.
  2. Teinture d'ortie. L'ortie contient une quantité suffisante de flavonoïdes, qui décomposent et éliminent les pierres des canaux de la glande.
  3. Infusion de persil au miel ou au citron. Le bouillon améliore l'état du patient, se fend et élimine les calculs de l'urètre.
  4. Teinture de carvi et millénaire. Il supprime les symptômes tels que l'inflammation, les démangeaisons et la douleur.
  5. Bouillon de sauge et de cynorrhodon. Renforce le système immunitaire, soulage les processus inflammatoires.

Le cours de traitement de la médecine alternative ne devrait pas durer plus de 3 semaines. S'il n'y a pas d'amélioration pendant cette période, on prescrit au patient des substances médicinales plus fortes, qui ne peuvent être prescrites que par un spécialiste.

L'un des moyens efficaces de traiter l'hypertrophie est également l'utilisation de bains de bien-être assis. Cette méthode peut éliminer les symptômes tels que la douleur et les démangeaisons dans l'anus et, dans de nombreux autres cas, éliminer les troubles de la miction.

Autres procédures et chirurgie

Il existe un certain nombre de méthodes alternatives qui peuvent être utilisées comme mesure préventive et comme méthode de traitement supplémentaire.

Cela comprend:

  1. Hirudothérapie. Le traitement avec des sangsues réduit rapidement et efficacement les symptômes des maladies de la prostate.
  2. Acupuncture Après un cycle complet, l'apport sanguin dans la zone tissulaire s'améliore, les processus métaboliques à l'intérieur du corps s'accélèrent, la prostate absorbe plus activement les médicaments.
  3. Magnétothérapie. Avec ce type de traitement, des dispositifs spéciaux avec aimants intégrés à l'intérieur sont utilisés. Un champ magnétique peut également améliorer la circulation sanguine et accélérer les processus biochimiques à l'intérieur de la glande.

Avec le développement ultérieur de complications, un traitement conservateur peut être inefficace. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Afin d'éviter une intervention chirurgicale, les experts recommandent des examens préventifs réguliers. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez immédiatement contacter la clinique.

Les méthodes modernes de traitement de l'hypertrophie de la prostate permettent l'utilisation d'interventions minimalement mini-invasives, notamment:

  • endoscopie
  • résection transurétrale (TUR),
  • destruction laser.

Dans les cas graves, lorsque la maladie est au dernier stade, une adénomectomie est prescrite - une méthode radicale d'intervention chirurgicale. Dans ce cas, l'élimination des nœuds d'hypertrophie se produit par une incision ouverte. Après l'opération, le patient passe plusieurs jours à l'hôpital. Le programme de récupération dure environ 2-3 semaines.

Conséquences possibles

Dans le cas où il n'y a pas de mesures diagnostiques opportunes et où le traitement de l'hypertrophie de la prostate n'est pas effectué, de graves conséquences négatives surviennent.

  • développement du processus inflammatoire dans le contexte de stagnation de l'urine,
  • hydronéphrose,
  • formation de calculs rénaux,
  • l'infertilité et la dysfonction érectile.

La négligence de l'hypertrophie entraîne des maladies graves telles que la pyélonéphrite et la cystite. Le risque de processus oncologiques augmente plusieurs fois.

Il est important de toujours surveiller le développement de la maladie, en cas d'exacerbations et de manifestation aiguë de signes cliniques, consultez immédiatement un spécialiste.

Les complications affectent extrêmement négativement le fonctionnement des organes internes importants, ce qui conduit souvent à la mort.

