Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2020

Traitement de l'hydropisie des testicules chez les garçons

Environ 80% des garçons naissent avec une pathologie dans laquelle du liquide séreux s'accumule dans les testicules.

Il peut être localisé dans un testicule (hydropisie unilatérale) ou affecter les deux testicules (bilatéral), avoir des formes aiguës et chroniques.

"Après qu'un enfant ait atteint l'âge de deux ans, cette pathologie ne doit en aucun cas être laissée sans l'attention d'un urologue pédiatrique."

Traitement de l'hydropisie chez les enfants, symptômes et photos de la maladie - tout cela et non seulement vous le trouverez dans notre article.

Causes de la maladie et sa classification

L'hydrocèle primaire, également appelée hydropisie, survient pendant la période de développement fœtal - après le septième mois de grossesse, lorsque le testicule commence à pénétrer dans le scrotum le long de la moelle inguinale. Dans le même sens, le processus vaginal du péritoine se déplace également, à partir de la partie distale dont la membrane testiculaire est alors formée.

Parfois, le processus abdominal ne prolifère pas ou ne prolifère pas complètement, formant un message entre le scrotum et la cavité elle-même, et le fluide qu'il produit s'accumule dans le testicule. Cela se produit pour plusieurs raisons:

  • problèmes de grossesse chez la mère (maladies infectieuses antérieures, blessures, port de vêtements serrés, mauvaises habitudes),
  • naissances difficiles (y compris les naissances prématurées),
  • prédisposition génétique.

"Si les symptômes de la maladie n'ont pas disparu après que l'enfant a atteint l'âge de deux ans, alors dans ce cas, nous parlons d'hydrocèle secondaire chez les enfants, et en cas de maladie au cours des deux premières années de vie et au-delà, de la maladie acquise."

Parmi les causes de ce phénomène, les experts appellent:

  • certaines manipulations médicales en présence d'autres maladies (shunt ventriculopéritonéal, dialyse péritonéale, cryptorchidie),
  • violation des processus de filtration interne,
  • complications après une infection virale ou une grippe
  • processus inflammatoires et tumeurs des organes génitaux,
  • dysfonctionnement du cœur,
  • blessures et dommages aux organes génitaux externes, survenant souvent après l'âge de 2 ans.

La maladie chez les enfants après 2 ans peut survenir sous une forme aiguë et chronique.

Votre attention une photo d'hydropisie chez un enfant:

Ensuite, nous considérons en détail les symptômes de la maladie et apprenons à traiter l'hydropisie des testicules chez un enfant?

Qu'est-ce qu'une maladie?

L'hydrocèle (appelée hydropisie en médecine) est une accumulation de liquide dans le testicule. Dans la plupart des cas, cette pathologie est unilatérale et s'accompagne d'une hernie inguinale. Chez les hommes adultes et les enfants plus âgés, elle ne survient que dans 1% des cas.

Le terme hydrocèle est composé des mots grecs «eau» et «tumeur», qui caractérisent parfaitement le tableau clinique de la maladie. Le plus souvent, à un stade précoce, le processus pathologique passe inaperçu, lorsque beaucoup de liquide s'accumule dans le scrotum, la maladie commence à déranger l'enfant.

L'hydropisie physiologique du testicule chez le nouveau-né ne nécessite pas de traitement. Avec elle, l'urologue prend l'observation du garçon, si après un certain temps la quantité de liquide dans le scrotum augmente, la thérapie commence.

Causes de l'hydropisie testiculaire

Jusqu'à la 28e semaine de développement intra-utérin, les testicules sont situés à l'intérieur de l'abdomen du garçon. Ensuite, ils commencent progressivement à pénétrer dans le scrotum. Parfois, cela ne se produit qu'après la naissance du bébé.

Pendant le mouvement, ils peuvent capturer une partie des tissus de la cavité abdominale, ce qui entraîne une légère augmentation du scrotum. L'inconfort dans ce cas n'est pas observé. Après oblitération du tissu abdominal, une hydrocèle physiologique passe.

Congénital

La dropsie des testicules chez les garçons nouveau-nés cause diverses raisons. Entrer dans le scrotum du reste vaginal de la cavité abdominale est le principal. Dans ce cas, l'oblitération ne se produit pas, le liquide péritonéal se déplace le long de ces tissus. Les tissus du reste vaginal peuvent le produire indépendamment, ce qui conduit à une hydrocèle pathologique.

La dropsie du testicule chez les garçons se développe souvent dans le contexte d'une mère enceinte atteinte de rubéole. Cette infection entraîne des violations flagrantes du développement du fœtus, les médecins recommandent donc un avortement s'il est détecté.

Il y a plusieurs raisons à cette anomalie anatomique. Le processus vaginal ne prolifère pas en raison de:

  • anomalies fœtales (menace de fausse couche, infection intra-utérine avec infections ou virus, maladies ou mauvaises habitudes de la mère),
  • traumatisme à l'accouchement
  • l'utilisation de médicaments dans le port du fœtus,
  • prématurité
  • développement anormal - ne pas abaisser le testicule dans le scrotum (cryptorchidie), déplacer la sortie de l'urètre vers le tronc du pénis (hypostase),
  • prédisposition génétique
  • augmentation de la pression à l'intérieur de la cavité abdominale.

Important! Certaines de ces causes peuvent conduire au développement de l'hydrocéphalie. Cette maladie est également associée à l'accumulation de liquide, la cavité avec elle n'est pas située dans le scrotum, mais à côté du cerveau.

Avec l'hydrocèle congénitale, la chirurgie est rarement requise, le plus souvent, les symptômes de la maladie cessent de se manifester au bout de 6 à 12 mois. Des procédures supplémentaires pour réduire la pression à l'intérieur du scrotum ne sont prises que dans 15% des cas.

Une tumeur congénitale ne communique pas avec la cavité abdominale, seulement dans 10 à 20% des cas, le liquide migre, ce qui augmente le risque de développer une hydropisie du canal inguinal.

Acquise

Si l'augmentation de la pression dans la cavité abdominale n'est pas congénitale, elle peut entraîner:

  • ascite (accumulation de liquide dans le péritoine),
  • dialyse péritonéale,
  • installation de shunts ventriculopéritonéaux.

La dropsie du testicule chez les enfants âgés de 2 à 14 ans est causée par:

  • blessures à l'aine
  • torsion testiculaire,
  • processus inflammatoires de cet organe (épididymite, orchite),
  • les maladies du système lymphatique, y compris celles causées par la défaite de leurs helminthes,
  • gonflement des appendices ou des testicules eux-mêmes,
  • complications des infections (SRAS, grippe, oreillons),
  • pathologies survenant après des interventions chirurgicales, accompagnées de lésions du cordon spermatique,
  • insuffisance cardiaque et vasculaire sévère.

Ces maladies entraînent l'accumulation de sang dans le scrotum. Plus l'enfant est âgé, plus cette pathologie est dangereuse pour lui. Si cela se produit à la puberté, cela conduit à une violation de la fonction sexuelle, à l'infertilité.

