Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2020

Candidose balanoposthite chez l'homme: comment et quoi traiter?

L'une des variétés courantes de balanoposthite est causée par Candida.

Ce type de maladie peut survenir après un traitement antibiotique, une chirurgie, des allergies aux médicaments, à la nourriture, aux détergents.

Pour le traitement, il est nécessaire de combiner des médicaments antifongiques avec des immunostimulants et des complexes de vitamines.

Vous devrez ajuster le régime alimentaire et suivre strictement les instructions du médecin.

Dans cet article, vous vous familiariserez avec le traitement et les photos de la balanoposthite candidose chez l'homme.

Causes et symptômes

La balanoposthite est une maladie inflammatoire qui affecte la feuille interne du prépuce. Souvent accompagnée d'urétrite et de balanite, ainsi que d'autres inflammations du système génito-urinaire. La cause de la maladie est le champignon Candida.

La maladie peut se présenter sous une forme aiguë, dans laquelle les symptômes apparaissent rapidement.

Dans des cas plus rares, une forme chronique se développe, avec elle des signes caractéristiques apparaissent quelques mois après l'infection.

La forme aiguë de balanoposthite est beaucoup plus facile à traiter, le stade latent est caractérisé par des rechutes fréquentes qui affaiblissent l'immunité naturelle du patient.

L'émergence et le développement de la balanite à Candida affectent toute une série de raisons. Les plus courants comprennent:

  • les effets d'un traitement antibiotique qui affaiblissent le système immunitaire,
  • utilisation à long terme d'hormones,
  • maladies auto-immunes
  • obésité ou surpoids,
  • hygiène génitale insuffisante,
  • phimosis congénital,
  • diabète sucré
  • dermatite, psoriasis et autres maladies de la peau,
  • réaction allergique aux aliments, aux détergents, aux médicaments,
  • des dommages mécaniques au prépuce et au gland du pénis,
  • relations sexuelles non protégées avec un partenaire souffrant de vaginite à Candida.

Dans ce cas, le traitement est allongé, mais un diagnostic rapide peut complètement soulager les symptômes désagréables de la balanoposthite et prévenir les rechutes.

Le champignon Candida est assez actif et des symptômes caractéristiques apparaissent quelques jours après le début de la maladie. Dans les premiers jours, le patient note une augmentation de la quantité de smegma sous le prépuce, des démangeaisons et une sensation générale de malaise. Pour développer une candidose se caractérise par:

  • écoulement copieux caillé grisâtre ou blanc nuageux avec une odeur désagréable,
  • brûlure pendant la miction
  • gonflement du gland du pénis,
  • rougeur, taches rouges et éruption cutanée,
  • blessures et éraflures,
  • douleur pendant les rapports sexuels.

S'ils ne sont pas traités, les symptômes deviennent plus prononcés.

Les allocations augmentent, elles deviennent particulièrement abondantes après les rapports sexuels.

L'odeur désagréable des organes génitaux devient plus perceptible, elle disparaît après une douche, mais après quelques heures, elle revient à nouveau.

Les ganglions lymphatiques du patient sont hypertrophiés, de la fièvre, des interruptions de sommeil et de l'appétit sont possibles.

Il y a des complications sous forme de phimosis cicatriciel et d'écoulement blanc copieux de l'urètre.

Sous une forme négligée, la nécrose, l'érosion douloureuse d'une couleur rouge vif sont possibles.

Candidose balanoposthite chez l'homme: traitement et prévention

Comment traiter la balanoposthite candidose chez l'homme? Pendant le traitement, une attention particulière doit être portée à l'hygiène. Il est nécessaire de laver le pénis et le périnée plusieurs fois par jour avec de l'eau tiède et un savon ou un gel neutre. La moindre infection peut provoquer une rechute. N'utilisez pas de gels ou mousses de bain aromatisés qui peuvent provoquer des irritations.

Il est nécessaire de changer le linge quotidiennement, utiliser uniquement des poudres et des gels hypoallergéniques pour le lavage qui n'irritent pas la peau. Les sous-vêtements doivent être de taille, les culottes en tricot de coton de haute qualité sont préférées.

Que traiter?

Le traitement de la balanoposthite à candidose chez l'homme doit commencer après les premiers signes.

Après avoir consulté le thérapeute, le patient reçoit une référence à un urologue et subit une série de tests confirmant la nature de la maladie.

Il est important d'exclure la présence d'infections sexuellement transmissibles qui nécessitent un traitement spécial.

Si la cause de la maladie est le phimosis, une solution rapide au problème est recommandée, après quoi un traitement antifongique et réparateur est effectué.

Comment traiter la balanoposthite candidose chez l'homme? Avec une balanoposthite simple, le patient se voit prescrire un complexe de médicaments antimycotiques sous forme de comprimés, de capsules, de pommades et de crèmes. Ils sont complétés par des agents immunostimulants et antimicrobiens, ainsi que des vitamines.

Chaque jour, le patient prend un bain avec une solution rose pâle de permanganate de potassium, furaciline, dioxidine. L'eau ne doit pas être trop chaude, la procédure dure 5-7 minutes.

Pendant le bain, le prépuce doit être déplacé pour que l'eau pénètre dans la zone où les sécrétions s'accumulent.

Les pommades thérapeutiques au clotrimazole ou au lamisil conviennent pour éliminer le champignon. Ils sont appliqués en fine couche sous le prépuce et sur le gland du pénis, en frottant jusqu'à absorption complète. Le traitement se fait le matin et le soir, le cours est conçu pour 2 semaines.

La poudre de dermatol, de streptocide et de xénoforme aidera à sécher l'inflammation.

Parallèlement aux médicaments externes, des médicaments oraux sont pris. Le fluconazole avec un effet antifongique accru est bien établi. Jusqu'à 150 mg de médicament sont pris par jour, arrosés avec beaucoup d'eau. Il n'est pas souhaitable d'utiliser des antibiotiques, mais avec une inflammation aiguë, des préparations de tétracycline ou de pénicilline sont parfois utilisées.

Le complexe thérapeutique comprend des préparations vitaminées, renforcer l'immunité et accélérer la récupération. Le patient a besoin de vitamines A, C, E, B, d'acides aminés, de potassium, de magnésium et de zinc. Les immunomodulateurs sous forme de capsules et de comprimés aideront à restaurer une microflore normale.