Médicaments

Si le médecin juge approprié de traiter son patient avec des médicaments, il lui prescrira des médicaments appartenant à ces groupes:

  1. Bloqueurs alpha. Médicaments efficaces qui aident la prostate à se détendre autant que possible. Grâce à cela, le processus de sortie d'urine s'améliore. Lorsqu'ils sont mal utilisés, ces médicaments provoquent des étourdissements, des maux de tête et des évanouissements. En raison du fait que les alpha-bloquants facilitent la miction. La quantité d'urine résiduelle est réduite plusieurs fois. L'homme n'est plus tourmenté par une envie déraisonnable d'aller aux toilettes. Il faut se rappeler que ces fonds sont destinés à éliminer les principaux signes de la maladie. Cependant, ils ne sont pas en mesure de faire face à la tumeur.
  2. Inhibiteurs de la 5-alpha rudectase. Médicaments modernes qui empêchent la testostérone d'affecter le tissu prostatique. Pour cette raison, sa taille est considérablement réduite,
  3. Remèdes à base de plantes. Ils sont composés d'ingrédients naturels. Mieux encore, ces médicaments se manifestent en combinaison avec d'autres médicaments. Ils permettent à un comprimé ou à une composition thérapeutique d'augmenter son efficacité. Il est logique de prendre des médicaments à base de plantes uniquement au stade initial de développement du processus pathologique de la prostate.

Si avec une hypertrophie de la prostate, le traitement avec des médicaments ne donne pas de résultat, les patients doivent accepter des méthodes plus radicales.

Qu'est-ce que l'hypertrophie tissulaire

Qu'est-ce que l'hypertrophie? Il s'agit d'une augmentation excessive du volume de tissu cellulaire ou de tout organe en raison de divers facteurs négatifs. De plus, le tissu ou l'organe augmente en raison d'une augmentation du volume des cellules qui les forment, et non en raison du nombre de ces cellules. Autrement dit, à la question: "Hypertrophie de la prostate - qu'est-ce que c'est?" On peut répondre: il s'agit d'un élargissement pathologique de l'organe.

Le développement de cette maladie dépend de l'état du système hypothalamus-hypophyso-surrénalien.

Important! L'hypertrophie est un processus réversible, avec l'élimination de la cause, la taille normale et le fonctionnement de l'organe peuvent être restaurés.

Hypertrophie de la prostate: qu'est-ce que c'est?

Au sens large, l'hypertrophie prostatique est une prolifération de tissu prostatique, en raison de laquelle sa taille est considérablement augmentée. Ce processus peut s'accompagner de symptômes prononcés ou se produire presque imperceptiblement pour le patient.

Autres noms pour l'hypertrophie de la prostate:

  1. adénome de la prostate
  2. hyperplasie bénigne de la prostate (HBP).

Fonctionnement

L'hypertrophie bénigne de la prostate ne peut être complètement guérie qu'avec l'aide d'une intervention chirurgicale. Pendant l'opération, tout le tissu affecté par la maladie est coupé.Cette option de traitement est nécessaire pour de tels diagnostics et troubles:

  • Urolithiase
  • Infection des voies urinaires
  • Récidive de maladies du système génito-urinaire,
  • Syndrome d'urine résiduel.

Les symptômes de ces pathologies peuvent coïncider avec des signes d'hypertrophie. Pour un certain nombre de raisons, tous les patients ne se font pas opérer. Tout cela parce que la procédure a de graves contre-indications.

La chirurgie est réalisée dans les cas extrêmes.

Si, après avoir retiré les tissus affectés de la prostate, les patients continuent de montrer des signes d'hypertrophie prostatique, on leur propose de boire des médicaments supplémentaires, dont l'action vise à restaurer les reins et la vessie.

De ce qui précède, on peut conclure que la chirurgie n'est pas toujours la meilleure solution pour les patients ayant un diagnostic d'hypertrophie. Cette méthode de traitement est prescrite exclusivement sur une base individuelle et uniquement en cas de besoin urgent.

Les causes de la maladie

L'hypertrophie de la prostate peut être une maladie distincte ou une conséquence de certaines maladies, par exemple l'inflammation de la prostate, qui s'accompagne d'une hypertrophie de l'organe.

Fondamentalement, une augmentation de l'organe est provoquée par des troubles hormonaux qui surviennent avec l'âge chez les hommes.