Il existe un mythe selon lequel le port inapproprié de couches chez les nouveau-nés peut entraîner le développement de l'hydropisie. Les médecins réfutent ce fait, car il n'y a aucun lien entre l'utilisation d'une culotte absorbante et l'accumulation de liquide. Par conséquent, ne corrigez pas les testicules lorsque vous les utilisez.

Classification des maladies

Selon le type de cours, la pathologie est divisée en groupes.

  1. La cause de l'évolution aiguë est l'inflammation passée et les maladies respiratoires. La maladie survient comme complication des oreillons, de la grippe et d'autres infections. Le traitement doit être commencé immédiatement, dès l'apparition du principal symptôme - un testicule élargi.
  2. La chronique est un processus aigu récurrent. Selon ce type, la maladie se développe si une hydrocèle aiguë n'a pas été identifiée et guérie.

La maladie peut être classée de plusieurs autres façons. L'un d'eux partage la pathologie en fonction de la pression du fluide:

  1. Le stress est caractérisé par une douleur intense et une augmentation significative du scrotum.
  2. Non stressé se caractérise par le fait que la pression du fluide dans le scrotum change.

La classification selon la pression du fluide est directement liée à la position du canal vaginal. S'il est fermé, la maladie est appelée isolée. Il est traité uniquement à l'aide d'une intervention chirurgicale et ne donne pas de complications sous la forme d'une hernie inguinale.

Avec une hydrocèle communicante, le liquide circule de la cavité abdominale au scrotum, puis retour. Ce type de maladie entraîne souvent une complication sous la forme d'une hernie inguinale, qui ne peut être éliminée que par la chirurgie.

À l'endroit de la localisation, la maladie est divisée en un côté et en deux côtés. Le plus souvent, la première option se trouve, avec elle, le liquide s'accumule à côté de l'un des testicules. Avec l'hydropisie physiologique, le scrotum augmente complètement.

Comment détecter l'hydrocèle?

Le principal symptôme de cette maladie est une augmentation du scrotum chez un enfant d'un ou deux côtés. Le plus souvent, une tumeur affecte un seul testicule. Les parents doivent consulter un médecin immédiatement après avoir détecté ce signe d'hydrocèle. Tout d'abord, il suffit de consulter un pédiatre, il nommera une échographie et une consultation avec un urologue. Des diagnostics supplémentaires vous permettent de clarifier la nature de la tumeur, elle révèle ses caractéristiques.

Dans l'hydrocèle aiguë, des symptômes sont observés:

  • douleur à l'aine
  • rougeur du scrotum,
  • nausées et vomissements
  • fièvre
  • faiblesse générale, diminution de l'activité motrice,
  • fièvre.

Un petit enfant ne peut pas parler de ses sentiments, vous devez donc vous concentrer sur d'autres signes de maladie. Les nourrissons qui ne peuvent pas expliquer clairement leur état deviennent léthargiques, pleurent et agissent sans raison, tirent leurs mains sur l'aine.

Le plus souvent, les parents ne peuvent pas trouver la raison du changement de comportement des miettes, ils ne peuvent que constater une augmentation du scrotum lors du pansement de l'enfant, lors du changement de couche.

Le traitement

Les médecins ne recourent pas immédiatement à la chirurgie. Si le bébé est malade, il est observé jusqu'à 2 ans, alors seulement une décision est prise. Si l'hydropisie est apparue à un âge avancé, vous devez consulter régulièrement un urologue pendant 2-3 mois. Avec une augmentation de l'œdème pendant la période d'observation, un traitement conservateur est prescrit. C'est symptomatique.

L'une des méthodes conservatrices est la ponction, dans laquelle ils ne prélèvent pas d'échantillon de tissu mais éliminent l'excès de liquide. La procédure est réalisée dans des conditions stériles, dans un hôpital. La tâche du médecin n'est pas de provoquer une orchite, qui se produit dans le contexte d'une infection introduite dans le scrotum. Avec la rechute, les manipulations sont répétées.

L'urologue peut refuser des tactiques dans l'attente d'exacerbations fréquentes de l'hydrocèle. Une opération peut être prescrite pour un nourrisson si une hernie inguinale ou une infection a rejoint l'hydropisie. Une maladie secondaire causée par un processus inflammatoire dans le corps ne commence à être traitée qu'après un traitement avec des médicaments antibactériens et non stéroïdiens.

Une intervention chirurgicale est nécessaire si la miction est difficile.

Traitement chirurgical

La nécessité d'une intervention chirurgicale est déterminée par le médecin, en tenant compte:

  • l'âge de l'enfant
  • causes d'hydrocèle,
  • gravité
  • consentement parental
  • le taux de progression de la maladie.

Il existe plusieurs façons de réaliser une intervention.

Nom de l'opération - Brève description:

  • Ross - Utilisé pour communiquer le type de pathologie. Pendant l'intervention, l'anneau inguinal est excisé et bandé.
  • Bergman - Sélectionnez dans une forme isolée de la maladie. La coquille interne du testicule est excisée le plus près possible de la base, puis les restes sont gainés. Parfois, le chirurgien doit installer un drainage et appliquer un pansement compressif.
  • Winkelmann - Sur le scrotum, une incision de 5 centimètres de long est pratiquée, le testicule est retiré dans la plaie et le liquide est retiré. À la fin de l'opération, un examen du testicule et du plastique est obligatoire.

Avec lui, les coquilles restantes sont retournées et suturées. Cette technique est traumatisante, elle n'est pratiquement pas utilisée en médecine moderne.

  • Seigneur - Avec elle, la membrane vaginale est ondulée en place, donc cette méthode de traitement est douce.

La méthode est sélectionnée en fonction des capacités du chirurgien et de l'emplacement de la tumeur. Techniquement, tous ces types d'opérations sont de simples interventions, mais elles ne doivent être réalisées que sous anesthésie générale, ce qui aggrave la situation. Le chirurgien contrôle mieux le déroulement de l'intervention sous anesthésie locale.

La période de préparation et le déroulement de l'opération

Pendant la période préparatoire, il est important que les parents surveillent l'état de l'enfant. Il existe plusieurs règles:

  • après un rhume ou une maladie infectieuse, au moins un mois doit s'écouler,
  • des analyses de sang et d'urine doivent être effectuées avant l'hospitalisation et l'intervention,
  • 6 heures avant l'opération prévue, l'enfant ne doit pas recevoir de nourriture ni de boisson.

L'anesthésie générale est utilisée pour que l'enfant ne subisse pas de choc psycho-émotionnel d'un environnement inconnu, des outils et des médecins en peignoirs et masques. Pour la sélection des médicaments, un anesthésiste est consulté, qui surveille la réaction du corps du bébé à l'anesthésie sélectionnée. De plus, en injectant dans une veine, un analgésique est injecté, ce qui rend la période postopératoire moins traumatisante.

Tout d'abord, l'anesthésie est administrée à travers le masque, puis un cathéter est inséré pour administrer les médicaments. Pendant l'intervention, la fréquence cardiaque et la pression artérielle sont surveillées. L'approvisionnement en gaz s'arrête immédiatement après l'achèvement du travail des chirurgiens, l'enfant reprend rapidement conscience. Dans plusieurs cliniques, après une journée, le bébé avec les parents est autorisé à rentrer chez lui.