Médecine traditionnelle: que choisir?

La balanoposthite à Candida peut également être traitée avec des médicaments préparés selon des recettes alternatives.

Dans le traitement de la balanoposthite candidose chez l'homme à la maison, des herbes médicinales aux effets antibactériens, cicatrisants, apaisants et régénérants sont activement utilisées: camomille de pharmacie, ortie, millefeuille, calendula, eucalyptus ou feuilles d'hypericum.

Une poignée de matières premières est brassée avec 2 litres d'eau bouillante, infusée, filtrée et utilisée pour les bains chauds ou froids. Ils soulagent bien l'enflure, apaisent les brûlures et les démangeaisons. Des compresses et des lotions aux effets cicatrisants et apaisants peuvent être préparées à partir du bouillon fini.

La pommade à domicile aidera à accélérer le resserrement des petits ulcères et des plaies. 1 cuillère à soupe une cuillerée de fleurs de souci écrasées (de préférence fraîches) est remplie de 80 ml d'huile végétale raffinée. Le récipient est fermé par un couvercle et insiste sur le soleil pendant 3 semaines en secouant de temps en temps. Après cela, les fleurs trempées sont filtrées et soigneusement éliminées. Une pommade quotidienne est appliquée sur les zones endommagées et légèrement frottée. Le cours dure jusqu'à ce que les blessures soient complètement guéries.

Vous pouvez traiter les lésions cutanées avec des feuilles de plantain écrasées, lotions au jus fraîchement pressé d'agave, de Kalanchoe ou d'aloès. Des tampons humectés de jus sont appliqués sur les plaies pendant 4 heures, le cours dure 7-10 jours.

Les matières premières prises à parts égales sont mélangées dans un récipient séparé. 2 cuillères à soupe. cuillères à soupe du mélange est brassée avec un verre d'eau bouillante et infusée pendant 40 minutes. Après filtration, la perfusion est divisée en 2 moitiés. L'un se boit la veille du coucher, l'autre est utilisé pour les douches vaginales.

Les thés médicinaux avec des feuilles d'aubépine, de rose sauvage, de framboise noire et de cassis aideront à renforcer l'immunité. Ils peuvent être bu pendant plusieurs mois, en ajoutant un peu de miel liquide au goût.

Il est nécessaire de compléter le traitement de la balanoposthite à Candida par un régime hypocalorique, riche en légumes et fruits. Il faut abandonner les viandes fumées, les cornichons, les marinades, les épices chaudes et l'alcool. Il n'est pas souhaitable de manger du pain à la levure, des pâtisseries, des bonbons. Vous devez boire plus, y compris dans votre alimentation quotidienne, du thé vert, des boissons aux fruits maison et des jus fraîchement pressés qui éliminent les toxines et renforcent l'immunité. Les produits laitiers sans gras qui normalisent la microflore sont très utiles.

Est-il possible de refuser un traitement?

L'inflammation causée par les champignons Candida n'est pas trop dangereuse.

Cependant, cela ne passe pas tout seul. S'il n'est pas traité, le malaise prend une forme chronique.

Des sensations de brûlure aiguë et des démangeaisons alternent avec des périodes de repos, lorsque le patient se sent en parfaite santé. Cependant, les symptômes reviennent nécessairement, avec des périodes de récession qui se raccourcissent avec le temps.

L'absence de traitement peut provoquer la propagation de l'inflammation à d'autres organes.

Lorsque Candida est détecté, les deux partenaires doivent être traités, sinon le champignon sera constamment transmis et la maladie dans une paire deviendra chronique. Pendant le traitement, seuls les rapports sexuels avec des contraceptifs barrières sont possibles, il est conseillé de réduire temporairement l'intensité de l'activité sexuelle.

Le traitement de la balanoposthite à Candida est un long processus, qui ne peut être abandonné. En l'absence de traitement, la maladie peut devenir chronique et le patient est à risque de complications. Pour le traitement, il existe une vaste gamme de médicaments efficaces, seul un médecin peut choisir les bons.

Quelles sont les causes de la maladie chez les hommes

Sur la base d'études cliniques, il a été constaté qu'environ 70% de la population masculine du monde souffrait de cette maladie. Les facteurs responsables de son apparition sont nombreux. Ils sont classés en: primaire et secondaire.

  • Relations sexuelles avec un partenaire dont le tractus génital est affecté par le muguet.
  • La présence dans le corps masculin de processus infectieux latents, chlamydia, gonorrhée.

  • Une glycémie élevée. Le mécanisme de développement de la balanoposthite dans le diabète sucré est qu'une personne souffre d'un poids corporel excessif et, par conséquent, d'une transpiration excessive. Tout cela contribue à la reproduction active de la microflore pathogène, y compris les champignons.
  • Consommation incontrôlée d'antibiotiques. Il en résulte une résistance (addiction) au médicament, ainsi qu'un affaiblissement du statut immunitaire. Il s'agit d'un facteur étiologique très important, car chez l'homme, il n'est pas facile de traiter la balanoposthite candidose dans cette situation.
  • Abus de boissons alcoolisées et à faible teneur en alcool.
  • Le phimosis est un processus pathologique caractérisé par un rétrécissement du prépuce.
  • Le facteur de stress et l'apport insuffisant de vitamines dans le corps provoquent le développement d'une balanoposthite à Candida chronique.
  • Négligence des règles d'hygiène.
  • Maladies de la peau.
  • Facteur génétique.

Le tableau clinique de la maladie

La forme simple de balanoposthite aiguë se caractérise par les manifestations les plus légères. Hyperémie (rougeur) détectée visuellement, gonflement et ramollissement humide des tissus du prépuce. Plus rarement, des ulcères peuvent être observés. Ensuite, le patient commence à se plaindre d'inconfort (démangeaisons, brûlures) et de douleur pendant le processus de miction. À la palpation, une douleur est également ressentie lorsque l'urologue tente de déplacer le prépuce.

Dans la balanoposthite candidose aiguë d'une forme érosive, un revêtement blanc se forme toujours sur le prépuce et la tête de l'organe génital masculin, et la mort des tissus épithéliaux se produit également. Dans la zone touchée, une érosion douloureuse et rouge vif apparaît.