Après 50 ans, la production de testostérone, la principale hormone sexuelle masculine, est considérablement réduite, mais la production d'hormones féminines augmente..

Et comme les tissus de la prostate leur sont très sensibles, ils commencent à se développer.

Une autre raison du développement de l'hypertrophie associée aux hormones est une augmentation de la prolactine dans le sang (une hormone qui favorise la production de testostérone). Sa concentration augmente dans le contexte de stress réguliers, d'efforts physiques intenses, avec une utilisation prolongée de certains antihypertenseurs (Nifedipine, Amlodipine), des antidépresseurs, des médicaments et des médicaments qui inhibent la sécrétion gastrique.

D'autres raisons de développement comprennent:

  • processus inflammatoires du système génito-urinaire - cystite, urétrite,
  • infections génitales - gonorrhée, syphilis, chlamydia,
  • athérosclérose
  • prédisposition génétique
  • maladies oncologiques
  • prostatite
  • manque de vie sexuelle régulière,
  • la malnutrition
  • mode de vie sédentaire
  • l'obésité.

Une mauvaise alimentation entraîne souvent une violation de la motilité intestinale (le mouvement des matières fécales dans l'intestin). En conséquence, la constipation se développe. Si la constipation est régulière et que l'homme ne prend aucune mesure pendant longtemps, les toxines contenues dans les selles pénètrent dans la circulation sanguine et traversent la paroi intestinale jusqu'à la prostate. Le fait est que la prostate de l'intestin n'est séparée que par une paroi tokai. Conséquence - une inflammation et une hypertrophie des organes se développent.

Le tabagisme et l'abus d'alcool ne provoquent pas le développement de la maladie, mais peuvent accélérer le processus de son développement.

Les hommes pensent que l'hypertrophie de la prostate peut se développer en raison des rapports sexuels fréquents. Ce n'est pas le cas. Les rapports sexuels fréquents ne sont pas la cause de la maladie.

Mais l'absence de contact sexuel, ainsi qu'un mode de vie sédentaire, entraînent une stagnation des spermatozoïdes, du sang dans la prostate.

Dans ce contexte, une inflammation peut se développer et, par conséquent, une augmentation de l'organe, une prostatite.

À risque sont:

  • Hommes de plus de 35 ans
  • les hommes dont le travail implique un style de vie sédentaire,
  • hommes gais,
  • les hommes qui abusent des médicaments pour la construction musculaire
  • les hommes qui prennent des médicaments hormonaux antihypertenseurs pendant une longue période.

Le groupe à risque comprend des représentants du sexe fort, qui mènent une vie sexuelle irrégulière.

Qu'est-ce que l'hypertrophie prostatique?

L'hypertrophie de la prostate est une hypertrophie de la prostate qui survient soit à la suite d'une maladie infectieuse, soit à la suite d'une maladie existante. Les tissus adipeux et protéiques commencent à se développer, la couche externe est étirée et, à cause de cela, l'urètre se rétrécit. Cette maladie est observée principalement chez les hommes d'âge moyen et âgés.

Prévisions

Si le traitement de l'hypertrophie de la prostate est adéquat, les experts parlent d'un pronostic favorable de récupération. Pour atteindre ce résultat, les méthodes modernes de thérapie pour de tels troubles dans la glande aident. Le patient a le droit de décider quelle méthode de traitement lui convient le mieux parmi celles qui lui ont été proposées par le médecin traitant.

Comment se manifeste la maladie?

Il est très important de détecter une hypertrophie à un stade précoce. Dans ce cas, il sera possible d'éviter non seulement des conséquences négatives, mais également une intervention chirurgicale.