L'intervention est réalisée selon la méthodologie choisie. Les parents sont souvent intéressés par la durée des manipulations. Habituellement, la procédure ne prend pas plus d'une demi-heure.

Prise en charge de l'enfant après l'intervention et complications possibles

La période postopératoire peut être divisée en 2 parties: le temps passé en clinique et le traitement à domicile. Vous pouvez prendre de l'eau et de la nourriture quelques heures après l'intervention. À mesure que les effets de l'anesthésie s'affaiblissent, l'enfant peut de nouveau ressentir de la douleur. Il est permis de l'arrêter avec des médicaments:

À la maison, vous devez créer des conditions dans lesquelles l'activité motrice des miettes pendant un mois sera réduite. La zone de l'aine doit toujours être recouverte de vêtements afin que le bébé ne touche pas la plaie avec ses mains. Si ce comportement n'est pas évité, le risque de saignement et d'infection de la plaie augmente. Avec les procédures d'hygiène de l'eau, vous devez surveiller la plaie, elle ne peut pas être mouillée. Vous pouvez traiter le site d'intervention avec des médicaments:

Un traitement antiseptique pendant la période de récupération doit être effectué après chaque changement de couche ou plusieurs fois par jour (pour les enfants plus âgés). De nos jours, les chirurgiens utilisent partout des matériaux auto-absorbables pour suturer. Si des fils simples ont été utilisés, supprimez-les après une semaine. L'utilisation de fils standard augmente le risque de complications - infection et saignement.

Après l'intervention, les conditions suivantes peuvent être observées:

  • saignement - avec lui, vous devez consulter d'urgence un chirurgien,
  • rechute - se produit si le testicule après la chirurgie a dépassé le niveau précédent,
  • infertilité - en cas de dommages lors de l'intervention des vaisseaux sanguins,
  • altération de l'apport sanguin au testicule et son atrophie,
  • déformation du scrotum,
  • inconfort et douleur à l'aine,
  • fixation du testicule sur les cicatrices.

Important! En cas de suspicion de développement de complications, vous devez contacter un urologue.

Il est facile de remarquer le développement de l'infection. Les 3 premiers jours, une rougeur autour de la zone de suture est considérée comme normale, mais si après trois jours le teint est resté écarlate intense, la reproduction des bactéries a commencé dans la plaie. Un gonflement et une augmentation de la douleur peuvent également être observés, dans les cas avancés, une suppuration se produit.

Sclérothérapie

Avec l'hydropisie du testicule chez un enfant, les médicaments de sclérothérapie sont utilisés pour le traitement sans chirurgie. Cette méthode a une contre-indication - avec un type de maladie signalé, elle ne peut pas être utilisée. Cette méthode de traitement implique l'introduction d'un antiseptique (bétadine ou alcool) dans le scrotum.

Si le canal vaginal n'est pas fermé, la solution peut pénétrer dans la cavité abdominale.
Avec l'hydropisie isolée, cette méthode moderne peut être utilisée. C'est l'un des plus modernes et des plus sûrs. Dans 98% conduit à une guérison complète. Après l'administration du médicament, un processus inflammatoire aseptique se produit dans les tissus du scrotum. Par la suite, ils fusionnent complètement, supprimant la cavité pour l'accumulation de fluide.

Complications

L'hydropisie chronique du testicule chez un garçon ou guéri prématurément entraîne des conséquences. Ils peuvent être:

  • infection secondaire, développement d'une inflammation,
  • réduction de la taille des testicules avec un scrotum élargi,
  • serrant la hernie,
  • nécrose tissulaire
  • infertilité

L'hydrocèle congénitale disparaît généralement d'elle-même jusqu'à un an, elle ne donne pas de complications. Une intervention chirurgicale opportune réalisée conformément à la technique permet également de se débarrasser de la pathologie. Une approche compétente de la thérapie aidera à maintenir la santé des hommes.

La prévention

La base de la prévention est un examen régulier par un urologue, qui doit être effectué au moins une fois tous les six mois. Avec une hydrocèle congénitale, les examens par un urologue devraient être plus fréquents. Les parents doivent également surveiller les parties génitales du garçon. Lorsque des signes d'hydropisie apparaissent, une consultation doit être envoyée.

Le garçon doit être protégé contre les blessures à l'aine et les infections (en particulier les oreillons). Avec les adolescents (10 ans et plus), il est nécessaire de parler des dangers de cette maladie. Il est important que le garçon se rende immédiatement chez ses parents en cas de malaise.

Il est engagé dans le diagnostic et le traitement de maladies de la peau telles que le psoriasis, l'acné (acné), la rosacée, la séborrhée, l'eczéma, la dermatite (allergique, atopique, de contact, la neurodermatite), les lichens de différents types.

Symptômes et diagnostic

  1. Déterminer la présence d'hydropisie chez un nouveau-né cela est possible dès les premières heures de la vie, ce à quoi le médecin des enfants attire l'attention lors de l'examen initial du bébé. Le plus souvent, une hydrocèle affecte un testicule, qui gonfle et devient beaucoup plus grand que l'autre. S'il y a un œdème bilatéral, le scrotum entier gonfle, alors qu'il est impossible de déterminer la forme des testicules.
  2. De 2 à 6 ans les parents participent aux procédures d'hygiène du garçon et peuvent facilement voir les changements.
  3. Dans la vieillesse vous devez faire attention à la démarche de l'enfant: il écarte les jambes plus en marchant.
  4. Une attention particulière en présence de ce symptôme doit être accordée à un adolescent, qui recherchera en outre des informations sur Internet en raison de sa propre timidité.

Le plus souvent, il est conseillé de surveiller l'état du corps par lui-même et plusieurs fois par an de se soumettre à un examen avec un spécialiste.

Cela est nécessaire pour exclure les maladies concomitantes (par exemple, la hernie inguinale ou le kyste testiculaire), ainsi que les infections supplémentaires. Pour ces raisons, dans le traitement de l'hydropisie des testicules chez les garçons, une opération sera prescrite, avant même que l'enfant n'atteigne l'âge de 2 ans.

    Un urologue pédiatrique effectue un examen en position debout et couchée. Cela est nécessaire pour déterminer la forme de pathologie.

S'il y a une hydropisie communicante, sa taille diminue considérablement en position couchée et peut augmenter avec la toux.

Sinon, nous parlons d'une hydropisie non communicante, qui ne change pas de taille dans les positions debout et couchée, mais a une forme constante en forme de poire.

Avec une hydropisie infectieuse ou traumatique du testicule, un enfant après 2 ans peut ressentir une douleur ou une lourdeur à l'aine. Un petit garçon tire souvent ses mains sur les testicules, devient agité, de mauvaise humeur, souvent avec une hydrocèle à la suite de lésions infectieuses du corps, la température corporelle augmente.