Si vous ne commencez pas à traiter cette forme au cours du temps, vous pouvez obtenir une complication telle que le phimosis du prépuce. À la palpation, très souvent, une augmentation et une sensibilité des ganglions lymphatiques inguinaux sont diagnostiquées.

La forme gangreneuse est caractérisée par l'apparition d'une érosion profonde, recouverte de plaque purulente-nécrotique. Les tissus organiques semblent œdémateux et hyperémiques. L'érosion provoque la douleur du patient non seulement lors de l'urination, mais également au contact des sous-vêtements. L'état général du patient s'aggrave. Il y a de la fièvre, une faiblesse générale, la performance est perdue. La température du corps augmente, la pression artérielle et le pouls augmentent. Cette forme est la plus lourde. Elle nécessite un traitement immédiat. L'examen et le traitement du patient doivent être effectués par un urologue.

Si la balanoposthite à candidose a une forme chronique de l'évolution, la maladie se manifeste par les symptômes suivants:

  • Lorsqu'il est inductif, le tableau clinique est que la peau couvrant le gland du pénis et le prépuce lui-même commencent à se dessécher. Cela conduit par la suite à un plissement douloureux de l'organe.
  • Avec une forme hypertrophique ulcéreuse, un grand nombre d'érosions non cicatrisantes apparaissent sur les structures de l'organe génital masculin. Si la maladie n'a pas été traitée depuis longtemps, les tissus du prépuce sont perforés à certains endroits. Dans les cas plus graves, une mort gangreneuse de parties de l'organe génital masculin est observée.

Traitement des maladies

Le traitement de la candidose balanoposthite chez un homme est possible à domicile et en clinique. Mais, en aucun cas, vous ne pouvez pas vous auto-soigner. Le processus de traitement doit toujours être accompagné d'une consultation avec un urologue. Seul un médecin, sur la base des résultats des tests de diagnostic, est en mesure de prescrire le bon traitement.

Tout d'abord, le traitement par balanoposthite doit viser à éliminer la cause de la maladie. Ce n'est qu'après cela qu'un traitement symptomatique local est prescrit. La cause de la maladie sont des champignons du genre Candida, par conséquent, des agents sont désignés pour les détruire. Ces fonds pour les hommes agissent localement et sont disponibles sous forme de pommades ou de gels.

Onguents pour le traitement de la balanoposthite candidose chez les hommes:

L'un de ces fonds est appliqué à la zone affectée du pénis et à la zone voisine. Préliminairement, l'organe est lavé avec une solution de soude (1 cuillère à café de bicarbonate de soude est dissous dans un verre d'eau tiède) et attendre que les tissus sèchent.

Pendant le traitement, les rapports sexuels sont exclus. Une grande importance est accordée à l'hygiène génitale et à l'élimination de la plaque.

Si le patient a consulté un médecin aux premiers signes de la maladie, un traitement local est alors prescrit. Il consiste à laver les tissus du pénis avec de l'eau courante courante et des désinfectants: chlorhexidine, furaciline. Le rinçage doit être effectué plusieurs fois par jour (4-5). Dans ce cas, après chaque procédure, il est préférable de changer de sous-vêtements. En cas d'érosion, des bains avec du permanganate de potassium sont également prescrits.

Si une érosion est diagnostiquée sur les tissus de l'organe, il est nécessaire de prescrire des accélérateurs de guérison: Bepanten, Dexpanthenol, etc. Avec une forme érosive et gangreneuse, des antibiotiques et des sulfonamides sont également prescrits. Afin de guérir plus rapidement, une thérapie vitaminique et des agents améliorant l'immunité sont indiqués.

Si la cause de la maladie est le phimosis, le seul traitement sera la chirurgie, complétée par un traitement antifongique.

Parmi les remèdes à base de plantes pour le traitement de la balanoposthite candidose chez l'homme, ils utilisent:

  1. Compresse de feuilles d'aloès. Les feuilles doivent être sans épines. Sur l'un des côtés, la peau est coupée et la feuille est lissée à la zone affectée pendant 15 minutes. La procédure est effectuée quotidiennement, au moins 2 fois par jour.
  2. Compresse des feuilles de plantain. Les feuilles sont lavées, ridées pendant un certain temps dans les mains, de sorte que le jus commence à apparaître. Monter sur la zone affectée pendant 30 minutes. Au début du traitement, la procédure est répétée avec un intervalle de 4 heures.Après que le processus inflammatoire commence à se calmer, la procédure est moins courante.
  3. Plateaux de décoction de millepertuis ou d'écorce de chêne. La solution doit être à température ambiante.

Les herbes antimicrobiennes moins actives sont les suivantes: calendula, eucalyptus et sauge.

Les conséquences de la balanoposthite non traitée

Si le processus de traitement a été démarré tardivement ou si le traitement n'a pas été effectué correctement, les complications suivantes sont possibles:

  • Effet sur l'appareil récepteur du gland du pénis. Cela entraîne une perte de sensibilité et une altération de la fonction sexuelle. Le patient souffre de puissance, ne ressent pas d'orgasme.
  • Le développement de l'urétrite - un processus inflammatoire dans l'urètre. Cette maladie se caractérise par des douleurs aiguës, des douleurs lors de la miction et le dépôt de sécrétions purulentes dans l'urètre.
  • Compactage ou déformation des tissus du pénis, ce qui entraîne une atteinte à la tête de l'organe.
  • Le développement de l'oncologie.
  • Le développement de la lymphogénite est un processus inflammatoire qui affecte les vaisseaux du pénis et les ganglions lymphatiques inguinaux. Ce processus pathologique conduit à la gangrène et, par la suite, à l'amputation de l'organe génital masculin.

À la maison, la pharmacie et la phytothérapie sont utilisées. Cependant, si dans les 3 jours les symptômes de la maladie ne disparaissent pas, mais deviennent seulement plus forts, alors vous devez demander une aide spécialisée sans délai, sinon des conséquences graves pour le corps sont possibles.

Qu'est ce que c'est

Les plis de peau recouvrant la tête du pénis et l'urètre à l'extérieur servent à protéger le pénis de la contamination et des dommages, ainsi qu'à assurer l'activité sexuelle.

C'est pourquoi toute inflammation du prépuce chez l'homme est souvent perçue comme une situation alarmante nécessitant une résolution immédiate.