La maladie se développe progressivement. Hypertrophie des symptômes de la prostate, selon le stade:

  1. L'étape initiale. Il se caractérise par des changements mineurs dans la miction. La durée de l'étape est de 1 an à 2-3 ans.
  2. Deuxième étape. Elle se caractérise par des douleurs dans la prostate. En raison de la vidange incomplète de la vessie, une stagnation de l'urine se forme, ce qui entraîne une inflammation de sa muqueuse.
  3. La troisième étape. Elle se caractérise par une incontinence urinaire, une douleur intense et un inconfort important.

Le premier et principal signe du développement de la maladie est une violation de la miction. Anatomiquement, la prostate recouvre l'urètre. Avec son augmentation, il est pincé.

De plus, il y a une pression sur la vessie. C'est pourquoi les premiers signes du développement de l'hypertrophie sont considérés:

  • flux d'urine intermittent lent pendant la miction,
  • mictions fréquentes (jusqu'à 9 fois par jour et plus souvent),
  • augmentation du temps de miction.

De plus, il y a une envie d'uriner la nuit. Les hommes en bonne santé ne vont a priori pas aux toilettes «un peu» la nuit, à moins, bien sûr, qu'ils soient allés trop loin avec de la bière la veille.

Un autre signe est l'absence d'une érection matinale. Toute pathologie de la prostate est accompagnée d'une violation de son travail. En conséquence, la libido chute, l'érection disparaît. Par conséquent, les médecins disent que le traitement de la prostate doit être effectué immédiatement, sinon il est lourd d'impuissance.

Violation de la miction et manque d'érection - ce sont deux "cloches" qui ne peuvent être ignorées. Ils aideront à identifier la pathologie à un stade précoce et à s'en débarrasser.

Pourquoi l'hypertrophie de la prostate se produit-elle?

Il existe plusieurs raisons à l'origine de l'hypertrophie prostatique:

  • maladies infectieuses (peuvent être transmises et contractées par le sang ou par des infections sexuellement transmissibles),
  • mauvais style de vie (vous bougez un peu et mangez mal),
  • défaillance des processus hormonaux ou métaboliques du corps,
  • athérosclérose
  • diverses maladies du système génito-urinaire (l'hypertrophie en est déjà la conséquence),
  • maladies oncologiques.

L'hypertrophie de la prostate se développe en raison de troubles hormonaux

Séparément, nous prêtons attention à une autre raison qui peut provoquer une hypertrophie - ce sont les stéroïdes. Malgré le fait que l'hypertrophie de la prostate soit inhérente aux hommes plus âgés, elle se retrouve de plus en plus chez les jeunes qui s'engagent dans la musculation. Le fait est que les stéroïdes contiennent de la testostérone. Dans le corps, il se transforme en dihydrotestostérone, ce qui provoque la croissance active du tissu prostatique.

L'hypertrophie est rarement le résultat d'une seule cause. Le plus souvent, certains facteurs s'accumulent avec l'âge et se retrouvent ensuite dans le problème.

Causes d'occurrence

Les causes de l'hypertrophie de la prostate suscitent la controverse chez les médecins. Certains experts sont enclins à croire que le principal facteur conduisant à une hypertrophie de la prostate est violation de la vie intime (manque ou excès sexuel).

Un autre groupe de médecins identifie des raisons telles que l'abus de mauvaises habitudes, le manque d'une alimentation complète et équilibrée et une attitude inattentive à leur santé.

Chaque point de vue a sa propre base de preuves, de sorte que la liste des facteurs conduisant à l'adénome de la prostate comprend une longue liste.

Les causes de l'HBP comprennent:

  • changements hormonaux dans le corps (peut être associé à des changements liés à l'âge ou à l'exposition à certains facteurs),
  • réduction de la testostéroneaccompagnée d'une augmentation des œstrogènes,
  • constant hypothermie génito-urinaire,
  • vie sexuelle irrégulière (y compris le manque de relations intimes).

Quels sont les symptômes de l'élargissement de la prostate?