  • La méthode de diagnostic la plus fiable est l'examen échographique des testicules, qui aide parfois à détecter des problèmes cachés - hernie inguinale, kyste testiculaire ou cordon spermatique. De plus, une échographie des vaisseaux du scrotum est effectuée. Une autre méthode est la diaphanoscopie du scrotum (examen au moyen d'une lumière qui persiste sur les omentums ou les hernies).
  • Que faire si l'enfant a une hydropisie du testicule? Plus d'informations à ce sujet plus tard.

    Méthodes chirurgicales

    1. Opération Winkelman nécessite l'utilisation d'une anesthésie générale pour les enfants après 2 ans, et local un adulte. Le scrotum est coupé en 5 cm, le testicule est retiré, le liquide en est retiré, la zone du testicule est examinée par une incision supplémentaire. La dernière étape est «du mauvais côté» selon Winkelmann. Après la chirurgie, pendant quelques heures, une bulle de glace est appliquée sur le testicule.
    2. Opération Bergman similaire à la méthode précédente, uniquement utilisée pour communiquer l'hydropisie. L'incision est faite sur environ 6 cm, la membrane vaginale est également ouverte et elle est excisée autour du testicule. La plaie doit être suturée avec des sutures en catgut.
    3. Opération Lord - la méthode la plus économe dans laquelle la membrane est ondulée autour du testicule, qui n'est pas retirée de la plaie. Dans ce cas, les tissus et les vaisseaux sanguins ne sont pas endommagés. Il est le plus applicable dans le traitement de l'hydrocèle testiculaire chez les enfants de 2 à 12 ans.

    D'autres méthodes de traitement peuvent soulager l'enflure, soulager les sensations désagréables, mais elles ne doivent être utilisées que sous la supervision d'un médecin qui exclura les complications possibles.

    Vous pouvez utiliser des compresses de décoction de pois chauds (50 g pour 0,5 l d'eau, bouillir pendant 15 minutes), une pommade de calendula et de la crème pour bébé (1: 1), des infusions d'herbe de tussilage et de fleurs de melilotus officinalis, de feuilles de busserole, camomille, bourgeons de bouleau, ortie dioica, qui sont consommés à l'intérieur.

    Un bon effet est un massage dans un bain chaud, qui peut être appliqué même plusieurs fois par jour.

    Un bon effet est obtenu à partir d'une compresse d'huile de tournesol stérilisée au bain-marie.

    Pour ce faire, préparez à l'avance des carrés de flanelle douce mesurant 10 sur 10 cm et les mêmes carrés d'un film plastique. La flanelle doit être bien chauffée avec un fer à repasser des deux côtés, humidifiée dans de l'huile chaude et enveloppée dans des testicules, puis avec de la cellophane. Faites la procédure trois fois par jour jusqu'à ce que l'œdème disparaisse.

    Symptômes et signes

    Les symptômes de la maladie comprennent:

    1. Gonflement, rougeur scrotum. Il augmente de taille, acquiert une teinte rougeâtre.
    2. La douleur en urinant, en marchant. L'enfant peut se plaindre de douleur et d'inconfort dans le périnée.
    3. Augmenté température. L'état de l'enfant s'aggrave considérablement, peut-être une augmentation de la température corporelle.
    4. La nausée. Le bébé a des vertiges et même des vomissements.
    5. Fatigue, léthargie. L'enfant ne veut pas jouer, il ment beaucoup.
    6. Rétention urinaire. Il est observé aux derniers stades de la maladie.

    Les symptômes de la maladie, les médecins comprennent également un manque d'appétit, des troubles du sommeil dus à la douleur dans le scrotum. L'enfant s'affaiblit, la peau pâlit.

    Chaque jour, le scrotum fait de plus en plus mal.

    Remèdes populaires

    Il est beaucoup plus difficile de traiter un enfant qu'un adulte, car certains médicaments peuvent entraîner de graves complications. C'est pourquoi il est recommandé aux enfants d'être traités avec des remèdes populaires.

    Ils ne sont pas moins efficaces, peuvent conduire à une récupération complète. Aux prises avec la camomille hydropisante. Pour ce faire, les fleurs sont lavées, broyées au mixeur.

    La masse résultante est disposée sur de la gaze, appliquée sur le scrotum pendant dix minutes, puis elle doit être retirée. La procédure est effectuée 2-3 fois par jour.

    Soulage la maladie infusion de feuilles de busserole. Pour ce faire, mélangez deux grandes cuillères de plante broyée et un verre d'eau froide.

    La solution est infusée pendant la nuit, le matin elle est agitée, filtrée. Le médicament doit être bu dans un demi-verre 2-3 fois par jour.

    • Un médicament efficace est jus de citrouille. Le jus frais est consommé une fois par jour à raison d'un demi-verre. Il est bon de manger de la purée de citrouille. L'outil élimine les poches, élimine l'hydropisie.
    • Recommandé pour une récupération rapide. suivre un régime. Il est interdit à l'enfant de manger des bonbons, des plats gras, frits et épicés. Il devrait manger beaucoup de légumes et de fruits. Si l'enfant est très petit, bébé, le régime doit être suivi par la mère.
    • Besoin régulièrement faire un massage des testicules de bébé. Pour ce faire, mélangez une cuillère à café de crème pour bébé et une demi-cuillère à café de teinture d'alcool de calendula. Le mélange est appliqué sur le scrotum.

    Il doit être massé très soigneusement pendant cinq minutes. Le mouvement doit être léger, vous ne pouvez pas mettre beaucoup de pression. L'enfant ne devrait pas être blessé. La procédure est effectuée le matin et le soir. Il aide à éliminer l'hydropisie extrêmement rapidement.

    Quels sont les signes d'une augmentation de la pression intracrânienne chez le bébé? Découvrez la réponse dès maintenant.

    Une opération est-elle nécessaire?

    Seulement nécessaire en dernier recours, si l'hydropisie ne disparaît pas dans un délai d'un à deux mois, le scrotum augmente. L'opération est prescrite par un urologue après un diagnostic.

    Chez les enfants, la pathologie est très bien traitée. Habituellement, après deux à trois semaines de traitement, la maladie disparaît.

    Si les parents ont commencé le traitement aux premiers stades de la maladie, il peut passer en moins de deux semaines.

    Cependant, si le traitement était commencé tardivement, les chances de guérir un enfant sans chirurgie sont considérablement réduites. Ensuite, le médecin prescrit une opération.

    Il existe de nombreuses variétés de chirurgie d'hydropisie:

    1. Ponction. Un testicule est percé d'une aiguille spéciale. Retirez l'excédent de liquide. Cependant, la maladie peut réapparaître.
    2. La sclérose. Le contenu liquide est éliminé, mais pour que plus tard le secret ne soit pas produit, le médecin introduit une substance spéciale dans le testicule. Ce type de chirurgie ne convient qu'aux hommes plus âgés. Pour les enfants et les jeunes hommes, il n'est pas utilisé.
    3. Méthode Winkelman. Le spécialiste fait une incision de la coquille du testicule. La longueur de la plaie est de cinq centimètres. Ensuite, tous les tissus sont coupés. Le médecin effectue une ponction de liquide. Les bords de l'incision sont tournés et suturés derrière l'organe. Cela réduit la zone de la coque. De plus, les tissus absorberont le liquide accumulé.
    4. Opération Ross. Le médecin effectue une incision. Fonctionne davantage avec le processus vaginal du péritoine. Il traverse l'éducation et la panse. Puis suture.