Pour la survenue d'une balanoposthite, deux conditions sont toujours nécessaires - la présence d'une infection et d'une immunité affaiblie. Les microbes pathogènes peuvent pénétrer dans la peau du pénis soit avec de l'urine par l'ouverture de l'urètre, soit avec du sang et de la lymphe des organes dans lesquels ils sont constamment présents (dents cariées, adénoïdes, etc.).

  1. Agents pathogènes de maladies infectieuses spécifiques - bacilles de tuberculose, gonocoques, spirochètes pâles, protozoaires. Par conséquent, le patient avec un diagnostic de trichomonas, de tuberculose ou de balanoposthite syphilitique de la maladie sous-jacente est effectué en premier lieu.
  2. Microbes non spécifiques - les bactéries (staphylocoques, protées, Escherichia), l'herpès simplex et les papillomavirus humains, ainsi que les champignons candida, la chlamydia, l'uréeplasma.

Causes et facteurs prédisposants

Pour le développement du processus pathologique, seuls les microbes ne suffisent pas, il est nécessaire d'avoir une violation de l'équilibre naturel de la microflore des organes génitaux.

Se produire à ce qui suit circonstances défavorables:

  • mauvaise hygiène personnelle ou une absence complète d'un tel homme depuis longtemps,
  • microtraumatisme de la tête et du prépuce dû à une propreté excessive, à une masturbation fréquente,
  • réactions allergiques aux détergents, pommades, lubrifiants, etc.,
  • maladies systémiques chroniques - hypothyroïdie, syndrome métabolique, diabète,
  • la présence de phimosis (rétrécissement sévère de la chair),
  • déséquilibre hormonal dans le corps d'un homme,
  • pathologie du système urinaire - pyélonéphrite, lithiase urinaire, etc.,
  • immunodéficiences acquises qui apparaissent après la chimiothérapie, la famine, l'exposition aux radiations, l'hypothermie, la prise d'immunosuppresseurs, le traitement avec des antibiotiques ou d'autres médicaments,
  • VIH, cancer, cirrhose du foie, inflammation auto-immune (lupus, sclérodermie).

Avec balanoposthite chez les hommes le traitement sera efficace après avoir éliminé les causes courantes qui affaiblissent la résistance du corps aux microbes et les facteurs locaux qui facilitent la pénétration de l'infection dans les organes génitaux externes.

Balanite bactérienne et post

Les agents responsables de cette maladie sont des micro-organismes pyogènes, plus souvent des strepto - et des staphylocoques. L'inflammation fuite assez lourdeo avec une intoxication sévère (maux de tête et douleurs musculaires, fièvre, malaise). Dans le contexte de la tête et de la peau œdémateuses et rougies de la chair, des pustules apparaissent, en l'absence de traitement approprié, le tissu fibreux se développe avec le temps et la sensibilité du pénis diminue.

Forme fongique

La balanoposthite à candidose chez l'homme est la forme la plus courante de la maladie. Les symptômes de l'inflammation apparaissent lorsque les défenses de l'organisme sont affaiblies sous la forme taches et hyperémie prépuce et tête, douleur brûlante lors de la vidange de la vessie et avec coït, écoulement de fromage et un revêtement blanc cassé avec une odeur aigre. Dans les cas non traités, des complications se développent (urétrite, cystite, prostatite). Qu'est-ce qu'une inflammation fongique du prépuce, de nombreux patients urologues le savent, ne menant pas tout à fait le bon mode de vie.

Infection virale

Cette forme de la maladie chroniquement le plus souvent causé par le virus de l'herpès simplex de type 2, qui se trouve à l'intérieur des cellules jusqu'à ce que l'immunité de la personne soit affaiblie pour plusieurs raisons.

Dans la clinique, une éruption cutanée sous la forme d'un groupe de vésicules sur un fond rougi attire l'attention, les vésicules s'ouvrent en quelques jours, l'érosion et de petites plaies sur le prépuce chez les hommes, puis elles se dessèchent et deviennent croustillantes.

Des démangeaisons et des picotements sur le cuir chevelu avant l'apparition d'éruptions cutanées sont caractéristiques, une douleur intense non seulement pendant les rapports sexuels et la miction, mais aussi au repos. Une autre cause de la maladie virale peut être le VPH (papillomavirus humain), tandis qu'à la clinique, la balanoposthite érosive n'est pas typique, mais les verrues génitales, qui sont soumises à un traitement chirurgical.

Variante chlamydiale

Il est transmis uniquement avec un coït non protégé et l'infection passe à la peau de la tête du pénis à partir de l'urètre. Symptômes de la maladie - écoulement blanc, douleur et brûlure lors de la miction, apparition de petits foyers d'inflammation à la surface du pénis. Pathologie est contagieuxPar conséquent, chez un patient diagnostiqué avec une balanoposthite à chlamydia, un traitement doit être effectué immédiatement pour éviter le développement de complications graves (prostatite, vésiculite, etc.).

Par la nature du cours, on distingue plusieurs variétés de balanoposthite.

Forme aiguë la maladie survient dans les options suivantes:

  • inflammation catarrhale - rougeur et gonflement de la tête, friabilité du prépuce,
  • balanoposthite érosive - les dommages tissulaires atteignent le degré d'érosion, qui provoquer une douleur aiguë pendant les rapports sexuels et la miction, s'accompagnent souvent du développement d'un phimosis et d'une lymphadénite régionale,
  • processus gangréneux - inflammation purulente-nécrotique sévère avec formation de défauts ulcéreux et de nécrose, le patient aura de la fièvre et une intoxication, le traitement est long.

Maladie chronique dure des années avec alternance d'exacerbations et de rémissions, est finalement mis en œuvre dans l'une des deux options:

  • processus inductif - la tête du pénis est ridée,
  • inflammation hypertrophique ulcéreuse - des plaies profondes non cicatrisantes de longue durée sur le prépuce chez les hommes conduisent à déformation cicatricielle corps.

Qu'est-ce que la balanoposthite

Dans le corps de chaque personne, il y a des champignons «utiles», mais leur nombre diminue ou augmente sous certaines conditions. La violation de la microflore entraîne diverses maladies, dont la balanoposthite. La maladie provoque des démangeaisons sévères, des douleurs dans le prépuce et le gland du pénis. Un traitement intempestif peut entraîner un phimosis, une paraphimose et d'autres déviations graves.