La prostate est située sous la vessie et près du rectum. Il peut être trouvé indépendamment par voie rectale (à travers l'anus). La prostate se présente sous la forme d'un joint rond. Son augmentation affecte directement le fonctionnement de ces organes. L'hypertrophie de la prostate a de nombreux signes différents, qui dépendent des caractéristiques structurelles du corps, de la cause de la maladie et de sa gravité.

Observez les symptômes suivants:

  • douleurs de nature différente dans le bas-ventre, dans les organes génitaux externes, dans l'aine et dans l'anus,
  • violation de la fonction sexuelle (faible érection, douleur pendant ou après les rapports sexuels),

Envie constante d'uriner et la vessie ne semble pas se vider complètement

  • inconfort pendant la miction,
  • la présence de caillots sanguins dans l'urine,
  • mictions fréquentes (surtout la nuit),
  • sable et calculs rénaux
  • difficulté à uriner (l'urine coule lentement)
  • ne se sentant pas complètement vide de la vessie.

Méthodes de traitement

L'hypertrophie de la prostate est traitée de plusieurs façons.

Le choix d'une technique particulière dépend directement du stade de prolifération du tissu prostatique.

La chirurgie est un dernier recours, qui n'est utilisé qu'en présence d'exacerbations ou de formes avancées d'HBP.

Options de traitement:

  • traitement médicamenteux (le spécialiste prescrit des médicaments spéciaux qui éliminent les symptômes existants, cela ne vaut pas la peine de prendre ces médicaments de façon incontrôlable, une telle technique ne sera efficace que dans les premiers stades de l'hypertrophie de la prostate),
  • massage de la prostate (une indication pour cette technique n'est considérée que le stade précoce de la maladie ou son utilisation comme mesure supplémentaire dans le traitement de l'adénome de la prostate, la procédure doit être effectuée par un spécialiste ou selon un certain algorithme),

  • ablation de la prostate par laser (la glande de la prostate s'évapore sous l'influence d'un faisceau laser, les saignements sont complètement éliminés, les deuxième et troisième stades de l'HBP sont des indications pour utiliser cette méthode, la méthode n'a pas de contre-indications),
  • méthode chirurgicale (la prostate est retirée par le canal urinaire, la procédure n'est utilisée que s'il y a des conséquences négatives pour les reins, le foie ou les organes génitaux, la vie sexuelle d'un homme après la chirurgie changera considérablement),
  • recettes populaires: traitement à la citrouille, aux noix, à la morbidité des abeilles et à d'autres méthodes, les experts recommandent d'utiliser ces méthodes uniquement en combinaison avec des médicaments ou des options non chirurgicales, la médecine traditionnelle donne de bons résultats à titre préventif.
  • Méthodes de diagnostic

    Un spécialiste peut dire en détail ce qu'est l'hypertrophie. Un médecin qui traite des problèmes avec l'organe masculin est appelé un urologue. C'est lui qui doit être abordé si l'homme présente les premiers signes de pathologie.

    Le diagnostic commence par une enquête auprès du patient. Une anamnèse de la vie et des plaintes du patient est révélée. Ensuite, le médecin procède à la palpation de la prostate à travers l'anus. À la palpation, l'organe malade est agrandi, a une structure lisse et dense.

    De plus, vous devrez subir les examens suivants:

    • tests sanguins et urinaires,
    • échographie ou radiographie des organes pelviens,
    • détermination du taux de fuite d'urine,
    • analyse de la sécrétion (jus) de la prostate,
    • analyse d'un frottis de l'urètre,
    • Test sanguin PSA
    • analyse de sperme.

    Pour détecter l'hypertrophie de la prostate, il n'est pas nécessaire de passer tous les tests ci-dessus. Le diagnostic est effectué dans chaque cas individuel, en fonction du stade de la pathologie, de la présence de maladies concomitantes.

    Les étapes du développement de la pathologie

    La maladie se déroule en trois étapes. La durée de la phase initiale peut être de plusieurs années. Pendant cette période, l'homme note des changements dans le processus de miction. En raison de la similitude des symptômes, le stade initial de l'hypertrophie est confondu avec la cystite. Les envies d'uriner deviennent plus fréquentes.