    Période postopératoire

    Dure de deux semaines à un mois. À ce moment, l'état du patient est contrôlé par le médecin. Le patient passe les premiers jours à l'hôpital, puis il est renvoyé chez lui, accompagné de proches.

    L'enfant en période postopératoire Il est très important d'éviter l'effort physique.

    Vous ne pouvez pas toucher le scrotum, frotter. Le patient suit un régime thérapeutique, beaucoup ment pour une récupération rapide.

    Promenades utiles en plein air. En période postopératoire Ne portez pas de sous-vêtements trop serrés.Cela devrait être gratuit. Chaque semaine, l'enfant est présenté à l'urologue, qui surveille le processus de récupération, donne les conseils nécessaires aux parents.

    Prévision et prévention

    La maladie disparaît sans laisser de trace chez 80% des garçons sans chirurgie. Dans certains cas, un traitement sérieux est nécessaire.

    Si vous suivez les recommandations du médecin, la maladie disparaîtra très rapidement et les complications peuvent être évitées. L'enfant sera en parfaite santé. Des complications ne sont observées qu'en cas d'inaction, si les parents ne traitent pas l'enfant.

    Pour prévenir la maladie, il est recommandé de suivre ces règles:

      1. Suite règles d'hygiène. Chaque jour, vous devez prendre une douche, habituer votre enfant à la propreté.
      2. Les parents doivent surveiller la santé de l'enfant, l'examiner. Si les premiers signes de la maladie surviennent, vous devez consulter un médecin.
      3. Éviter l'exercice excessif et les blessures. Le bébé doit faire très attention à ne pas heurter les parties génitales. L'activité physique doit être modérée.

    1. Manger des aliments sains. Il contribuera à augmenter l'immunité de l'enfant, à prévenir l'apparition et le développement de diverses maladies. Complexes de vitamines utiles.
    2. La lingerie doit être gratuite.plutôt que de resserrer ou trop serré. L'enfant ne devrait pas ressentir d'inconfort à l'entrejambe en raison de vêtements mal choisis.

    Cette maladie cause de graves dommages au corps de l'enfant. Cependant, avec un traitement approprié et en temps opportun, le bébé se rétablira rapidement et les complications peuvent être évitées.

    Qu'est-ce que l'hydropisie testiculaire

    La dropsie du testicule chez un enfant est une pathologie qui est diagnostiquée assez souvent. La maladie se caractérise par une accumulation de liquide dans la zone de l'organe. En conséquence, les parents peuvent remarquer que le testicule est enflé et a augmenté de manière significative.

    Un autre nom pour cette maladie est l'hydrocèle testiculaire. La maladie peut être facilement guérie en la détectant à un stade précoce. Identifier la pathologie ne peut être qu'un spécialiste. La dropsie survient souvent chez les garçons nouveau-nés.

    Causes et mécanisme de la maladie

    La dropsie des testicules chez les garçons nouveau-nés apparaît le plus souvent. La pathologie est associée aux caractéristiques du développement intra-utérin.

    Au moment de la naissance, chez la plupart des garçons, les testicules descendent de la partie inguinale dans le scrotum. En se déplaçant, ils capturent une partie du péritoine, ce qui est appelé le processus vaginal. Normalement, il envahit progressivement. Mais si pour une raison quelconque cela ne se produit pas, l'hydropisie survient chez les garçons.

    Si vous comprenez les causes et le traitement de cette maladie, il sera plus facile de déterminer les méthodes de traitement à utiliser. Les facteurs suivants peuvent provoquer la survenue d'une telle maladie:

    • rhume chez une femme pendant la grossesse,
    • la naissance d'un bébé prématuré
    • la présence de mauvaises habitudes chez la mère,
    • transfert des pathologies inflammatoires des testicules et des appendices,
    • prédisposition héréditaire.

    Important! Parfois, le développement causal de l'hydropisie du scrotum devient une sécrétion excessive de liquide pour lubrifier les testicules.

    C'est une erreur de penser que la raison du développement de l'hydrocèle bilatérale était le port incorrect des couches. Bien qu'il existe une opinion parmi certains médecins, elle est erronée. Seuls des facteurs internes peuvent provoquer une telle violation.

    Types de dropsie

    Malheureusement, l'hydropisie chez les enfants est de différents types. Considérez les formes les plus courantes de développement de la maladie.

    • Ascite - hydropisie de l'abdomen. Avec la pathologie, le liquide s'accumule dans la cavité abdominale. Des cas graves sont connus dans lesquels jusqu'à 25 litres de liquide se sont accumulés à l'intérieur du corps. Le patient ressent une lourdeur sévère, un essoufflement. La violation affecte le travail du cœur, du système digestif et du foie.
    • Remarque! Parfois, l'hydropisie du foie se produit avec la cirrhose et d'autres maladies graves.
    • Certains bébés développent une hydropisie sur les bras et les jambes. La formation se forme sous l'influence de la pression ou du frottement sur le tissu. La dropsie au doigt peut être causée par une piqûre d'insecte ou une brûlure et se réfère le plus souvent à de petites lésions dans la région.
    • La dropsie des jambes s'accompagne d'une soif constante, d'un éclat malsain de la peau et d'une lourdeur lors des mouvements. Après la palpation, les bosses restent sur le corps, qui reviennent lentement à leur position d'origine.

    L'hydrocéphalie est une hydropisie sévère. Seule une thérapie opportune peut éviter des conséquences dangereuses. Avec cette forme de la maladie, le liquide s'accumule sous les méninges. La tête grossit et les principaux centres sont comprimés. Une telle maladie est une conséquence des maladies infectieuses transmises d'une femme enceinte.

    Complications possibles

    Lorsqu'un enfant développe une hydropisie et est retiré chirurgicalement, certaines complications peuvent se développer:

    • infection des plaies
    • rechute (ce qui est extrêmement rare en pratique),
    • saignement
    • conséquences de l'anesthésie.

    Lorsque les ovaires d'un enfant sont élargis - ne vous précipitez pas pour faire l'opération. Parfois, un traitement plus doux est possible.

    Traitement non chirurgical

    Le traitement sans chirurgie est effectué chez les enfants de moins de 10 ans. Toutes les méthodes ne sont pas efficaces et rien ne garantit que la maladie disparaîtra.Après avoir consulté votre médecin, certains parents décident d'essayer des méthodes de thérapie conservatrices.

    Deux méthodes sont utilisées:

    • traiter un enfant avec de la camomille,
    • l'utilisation d'ortie dioïque.

    L'utilisation de la camomille est basée sur ses propriétés. Il produit un puissant effet anti-inflammatoire, renforce la défense immunitaire, ce qui empêche l'infection bactérienne. Le traitement est le suivant:

    • 3 cuillères à soupe d'inflorescences sont bouillies dans un litre d'eau,
    • la composition est filtrée,
    • après refroidissement, le gâteau est placé sur le testicule agrandi,
    • l'enfant boit le liquide pendant la journée.