La balanoposthite est généralement divisée en trois formes: simple, érosive et chronique. Comme vous pouvez le deviner, la forme la plus simple de la maladie est considérée comme la plus simple. Il ne provoque pas de changements importants dans le corps et se prête bien à la pharmacothérapie. Le type érosif inquiète beaucoup plus une personne, car des ulcères hémorragiques et même de la gangrène apparaissent. De plus, la maladie affecte négativement l'état général. La balanoposthite fongique chronique chez l'homme est caractérisée par l'apparition de la maladie 3 à 5 fois par an. Elle entraîne une inflammation des reins, une prostatite, une infertilité, une gangrène du pénis et des tumeurs malignes.

AnaérobieChlamydialHerpétiqueCircinarCandidose
Causée par des bactéries opportunistesLa cause est la chlamydia, qui est transmise sexuellementLe coupable de la maladie est le virus de l'herpèsC'est une sous-espèce de balanoposthite à chlamydia. Peut se développer avec la maladie de Reiter.Déclenché par une infection fongique
Le principal symptôme est un revêtement collant qui a une odeur désagréable.Les taches rouges sont rarement accompagnées de douleur, mais provoquent un gonflement des muqueusesLe pénis et la peau autour sont recouverts de boutons qui produisent un liquide clair.Sur la tête du pénis, des taches se forment qui ont la même forme et un contour clairLes démangeaisons s'accompagnent d'une rougeur des muqueuses, de sécrétions abondantes de caillé

Les causes les plus probables de la maladie sont l'utilisation prolongée d'antibiotiques ou de médicaments hormonaux. Le champignon peut être le résultat de pathologies auto-immunes, d'un excès de poids et du diabète. Les facteurs provocateurs suivants sont également distingués:

  • Négligence de l'hygiène personnelle
  • phimosis congénital,
  • pathologies cutanées (eczéma, dermatite ou psoriasis),
  • allergique aux médicaments, aux vêtements, aux cosmétiques ou aux aliments,
  • frottement constant des parties génitales sur les vêtements ou autres dommages mécaniques,
  • changements fréquents de partenaires sexuels et maladies sexuellement transmissibles.

Les premiers symptômes de la maladie

Il n'est pas possible de manquer l'apparition de la maladie, un homme est accompagné d'un inconfort constant. Au début, une rougeur du prépuce apparaît, mais tout le monde n'y fait pas attention. De plus, d'autres symptômes se manifestent: gonflement du pénis, sensation de brûlure pendant la miction, démangeaisons intolérables. La décharge du pénis a une teinte blanchâtre et une odeur désagréable, ressemblant souvent au fromage cottage. Les rapports sexuels et tout contact avec le corps provoquent une douleur intense.

Une forme avancée de pathologie est caractérisée par la formation de plaies et d'ulcères à la surface, qui sont clairement visibles sur la photo, ainsi que par une inflammation des ganglions lymphatiques dans la région inguinale. Après un rapport sexuel ou une visite aux toilettes, du liquide blanc est libéré du pénis, il y a une forte sensation de brûlure et des saignements des blessures. La peau des parties génitales devient rugueuse avec un revêtement blanchâtre. L'état général s'aggrave sensiblement: la température augmente, des signes d'intoxication apparaissent, les ganglions lymphatiques dans tout le corps augmentent. Une personne ressent une fatigue constante et des frissons.

Diagnostic de la maladie

Le traitement approprié de la balanoposthite commence dans les locaux du médecin. Un vénéréologue ou un urologue vous aidera à vous débarrasser de la maladie, vous devrez peut-être consulter un endocrinologue (si la pathologie est causée par des maladies auto-immunes). Le médecin procédera à un examen, posera quelques questions afin d'identifier les facteurs provoquants. Vous devrez également passer les tests suivants:

  1. Test sanguin général. Il est considéré comme une procédure standard et est prescrit pour toute maladie. Il est possible d'identifier le nombre de leucocytes et ESR (taux de sédimentation érythrocytaire). Si les indicateurs diffèrent de la norme, le processus inflammatoire se déroule dans le corps du patient.
  2. Analyse d'urine L'analyse générale est une autre procédure standard nécessaire pour poser un diagnostic. Les globules blancs sont également présents dans l'urine, dont une augmentation du niveau signale une inflammation dans les organes internes. Une analyse bactériologique est également donnée, avec laquelle vous pouvez établir le pathogène.
  3. PCR (amplification en chaîne par polymérase). Des recherches sont nécessaires pour clarifier le type d'agent pathogène.
  4. Grattage de l'urètre. L'échantillonnage du matériel est nécessaire pour exclure ou confirmer la syphilis, ainsi que d'autres infections sexuellement transmissibles.

Souvent, un spécialiste prélève des frottis et des cultures pour choisir un antibiotique plus approprié. Ces méthodes de diagnostic donnent un résultat de près de cent pour cent et sont extrêmement rarement erronées. Il faut être examiné non seulement pour la personne malade, mais aussi pour son partenaire sexuel. Il est fortement recommandé d'éviter les rapports sexuels pendant le traitement. Premièrement, il est nécessaire pour la guérison rapide de l'érosion et, deuxièmement, pour éliminer le risque d'apparition chez les femmes.

Principes généraux de traitement

Pour se débarrasser avec succès du problème et améliorer la qualité de vie du patient, il est d'abord nécessaire d'établir la cause de son apparition. Avec des symptômes d'inflammation du gland du pénis vous devez contacter un urologue ou un andrologue. Avant de traiter la balanoposthite chez l'homme, le patient se voit généralement proposer un établissement médical faire un examen:

  • analyse clinique générale de l'urine et du sang périphérique,
  • ensemencement pour bactériurie et détermination de la sensibilité aux médicaments antibactériens,
  • étude du grattage de l'urètre pour des infections spécifiques (trichomonase, syphilis),
  • Analyse par PCR pour les maladies sexuellement transmissibles.