    Pendant la tension des muscles urétraux, des douleurs et des brûlures apparaissent. Il peut y avoir des cas épisodiques de dysfonction érectile.

    À l'étape suivante du processus pathologique, une stagnation d'urine se forme, ce qui aggrave la situation. La membrane muqueuse des voies urinaires s'enflamme. Les sensations de douleur deviennent permanentes. Si la maladie atteint le dernier stade, les muscles urétraux sont complètement affaiblis. L'impuissance et l'incontinence urinaire se développent.

    Que propose la médecine?

    Avec un diagnostic d'hypertrophie prostatique, le traitement peut être médicamenteux et chirurgical. Un traitement médicamenteux est prescrit dans les premiers stades de l'hypertrophie. Dans ce cas, les médicaments sont utilisés pour:

    • contractions de la vessie
    • soulagement de la douleur
    • élimination de l'infection (en cas d'inflammation) - antibiotiques.

    Des médicaments correctement sélectionnés soulagent les symptômes de la maladie, améliorent la miction et réduisent la prostate.

    Dans les cas où l'hypertrophie est commencée ou la thérapie médicamenteuse échoue, une opération de prélèvement d'organe est effectuée. La méthode de traitement opérationnelle est plus efficace et vous permet de résoudre une fois pour toutes le problème de l'hypertrophie, surtout à un stade avancé.

    Quelles autres méthodes de traitement de l'hypertrophie existent:

    • massage de la prostate (prescrit uniquement à un stade précoce de la maladie),
    • Ablation laser de la prostate
    • méthode chirurgicale.

    Un traitement chirurgical n'est fourni que si l'élargissement de l'organe a entraîné des complications - pyélonéphrite, hydronéphrose ou insuffisance rénale, cancer de la prostate.

    Et s'il y a des signes d'hypertrophie prostatique?

    Les symptômes ci-dessus commencent à se manifester progressivement, mais si vous constatez un écart, il vaut mieux ne pas hésiter et contacter immédiatement un spécialiste qualifié. Très probablement, il vous dirigera immédiatement vers un urologue et vous prescrira les tests nécessaires (analyse générale du sang, de l'urine, des ultrasons, etc.). L'échographie transrectale (TRUS) est la plus informative dans ce cas. L'image de l'organe est affichée à l'écran et vous pouvez visualiser les veines et les artères, déterminer la présence de tumeurs ou de phoques.

    Les médecins doivent connaître la quantité maximale de données afin de diagnostiquer avec précision et correctement et de commencer le traitement. N'oubliez pas, l'accès en temps opportun à un médecin augmente considérablement la probabilité d'un rétablissement complet.

    Comment l'hypertrophie de la prostate est-elle traitée?

    Dans ce cas, l'essentiel n'est pas de déclencher la maladie. Dans la plupart des cas, le pronostic est favorable. Un traitement est nécessaire pour le développement du processus inflammatoire, et il est similaire au traitement de la prostatite chronique. Les médecins prescrivent un complexe de médicaments pour soulager la douleur et réduire la prostate. Et les infections sont également éliminées et les processus hormonaux et métaboliques sont normalisés. Parallèlement, des médicaments sont pris pour renforcer l'immunité et renforcer le corps.

    Omnik

    Le médicament élimine les troubles fonctionnels des organes urinaires. Il agit sur la prostate, de sorte que les effets secondaires ne se manifestent pas souvent. C'est un plus du médicament.Mais il y a aussi un inconvénient - le médicament est capable de faire baisser la pression artérielle, il n'est donc pas recommandé aux personnes dont le taux d'hypertension est bas.

    • insuffisance hépatique sévère
    • hypersensibilité aux composants qui composent la composition.

    La durée du traitement avec les comprimés Omnic est d'environ 1 mois.