    L'ortie a également un effet positif. Utilisez les feuilles et la tige sous forme fraîche ou séchée. 2 cuillères à soupe du mélange sont versées avec un demi-litre d'eau et bouillies. Le bouillon filtré est soudé à l'enfant le matin et le soir.

    Les conséquences

    Dans la plupart des cas, l'hydrocèle n'a pas de conséquences dangereuses. L'auto-guérison se produit souvent, parfois une intervention chirurgicale est utilisée.

    Une dropsie de la forme acquise sans traitement approprié peut entraîner une altération de la spermatogenèse et de l'infertilité. Les testicules sont un organe très sensible qui répond à la compression et à une altération de l'approvisionnement en sang. Avec l'hydrocèle, une violation de la nutrition normale se produit dans un contexte de pression accrue et de changement de température.

    Une attitude attentive de la mère à sa propre santé pendant la grossesse et une sensibilité à l'enfant né vous permettront de remarquer la maladie à temps et de demander une aide qualifiée.

    Dropsie d'un testicule chez un enfant: photo, causes et conséquences, traitement, opération, vidéo

    La dropsie du testicule chez un enfant est une maladie assez courante. Selon les statistiques, environ 10% des nouveau-nés ont ce problème. Dans certaines situations, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Afin de comprendre à l'avance la gravité du problème et de savoir comment agir dans une situation classique, vous devez vous familiariser avec les informations pertinentes sur le sujet.

    Quelle est l'hydropisie du testicule chez les garçons nouveau-nés?

    L'hydrocèle ou l'hydropisie du testicule est une maladie qui se développe chez les hommes. La survenue du problème s'accompagne d'une augmentation significative du scrotum. Le patient présente une enflure des testicules. Le problème se développe à la suite de l'accumulation d'une grande quantité de liquide séreux ou lymphatique. Chez les gens du commun, la maladie est appelée hydropisie.

    Si le problème est causé par l'accumulation d'un excès de lymphe dans le scrotum, cela est généralement dû à une blessure. Si la maladie se déroule de cette manière, une stagnation liquidienne se produit dans la coquille de l'organe. Le problème entraîne une surchauffe des testicules. En conséquence, une insuffisance hormonale peut se produire, ce qui peut entraîner une infertilité ultérieure. Parce que la maladie a besoin d'un traitement.

    Symptômes d'un problème

    Le principal symptôme d'un problème est une augmentation significative du scrotum. Il est clairement visible à l'œil nu. L'augmentation ne peut être observée que d'un côté ou affecter la zone de manière uniforme. Pour savoir à quoi ressemble une hydrocèle, vous devez vous familiariser avec la photo du problème.

    L'ampleur de l'œdème peut changer périodiquement. La taille maximale du scrotum atteint l'après-midi. La nuit, le gonflement disparaît. Si l'enfant souffre d'une hydrocèle isolée, le sac inguinal augmente progressivement. La zone peut se développer de manière très significative. La taille du scrotum peut atteindre la taille de la tête du bébé.

    Si l'hydropisie a atteint une grande taille, la chirurgie ne peut être évitée. Cette opinion est partagée par les pédiatres, dont le Dr Komarovsky. Habituellement, la maladie n'est pas accompagnée de douleur ou d'inflammation. Cependant, dans les cas très avancés, des douleurs peuvent survenir pendant la miction. Parfois, l'hydropisie peut être accompagnée de:

    • fièvre
    • douleur dans l'organe affecté
    • irritation dans la zone d'apparition de la maladie.

    Cependant, de tels phénomènes se produisent extrêmement rarement. Avec l'hydropisie, des hernies de l'aine peuvent survenir.

    Causes et conséquences de l'hydropisie du testicule chez un enfant

    Les causes de l'hydropisie du testicule chez un enfant sont nombreuses. Les médecins les divisent en deux catégories: congénitales et acquises. La première catégorie comprend les causes suivantes de la maladie:

    • les maladies dont la femme enceinte a souffert pendant l'accouchement,
    • le traumatisme subi par l'enfant pendant la naissance,
    • Pendant le développement du système génito-urinaire, il y a des troubles
    • complications lors de l'accouchement,
    • infections intra-utérines
    • une pression accrue a été observée dans le péritoine.

    Les causes qui conduisent à l'hydrocèle acquise sont généralement traumatisantes. Le problème peut survenir chez les enfants dont l'âge dépasse 3 ans. En règle générale, une condition se produit à la suite de:

    • torsion testiculaire,
    • dysfonctionnement du système lymphatique,
    • blessures
    • tumeurs des testicules,
    • inflammation.

    La dropsie peut entraîner de graves violations. En raison du problème, une insuffisance hormonale se produit, pendant la spermogenèse, des perturbations se produisent et, en conséquence, l'infertilité est possible. Par conséquent, les experts conseillent de ne pas retarder le traitement des problèmes. Pour lire les avis sur la lutte contre la maladie, les parents de l'enfant peuvent s'inscrire sur un forum spécialisé.

    Comment s'identifier?

    Les problèmes de détection de la maladie chez les enfants ne se posent généralement pas. Les parents eux-mêmes remarquent une augmentation de la taille des organes. Le spécialiste effectue également une inspection visuelle et une palpation du scrotum. Afin de prendre une décision finale sur le choix de la méthode d'élimination du problème, le médecin nomme les études suivantes:

    • test sanguin général
    • Échographie
    • tests d'urine.

    Sur la base des données reçues, une décision est prise sur la nécessité de l'opération.

    Remèdes populaires

    Les experts ne recommandent catégoriquement pas de lutter seuls contre le problème. Toutes les actions doivent être effectuées sous la supervision d'un médecin. Si les parents d'un enfant malade en décident néanmoins, ils peuvent se familiariser avec les conseils des médecins traditionnels. Pour lutter contre le problème, il est recommandé de boire des décoctions de:

    Vous pouvez acheter des préparations à base de plantes en contactant une pharmacie pour préparer une boisson, elle doit être brassée avec de l'eau bouillante. Les herbes doivent être prises selon un schéma développé par un spécialiste, en fonction de la composition de la collection.

    Il existe des remèdes populaires à usage externe. Pour traiter la zone à problème, vous pouvez préparer une pommade à base de crème pour bébé et de teinture de calendula. Une alternative est un mélange de fleurs déchiquetées et de feuilles de camomille médicinale fraîche.

    Le produit préparé doit être amené à un état de masse homogène et appliquer la zone à problème. En agissant sur le scrotum, la médecine alternative réduira l'irritation cutanée et soulagera l'enflure. Avant de prendre le remède, il est recommandé de consulter un spécialiste.

    Chirurgie pour se débarrasser de l'hydropisie du testicule

    Si un enfant relativement adulte est confronté à un problème, une intervention chirurgicale est effectuée. L'effet chirurgical est indiqué si la ponction du scrotum ne produit pas de résultats et que le liquide continue de s'accumuler dans l'organe. Les parents peuvent étudier à l'avance le déroulement de l'opération.