Avec une légère évolution de la balanoposthite traitement à domicile elle est généralement suffisante pour une guérison complète, à condition que le patient suive toutes les recommandations du médecin. La base est considérée comme une thérapie conservatrice locale - ce sont des lotions, des bains, des applications avec des onguents sur la zone de la tête du pénis. Ils commencent toujours par un strict respect quotidien par un homme des règles d'hygiène. Assurez-vous de faire des bains avec une solution rose de permanganate de potassium ou de furatsilina, ils peuvent être alternés avec des décoctions de plantes antiseptiques (ficelle, fleurs de camomille, calendula, millepertuis, écorce de chêne). Ces procédures sont effectuées jusqu'à 5-6 fois par jour pendant 3-5 jours. Si nécessaire, appliquez ensuite des pansements, le choix du médicament pour le traitement local dépend de la cause de la pathologie. Avec une simple inflammation simple de la tête et de la chair, parfois une bonne hygiène suffit.

Avec variété candida Les maladies utilisent différentes onguents et crèmes antifongiques, par exemple le clotrimazole, le nizoral, la terbinafine, le miconazole ou autres.

Le médicament est appliqué en couche mince sur les zones touchées après le lavage (bain médical) et le séchage. Il existe des formes sous forme de spray, par exemple Lamisil, qui irriguent la peau de la tête du pénis pendant 2 secondes deux fois par jour pendant quelques semaines.

Heureusement, avec une balanoposthite candidose chez les hommes le traitement est réussi dans la plupart des cas.

Suppression de l'activité virale effectuée au moyen de l'acyclovir, qui sont prescrits au patient à la fois localement sous forme de crèmes et de pommades sur la tête et le prépuce, et à l'intérieur. De plus, le traitement médicamenteux immunostimulant n'est indiqué que sur prescription du médecin. La dose et la durée du traitement de cette maladie sont déterminées par le médecin.

Maladies purulentes nécessitent toujours des antibiotiques. Par exemple, la pommade Levomekol avec balanoposthite a un effet antimicrobien prononcé en raison de la composition de Chloramphenicol (Levomycetin) et a un effet régénérant (cicatrisant) en raison de l'autre composant Methyluracil. Des pansements avec ce médicament sont appliqués sur le pénis et le prépuce du gland toute la nuit pendant 5 jours. Il existe d'autres agents antibactériens locaux qui sont utilisés selon les directives d'un spécialiste.

Traitement efficace

Une forme bénigne de balanoposthite fongique peut être traitée en peu de temps, mais les choses ne sont pas si bonnes avec le type chronique.Dans tous les cas, la pathologie est traitée avec des agents à base de fluconazole, ce que le spécialiste doit demander après le diagnostic. Les médicaments modernes peuvent se débarrasser de la maladie avec un seul comprimé, parfois vous devez reprendre le médicament après 7 à 14 jours.

Pour le traitement de la balanoposthite candidose au stade initial de la maladie, il suffit de respecter les règles d'hygiène personnelle et de traiter la zone affectée avec des antiseptiques. Les plus efficaces d'entre eux sont la chlorhexidine, la furatsiline, le rivanol. La procédure est effectuée environ quatre fois par jour. Les crèmes antifongiques: le clotrimazole ou le lamisil soulageront la douleur, les démangeaisons et les brûlures. Ils sont utilisés 2 à 3 fois par jour après les procédures à l'eau, la durée du traitement pouvant aller jusqu'à deux semaines. Il est également important d'identifier et d'exclure les facteurs provoquants, afin que la pathologie ne revienne pas après un certain temps.

Traitement des formes sévères et chroniques

Comment traiter la balanoposthite étiologie mixte ou peu claire?

Le processus inflammatoire sévère répond bien à la thérapie médicaments combinésayant des effets antibactériens, anti-inflammatoires, antiviraux et antifongiques - Triderm, Akriderm GK.

L'ulcère gastroduodénal et la balanoposthite érosive sont toujours traités non seulement avec des médicaments locaux, mais aussi avec des médicaments systémiques.

Ce sont des antibiotiques à large spectre du groupe des pénicillines, des céphalosporines (Ceftriaxone), des fluoroquinolones (Ciprofloxacine), des macrolides (Azithromycine).

Avec la flore anaérobie, le métronidazole est efficace. Tous les médicaments sont sélectionnés en fonction de la sensibilité des agents pathogènes détectés. Si nécessaire, un homme est corrigé pour les niveaux de sucre, l'arrêt des réactions allergiques, les symptômes des maladies de la peau, etc.

Prévention de la balanite et le jeûne est l'observation régulière par un homme de règles simples d'hygiène personnelle. Il est très important de désinfecter en temps opportun tous les foyers chroniques du corps, d'utiliser une contraception barrière pour les relations sexuelles avec des personnes aléatoires, de faire de l'exercice, de bien manger et d'abandonner les mauvaises habitudes. Ce n'est qu'avec ce mode de vie que vous ne pouvez pas savoir ce que c'est que la balanoposthite chez les hommes.

Quel type de traitement préférez-vous?

La forme la plus sévère nécessite un traitement complexe à domicile, qui consiste à traiter le pénis avec des solutions antiseptiques, à appliquer des agents antifongiques ou à prendre ces médicaments en interne. Le plus efficace est le fluconazole, qui détruit les cellules fongiques. Il est souvent nécessaire de suivre une cure d'antibiotiques à large spectre, mais vous ne pouvez pas le faire sans ordonnance d'un médecin.

Sécher les plaies sur le pénis avec diverses poudres avec du dermatol, du streptocide ou du xéroforme. En cas de douleur intense, il est permis de prendre un comprimé d'un analgésique, mais vous ne devez pas vous laisser emporter avec eux. Les complexes de vitamines accéléreront la récupération: le potassium, le zinc, les vitamines des groupes A, B, E et C affecteront positivement les fonctions protectrices du corps.

La balanoposthite à candidose chronique chez l'homme peut être traitée chirurgicalement ou par lavage au peroxyde d'hydrogène. La chirurgie n'est pas une thérapie complète, car après cela, vous devez toujours suivre un traitement antibiotique et antifongique.

Vous ne pouvez pas traiter la pathologie, mais vous n'avez pas besoin de le faire pour des raisons évidentes. La maladie évolue assez rapidement et devient chronique. À première vue, le champignon est passé, mais la maladie reviendra après un certain temps avec une vigueur renouvelée. Le refus d'une thérapie ou une mauvaise approche du traitement à domicile peut entraîner de graves conséquences. La propagation d'une infection fongique à d'autres organes, prostatite, vésiculite, infertilité - ce n'est qu'une petite partie des complications de la balanoposthite non traitée.