    Finasteride TEVA

    Les avantages comprennent le fait que le médicament contribue à:

    • réduction de la prostate
    • améliorer le débit urinaire
    • soulager les symptômes
    • réduire le risque de rétention urinaire aiguë nécessitant un cathétérisme ou une intervention chirurgicale.

    Contre-indications:

    • hypersensibilité aux composants entrants,
    • insuffisance hépatique.

    L'inconvénient de ce médicament est qu'il ne peut pas être pris si un homme envisage de concevoir un enfant au cours des 6 prochains mois. Parce qu'il existe un risque de menace pour la pathologie fœtale.

    Les avantages incluent la capacité d'obtenir une rémission persistante à long terme et une restauration complète de la fonction urinaire.

    Traitement conservateur

    La thérapie conservatrice consiste à prendre des médicaments qui éliminent les symptômes et le foyer de l'inflammation. La posologie et la durée du traitement sont choisies individuellement.

    Pour normaliser l'état du patient, les groupes de médicaments suivants sont prescrits:

    1. Les alpha-bloquants normalisent le processus de miction, réduisant la quantité d'urine résiduelle. Pour cette raison, l'homme cesse de s'embêter avec une envie fréquente d'aller aux toilettes. Les médicaments de ce groupe comprennent la tamsulosine, la doxazoline et l'alfuzoline.
    2. Les remèdes à base de plantes sont des médicaments à base d'ingrédients naturels. Ils sont utilisés en complément d'une thérapie de base. Parmi eux, Prostaverin Urtik, Prostamol Uno, Tykveol, Trianol et Premixon.
    3. Les inhibiteurs de la 5-alpha rudectase sont un groupe de médicaments qui aident à réduire le volume de la prostate en inhibant la testostérone. Il s'agit notamment de Prosterid, Avodart et Proscar.

    L'hypertrophie n'est pas seulement traitée avec des médicaments. Les méthodes manuelles d'influence sur la prostate aident à renforcer la thérapie. Le massage se fait selon une certaine technique.

    Traitement chirurgical

    Le traitement chirurgical de l'hypertrophie prostatique est effectué avec le manque d'efficacité du traitement médicamenteux.

    Une opération impliquant une excision partielle des lobes élargis de la glande est appelée résection de la prostate. Avant cela, le patient procède à un examen complet du corps.

    Il comprend les procédures de diagnostic suivantes:

    • ECG
    • fluorographie
    • don de sang pour les infections,
    • test sanguin biochimique et général,
    • consultation d'un anesthésiste, thérapeute, urologue et cardiologue.

    Quelques jours avant la chirurgie, un homme devrait normaliser son alimentation et éliminer la consommation d'alcool. Il est également nécessaire d'abandonner les médicaments qui affectent la coagulation sanguine.

    Ensuite, la méthode d'intervention chirurgicale est sélectionnée. Les types de résection suivants sont distingués:

    1. La laparoscopie est considérée comme une méthode d'intervention mini-invasive. L'ablation des tissus pathologiques s'effectue par de petites perforations dans la cavité abdominale. La récupération après une telle opération est rapide et sans problème. Dans les 2-3 jours après l'opération, le patient est pleinement compétent.
    2. Le retrait au laser est effectué au deuxième ou au troisième stade de l'HBP. L'hypertrophie bénigne s'évapore sous l'influence des rayons laser. La probabilité de développer des complications dans la période postopératoire tend à zéro.
    3. La méthode chirurgicale est plus traumatisante. Il est utilisé en cas de complications. L'accès à la prostate s'ouvre par la zone pubienne ou l'urètre. La deuxième méthode est appelée transurétrale.

    Les contre-indications à l'opération sont les suivantes:

      • hémophilie congénitale,
      • diabète sucré
      • infections respiratoires aiguës
      • plus de 75 ans
      • la présence de tumeurs malignes,
      • trouble de saignement.

    Dans la période postopératoire, il est démontré que le patient prend des médicaments antibactériens. Ils aident à éviter les infections dans le corps.