    Si le problème est détecté chez un enfant, généralement 1 méthode sur 2 est utilisée. La première méthode est utilisée si le système lymphatique crée trop de liquide qui déborde le testicule. La méthode implique une petite incision. Elle est réalisée sur le devant de l'orgue.

    Ensuite, les spécialistes extraient l'organe vers l'extérieur et retirent la lymphe de la membrane disséquée. Ensuite, il s'est avéré. Ensuite, la procédure de couture a lieu. Les résultats des actions effectuées éliminent le problème. L'excès de lymphe commence à être absorbé dans le tissu conjonctif. L'accumulation de liquide autour des testicules ne se produit pas.

    Si la méthode 2 est utilisée, les spécialistes réalisent une petite incision dans l'aine. À travers elle, le canal est suturé entre le péritoine et le scrotum. La méthode d'exposition est utilisée si le patient présente une hydropisie congénitale du testicule. L'opération est réalisée en une demi-heure.

    Le patient est sous anesthésie générale. Pour que la période de récupération se déroule sans heurts, il est recommandé de limiter les sports et autres activités. De plus, il est nécessaire de s'assurer que la plaie ne se mouille pas. Des mesures spécifiques de réhabilitation ne sont pas nécessaires.

    Le retrait de la suture est effectué après 7 à 14 jours, après la chirurgie.

    Comment prévenir l'occurrence?

    Le problème est plus facile à prévenir qu'à gérer ses conséquences. Pour éviter l'apparition d'hydrocèle, les experts recommandent de traiter soigneusement la région génitale.

    Cela minimisera la probabilité de blessure, ce qui peut entraîner une hydropisie du testicule gauche ou de l'organe entier. Si une forme congénitale de la maladie est détectée, il est nécessaire de consulter régulièrement un urologue pédiatrique.

    Le spécialiste suivra l'évolution du problème et vous indiquera comment agir pour le résoudre.

    Ne paniquez pas si le spécialiste ne prescrit pas de chirurgie à l'enfant avant l'âge de deux ans. Les statistiques montrent que dans 8 cas sur 10 à cet âge, le problème physiologique disparaît tout seul. Cependant, refuser l'opération, si elle a été désignée, n'en vaut pas la peine. Il faut se rappeler que la maladie peut provoquer une infertilité ultérieure.

    Pourquoi la pathologie se produit-elle chez les garçons

    Après que la hydropisie du testicule chez un enfant a déjà été diagnostiquée, les causes de son apparition commencent à occuper de plus en plus les parents.

    Les causes de l'état pathologique sont étudiées depuis longtemps, elles sont donc toutes divisées en plusieurs types, dont des exemples sont présentés sur la photo. Les troubles congénitaux qui provoquent l'hydrocèle sont liés à de petites malformations, car ils ne sont en aucun cas associés à des mutations génétiques.

    • problèmes qui surviennent pendant la grossesse (possibilité de fausse couche, infections, infections sexuellement transmissibles chez la mère),
    • traumatisme d'accouchement
    • testicules non descendus ou l'un d'eux dans le scrotum,
    • prématurité chronique
    • orifice urétral,
    • défauts survenus sur le péritoine,
    • accumulations congénitales permanentes de fluides dans le péritoine et entre les membranes des testicules.

    Si ces problèmes ne sont pas congénitaux, mais sont survenus à un âge plus avancé, alors nous pouvons parler d'hydropisie de type secondaire ou acquis, qui survient souvent chez un petit gentleman:

    • après une maladie infectieuse (ARVI, oreillons),
    • avec blessure au scrotum,
    • lors de la torsion du tubule séminifère ou du testicule lui-même,
    • en cas d'inflammation aiguë ou chronique de l'organe lui-même ou de ses appendices,
    • à la suite d'une opération infructueuse sur la cavité abdominale ou les organes génitaux,
    • avec de graves dommages au système lymphatique associés à la présence de vers et d'autres parasites dans le corps.

    Dans l'enfance, l'hydropisie peut se produire lorsqu'un processus inflammatoire se produit en raison d'une infection de l'organe, ce qui provoque une douleur et une gêne insupportables dans la région génitale.

    Si l'état pathologique des testicules n'est pas traité, dans le contexte de problèmes avec le tractus gastro-intestinal, d'infections, d'une pression élevée à l'intérieur du péritoine et d'une excitabilité accrue de l'enfant, une hernie inguinale se développe rapidement.

    Quels sont les signes de l'hydropisie?

    Selon les médecins compétents, les principaux symptômes d'une hydropisie normale du testicule chez un enfant, dont une photo est jointe, peuvent être attribués à:

    • gonflement du scrotum,
    • augmentation rapide du scrotum,
    • l'apparition d'une teinte rouge ou bordeaux sur les parties génitales,
    • douleur aiguë qui rend la miction difficile
    • inconfort lors de la marche et des squats,
    • brûlure et douleur dans le périnée,
    • une forte augmentation de la température
    • malaise général et faiblesse,
    • l'apparition de migraines et de vertiges,
    • nausées ou vomissements fréquents
    • fatigue chronique,
    • difficulté à uriner et jet d'urine intermittent.

    Il est nécessaire de comprendre que ce n'est pas la liste définitive des symptômes, car le bébé peut encore avoir une léthargie, une faiblesse, une pâleur de la peau. Les problèmes chroniques d'appétit et de sommeil, la nervosité et les pleurs constants d'un enfant sont les conséquences d'un état mental grave associé à une douleur aiguë constante et à un inconfort dans les organes génitaux.

    Comment diagnostiquer un problème

    Ne vous auto-méditez pas, car cela entraînera le fait que les spécialistes devront alors corriger les conséquences d'un traitement inapproprié ou prématuré. Idéalement, l'hydropisie d'un testicule chez un enfant de 3 ans devrait être diagnostiquée par les urologues en personne après un examen approfondi et une palpation de l'organe masculin correspondant.

    Après l'examen, le médecin prescrit individuellement des tests de diagnostic tels que:

    • Échographie des testicules et de la zone scrotale,
    • la diaphanoscopie, lorsque les spécialistes font briller un scrotum avec un rayon de lumière étroit et s'il y a une quantité de liquide, ils brillent d'une teinte rouge foncé.
    • Les deux méthodes de diagnostic vous permettent de déterminer rapidement la cause de la maladie et aident à prescrire un traitement efficace.
    • Que se passera-t-il si vous ne traitez pas l'hydropisie testiculaire à temps
    • La détection des premiers signes d'une maladie, comme sur la photo présentée, nécessite un appel instantané à un médecin professionnel qui pourra diagnostiquer la présence de la maladie.

    Si l'état pathologique n'est pas traité à temps, alors quatre-vingt-dix pour cent des cas peuvent provoquer une variété de complications, seule une intervention chirurgicale permet de s'en débarrasser.