En tant que moyen de médecine traditionnelle pour le traitement de la balanoposthite à candidose, vous pouvez essayer de rincer les organes génitaux avec des infusions à base de plantes. Calendula, camomille, ortie ou millepertuis sont excellents. Les plantes médicinales sont brassées avec de l'eau bouillante, laissées jusqu'à ce que le liquide soit à une température confortable. Ensuite, les zones touchées sont lavées (vous devez d'abord prendre une douche) et séchez doucement la peau avec une serviette. Le bouillon soulage l'inflammation et les démangeaisons, réduit les rougeurs et détruit les microbes.

Les feuilles de plantain ont un effet cicatrisant, il est donc permis d'appliquer des lotions avec du jus sur les plaies. Kalanchoe et aloès ont un bon résultat, la feuille de la dernière plante doit être coupée en plusieurs parties et pelée, et la pulpe appliquée sur les points douloureux.

Il sera possible d'augmenter l'immunité en infusant du thé avec des cynorrhodons ou de l'aubépine. Quelques baies seulement plusieurs fois par jour sont capables d'activer les fonctions de protection et de prévenir la rechute de la maladie. Les boire est recommandé non seulement pour la maladie, mais quelques mois après.

Mesures préventives

Afin de se débarrasser de manière permanente d'une maladie aussi désagréable que la candida balanoposthite, il est nécessaire de suivre des règles simples. Assurez-vous de prendre une douche quotidienne sans utiliser de produits de soins agressifs. Il est conseillé de n'avoir qu'un seul partenaire sexuel et de s'intéresser à son état de santé. Les rapports sexuels avec des femmes pendant les menstruations ou les maladies infectieuses sont interdits, la contraception doit être utilisée. En plus de cette pathologie, les infections sexuellement transmissibles peuvent provoquer des maladies encore plus dangereuses, telles que le SIDA ou la syphilis.

Un rôle énorme est joué par la nutrition d'un homme lors d'une exacerbation de la balanoposthite. Il n'est pas recommandé de manger des aliments gras, épicés, fumés, sucrés et salés. Il est conseillé d'exclure le pain, les viennoiseries, les boissons alcoolisées du régime avant la récupération. Les yaourts naturels ont un effet positif sur la santé, il est donc préférable de les boire tous les jours. Les produits suivants inhibent la croissance des champignons: agrumes, airelles rouges, ail, propolis, piments rouges. L'alcool, le café et le soda doivent être remplacés par du thé vert, de l'eau propre et des jus fraîchement pressés.

L'apparition de rougeurs sur le pénis ou le pubis, de brûlures, de fortes démangeaisons et de pertes devrait alerter la personne et lui faire consulter un spécialiste. L'automédication ne conduit pas toujours au résultat souhaité, le plus souvent elle ne provoque qu'une amélioration temporaire. La balanoposthite à candidose a plusieurs formes, les plus difficiles à traiter de façon chronique. La détection précoce de la maladie et l'accès rapide à un urologue garantissent un traitement efficace.

Caractéristiques de la maladie

Certains croient que la balanite et la balanoposthite sont une seule et même chose. Cependant, il existe une différence dans ces pathologies. La balanite est appelée le processus inflammatoire qui a frappé la tête du pénis masculin. Avec sa progression, l'inflammation peut aller au prépuce. Dans ce cas, ce sera la balanoposthite.

Les médecins distinguent plusieurs types de balanoposthite:

  • Primaire - devient le résultat d'une violation de l'hygiène personnelle. Dans ce cas, il suffit qu'un homme prenne correctement les mesures d'hygiène pour que la maladie recule.
  • Secondaire - associé à une autre maladie qui devrait être traitée. La cause de cette condition peut être des pathologies systémiques ou endocriniennes. Très souvent, la balanoposthite apparaît dans le diabète sucré.

Quel que soit le type de maladie détecté, le patient nécessite un traitement complexe:

  1. Réception de médicaments antibactériens et d'immunomodulateurs.
  2. Traitement local basé sur l'utilisation de solutions antiseptiques, de gels, de pommades et d'autres préparations topiques. Les préparations peuvent avoir une composition différente, des substances actives et avoir des effets antifongiques, anti-inflammatoires, antibactériens et anti-allergiques.

S'il est établi que le phimosis a conduit au développement d'une balanoposthite, le patient reçoit circoncision.

Le traitement de la pathologie peut être assez long et se poursuit jusqu'à ce que les symptômes et la cause de la balanoposthite soient complètement éliminés. La durée du traitement est affectée par la forme de la maladie, la gravité des symptômes et le type d'agent pathogène. La balanoposthite aiguë est traitée dans les 2-3 semaines.

À propos de la maladie dira à l'urologue Junker Oleg Alexandrovich:

Avant de commencer le traitement, le patient doit revoir l'exactitude des procédures d'hygiène et, avec le partenaire sexuel, être examiné pour d'éventuelles MST. Ce n'est qu'après cela que le médecin (urologue et vénéréologue) pourra prescrire le traitement approprié.

Si vous ne faites pas attention au problème à temps, la maladie peut prendre une forme chronique. La balanoposthite chronique est beaucoup plus difficile à traiter.

Les causes de la maladie

Toutes les raisons pouvant conduire à l'apparition d'une balanoposthite sont de nature infectieuse et non infectieuse.

Les causes infectieuses comprennent:

L'herpès génital est une lésion virale de la muqueuse génitale, caractérisée par l'apparition d'un groupe de vésicules, puis par l'érosion et les plaies

  • L'herpès est génital.
  • Streptocoque
  • Staphylocoques.
  • Syphilis
  • Gardnerellose.

Parmi les causes non infectieuses, il y a:

  1. Psoriasis
  2. Balanoposthite irritative.
  3. Lichen plan.
  4. Diabète sucré.

Les facteurs de risque contribuant à l'apparition de l'inflammation sont:

  • La présence de phimosis.
  • Non-respect des règles d'hygiène.
  • Diminution des défenses corporelles.
  • Maladies allergiques.