    Le type d'opération est choisi par le médecin sur la base du tableau clinique.

    Les 2-3 premiers jours, il est recommandé d'utiliser des analgésiques. En outre, un lavage préventif de la vessie avec des solutions antiseptiques est effectué.

    Dans les institutions médicales publiques, la procédure est gratuite. Dans les cliniques privées, son prix varie de 25 000 à 45 000 roubles.

    Recommandations

    Traitement et nutrition adéquate en cas d'hypertrophie prostatique sont deux synonymes. Sans régime, le traitement ne donnera pas l'effet souhaité et une rechute de la maladie peut survenir.

    Ce qui doit être exclu du régime:

    • viande rouge
    • produits raffinés
    • lait, beurre,
    • légumineuses (haricots, lentilles, pois, haricots),
    • décoctions sur la viande, le poisson, les champignons,
    • boissons gazeuses
    • graisse d'agneau
    • café fort infusé
    • plats salés et épicés,
    • abats (foie, rein, cerveau),
    • oseille
    • cuisson.

    Tous les produits ci-dessus provoquent une augmentation de la production de testostérone, ils doivent donc être exclus du régime sans faute.

    Incluez les aliments suivants dans votre alimentation:

    • oeufs
    • poisson et volaille
    • citrouille, graines de lin,
    • l'huile d'olive et de tournesol,
    • agrumes
    • noix
    • huîtres, moules, colza,
    • amandes
    • tomates fraîches
    • légumes jaunes, verts, pommes,
    • thé vert.

    Intéressant! Le célèbre Lovelace Casanova n'a jamais eu de problèmes avec la prostate, car chaque jour il mangeait une huître.

    Les huîtres contiennent une grande quantité de zinc, et ce composant est très important pour la prostate.

    Le régime alimentaire aidera à soulager le stress des reins. De plus, il faut boire au moins 2 litres d'eau par jour.

    Les mauvaises habitudes doivent être abandonnées, au moins pendant la durée du traitement, afin d'accélérer le processus de guérison.

    L'activité physique joue un rôle important pendant le traitement, en particulier dans les cas où un homme mène une vie sédentaire.

    Il est utile de nager, de courir dans le stade au moins une fois par jour. Si ce n'est pas possible, l'ascenseur doit être changé pour la randonnée et deux fois par jour pour charger pendant 15-20 minutes.

    Conclusion

    L'hypertrophie de la prostate peut entraîner des complications dangereuses si un homme ne gère pas son traitement. Les conséquences de la maladie seront: impuissance, infertilité, processus inflammatoires et oncologie. Par conséquent, les soins de santé de base et les changements de style de vie aideront à prévenir les conséquences négatives.

    Causes, prévention et méthodes de traitement de la maladie "Hypertrophie de la prostate"

    • Toutes les maladies associées à la prostate entraînent de nombreuses conséquences négatives.
    • Ces maladies passent par plusieurs étapes, et leur résultat est l'impuissance.
    • Hypertrophie prostatique a ses causes et ses symptômes, mais les conséquences d'un tel diagnostic entraînent également une violation de la qualité de la vie sexuelle d'un homme.

    Hypertrophie de la prostate: qu'est-ce que c'est, symptômes

    Si des problèmes d'érection et de miction surviennent, une hypertrophie de la prostate est souvent diagnostiquée. Qu'est-ce que c'est et comment traiter la maladie, tout homme devrait le savoir. L'hypertrophie est un processus pathologique de prolifération du tissu glandulaire.

    Le plus souvent, la maladie se développe à la suite de troubles hormonaux. Avec l'âge, le risque d'hypertrophie augmente. Cela est dû aux changements du système endocrinien au cours du vieillissement.

    En l'absence de traitement approprié, l'hypertrophie conduit à l'infertilité, aux tumeurs cancéreuses et à la dysfonction érectile.

    Laissez Vos Commentaires