    Si la pathologie n'est pas traitée, cela conduit généralement à:

    • nécrose complète ou partielle des tissus du scrotum ou des testicules,
    • l'augmentation rapide de la taille des organes,
    • les problèmes de qualité et de production de liquide séminal à l'avenir,
    • problèmes de fonction érectile après quelques années,
    • infertilité chronique possible
    • problèmes circulatoires dans le tractus gastro-intestinal,
    • dégénérescence en hernie inguinale, comme sur la photo, qui peut rapidement augmenter en taille et se déplacer vers le tractus gastro-intestinal,
    • constipation chronique ou indigestion,
    • la chirurgie, qui est nécessaire en raison d'une occlusion intestinale,
    • douleur aiguë constante qui déstabilise l'état mental de l'enfant.

    Traitement médicamenteux de la maladie

    Afin de se débarrasser une fois pour toutes de l'hydropisie du testicule chez un enfant, en spécifiant les caractéristiques du traitement sans chirurgie, les procédures doivent être utilisées en combinaison.

    • Pour se débarrasser de l'hydropisie du testicule, l'urologue traitant doit arrêter la douleur chez le bébé. Un spécialiste qualifié doit prescrire des analgésiques (analgine, kétorolac, cétones), mais à une posologie adaptée aux enfants de l'âge approprié.
    • Seuls 12 comprimés aident à éliminer la douleur dans la région génitale et les testicules des jeunes patients jusqu'à l'âge de deux ans. Il est strictement interdit de donner aux bébés plus d'une paire d'analgésiques pendant la journée.
    • Souvent, l'œdème se produit sur les parties génitales, ce qui peut vraiment être réduit à l'aide de l'un des médicaments efficaces - Ketorol, Ketoprofen, Aponil, qui sont disponibles gratuitement.
    • Si vous ne prenez qu'un comprimé du médicament le matin et avant le coucher, le gonflement disparaîtra et le scrotum du garçon prendra presque immédiatement sa taille d'origine, mais seulement pendant une courte période.
    • Ne vous auto-méditez pas l'hydropisie, car certains médicaments peuvent avoir un effet négatif sur le bébé et même entraîner un certain nombre de complications graves.

    Comment traiter une maladie de manière folklorique

    Le remède populaire le plus efficace est la camomille, achetée en pharmacie. Rincez soigneusement les fleurs et broyez-les (ce sera mieux avec un mélangeur), puis appliquez sur le pénis et le scrotum sous forme de compresse.

    La masse doit être sur le scrotum pendant au moins dix minutes et le processus devra être répété au moins trois fois par jour.

    L'élimination de la tumeur, de l'œdème et des premiers signes de la maladie peut être favorisée par la busserole, à partir des feuilles desquelles une infusion épaisse est faite (deux cuillères à soupe d'herbe par verre d'eau bouillante réfrigérée). Il doit être bu au moins trois fois par jour et le bébé doit boire un demi-verre de perfusion.

    Un moyen idéal pour surmonter la maladie est le jus fraîchement pressé de la pulpe de citrouille et la purée sucrée de ce légume ensoleillé.

    Un régime strict pour l'hydropisie doit être suivi, ce qui:

    • comprend les fruits et légumes,
    • exclut les bonbons et pâtisseries à la crème,
    • interdit l'utilisation d'aliments trop épicés, salés et gras,
    • prescrit un régime strict aux mères qui allaitent un bébé hydropisique malade.

    Parallèlement au régime alimentaire, l'enfant devra masser régulièrement les testicules et le périnée. Pour ce processus, vous devez mélanger la crème parfumée sans gras avec du calendula infusé avec de l'alcool dans un rapport de 1: 0,5, puis appliquer le mélange sur le scrotum en massant pendant au moins cinq minutes.

    De temps en temps, vous devriez être intéressé par l'état du bébé, car il ne doit pas être douloureux ou désagréable. La procédure doit être effectuée deux fois par jour - après le réveil et avant le coucher.

    Quand une intervention chirurgicale est nécessaire

    1. Les parents ont souvent peur de la nécessité d'une intervention chirurgicale pour l'hydropisie chez un enfant, mais cela peut être évité si vous consultez un médecin à temps et subissez l'examen nécessaire.
    2. Les enfants perçoivent mieux le traitement, vous pouvez donc refuser d'effectuer l'opération si, dans quelques mois, le problème disparaît et que le scrotum reste au même niveau.
    3. Si la maladie ne plaît pas au cours positif et que les parents se sont tournés vers l'urologue trop tard, une intervention chirurgicale de l'un des types suivants sera nécessaire:
    • la méthode de ponction consiste à percer le testicule et à pomper le liquide,
    • la sclérose n'est jamais utilisée chez les enfants et consiste en l'introduction de liquide spécial après le piégeage dans le scrotum,
    • La méthode de Winkelman, dans laquelle, après avoir pompé le liquide, les tissus de la coquille du testicule sont retirés et suturés derrière l'organe,
    • Méthode de Ross, lorsque le processus vaginal est coupé de la cavité abdominale et pincé autant que possible.

    Comment se comporter après la chirurgie

    Après une intervention chirurgicale, qui ne prendra pas plus de trente minutes et passera sous anesthésie générale, le patient se rétablira sous la surveillance d'un médecin pendant quatorze ou trente jours. Immédiatement après la procédure, l'enfant mettra une vessie de glace sur le scrotum afin que les muscles puissent se contracter.

    Après avoir quitté le domicile de l'hôpital, l'enfant doit observer le repos au lit et ne pas soulever de poids. Il est fortement recommandé de diminuer votre activité et d'arrêter temporairement de faire du sport, mais les promenades en plein air devraient être longues.

    Il est strictement interdit de frotter la zone du scrotum ou de la frapper, de porter des sous-vêtements serrés ou serrés. Un enfant devra consulter un urologue au moins une fois par semaine et suivre toutes les recommandations de son côté.

    Quelles sont les prédictions pour l'avenir d'un petit patient

    Ne vous inquiétez pas, car près de quatre-vingts pour cent des enfants se débarrassent de la maladie sans intervention chirurgicale.

    Pour l'hydropisie qui n'est plus revenue, les urologues conseillent:

    • laver constamment les parties génitales et prendre une douche de contraste,
    • inspecter périodiquement le pénis et le scrotum du garçon,
    • si vous soupçonnez une maladie, consultez un médecin,
    • ne charge pas physiquement l'enfant et ne permet pas de soulever des poids,
    • Évitez les blessures au scrotum et au périnée
    • améliorer constamment l'efficacité du système immunitaire,
    • consommer constamment des vitamines et des minéraux,
    • porter uniquement des sous-vêtements en coton naturel,
    • refuser les maillots de bain moulants, les remplacer par des shorts amples, des boxers ou des familles,
    • sélectionner des sous-vêtements strictement en fonction de la saison et de l'âge, afin que l'entrejambe et le scrotum ne soient pas pincés,
    • tout faire pour que les testicules ne gèlent pas et ne surchauffent pas, afin que cela n'affecte pas la qualité du liquide séminal et la fonction de reproduction à l'avenir.

    La maladie cause souvent des problèmes aux parents et aux enfants, mais elle doit être détectée, diagnostiquée et traitée en temps opportun. Si tout est fait correctement et que le traitement était un tandem de moyens folkloriques et traditionnels, une intervention chirurgicale n'est pas nécessaire.

    Laissez Vos Commentaires