  • La présence d'une infection chronique dans le corps.
  • Infections du système génito-urinaire (urétrite, cystite, etc.).
  • Rapports sexuels avec promiscuité.

Balanoposthite simple

Il s'agit de la forme la plus simple de la maladie. Ses manifestations comprennent:

  1. Sensation de brûlure et de démangeaisons. Ce symptôme est considéré comme le tout premier. Lorsque vous touchez la tête du pénis, lorsque vous urinez ou frottez sur des vêtements, l'inconfort s'intensifie.
  2. Gêne au moment de l'ouverture de la tête du pénis.
  3. Rougeur de la zone touchée. Ainsi, le processus inflammatoire se fait sentir.

Le tableau montre les symptômes généraux et locaux, ainsi que les complications de la maladie.

  1. Gonflement des tissus.
  2. La formation de fissures douloureuses et d'érosion (balanoposthite érosive).
  3. Isolement du pus de l'urètre. Ainsi, une balanoposthite purulente se manifeste.

Balanoposthite causée par les IST

Les symptômes de la maladie dépendront du type d'agent pathogène:

  1. La gonorrhée, en plus des signes classiques de balanoposthite, s'accompagne d'urétrite.
  2. Chlamydial - caractérisé par des taches rouges claires.
  3. Trichomonas - le pus s'accumule sous le prépuce. La tête gonfle et devient rouge.

  1. La candidose s'accompagne de démangeaisons, de brûlures et de douleurs dans la tête. Après un certain temps, un écoulement caillé de l'urètre apparaît.
  2. Herpétique. Sur le prépuce, des bulles avec un liquide transparent à l'intérieur peuvent être notées. Après les avoir ouvertes, des plaies rouges apparaissent à cet endroit. Ce type de maladie est souvent chronique.

L'immunologue Ermakov, Georgy Alexandrovich, parlera des symptômes et du traitement de la maladie:

  1. Syphilitique - diagnostiqué s'il y a un chancre primaire sur la peau.
  2. Le papillomavirus s'accompagne de l'apparition de condylomes.
  3. La balanoposthite avec gardnerellose se déroule avec presque aucun symptôme. Si le système immunitaire du patient fonctionne bien, après quelques jours, la maladie disparaît d'elle-même.
  4. La balanoposthite circulaire se manifeste par des taches rouges claires sur la tête du pénis.

La maladie est causée par des causes non spécifiques.

Dans ce cas, les signes de balanoposthite dépendront de la maladie primaire:

  • Avec le diabète, la tête d'un homme rougit dans le pénis, sa sensibilité augmente, la douleur, les fissures sont possibles et les cicatrices restent en place.
  • La balanoposthite psoriasique se manifeste par l'apparition d'écailles rouges.
  • Avec des lichens plats - sur la tête apparaissent des nodules de forme irrégulière, recouverts d'écailles blanches. La peau devient rouge.

Caractéristiques de la maladie chez un enfant

Parfois, les petits enfants peuvent également être atteints d'une maladie. En règle générale, on leur diagnostique une balanoposthite irritative ou infectieuse simple, qui dure 5-6 jours, après quoi elle passe.

Parmi les causes de son apparition chez les enfants, il y a:

  1. Prépuce développé qui pend et se déplace avec difficulté.
  2. Phimosis.

  1. Abondante sécrétion de sperme, qui s'accumule dans le pli entre le prépuce et le gland du pénis.
  2. Non-respect de règles d'hygiène simples.

Diagnostics

Pour établir un diagnostic et prescrire un traitement, le médecin examinera le patient et lui prescrira des tests:

  • Un test sanguin général, dans lequel vous pouvez voir la présence d'un processus inflammatoire par le nombre de leucocytes et d'ESR.
  • Un test d'urine général, dans lequel une augmentation du nombre de globules blancs indiquera la présence d'une inflammation.

Un test sanguin pour l'ESR est un indicateur non spécifique qui permet de détecter une inflammation d'origines diverses

  • Analyse bactérienne de l'urine pour identifier l'agent pathogène et sa sensibilité aux médicaments antibactériens.
  • La PCR permettra d'isoler l'ADN du pathogène et de déterminer son type.
  • Grattage de l'urètre pour la présence d'un tréponème pâle.

Complications

Chez les patients dont le système immunitaire est affaibli, ainsi que ceux qui ne respectent pas les règles d'hygiène personnelle et n'effectuent pas de traitement, des complications peuvent se développer:

  1. Une balanoposthite chronique peut survenir si le traitement n'est pas commencé à temps ou terminé tôt. Dans ce cas, la rémission est possible au début, mais plus tard, les symptômes de la maladie s'aggraveront à nouveau. Le traitement de la pathologie chronique est beaucoup plus difficile.
  2. Fonction sexuelle diminuée. Le processus inflammatoire peut entraîner une atrophie des récepteurs et une diminution de la sensibilité. Dans ce cas, la puissance diminue.
  3. Cystite, prostatite et autres maladies du système génito-urinaire. Les bactéries pathogènes qui ont causé la balanoposthite peuvent remonter l'urètre et provoquer ces maladies. En règle générale, cela se produit chez les personnes à immunité réduite et celles qui n'ont pas suivi les principes du traitement.

Symptômes et complications de la prostatite

  1. Lymphangite - la transition du processus inflammatoire vers les ganglions lymphatiques inguinaux.
  2. Paraphimosis - serrage de la tête avec le prépuce. Dans ce cas, il y a une violation de la circulation sanguine de l'organe, du flux lymphatique et une augmentation de la taille de la tête du pénis, qui devient rouge et douloureuse. Cette condition nécessite une attention médicale immédiate, sinon la gangrène est possible.
  3. La gangrène du pénis se caractérise par la mort des tissus qui deviennent noirs. La maladie commence soudainement pour un homme. En conséquence, son état général s'aggrave, la température augmente et des foyers de nécrose apparaissent.

Le traitement

Comment guérir la balanoposthite? Le médecin répondra à cette question après avoir examiné et réussi les tests nécessaires pour identifier les causes du processus inflammatoire.

Chaque patient doit suivre certaines règles:

  • Observez l'hygiène du pénis.
  • Élimine le pathogène de l'inflammation. Pour cela, des solutions antiseptiques, des teintures d'herbes, etc. peuvent être utilisées.
  • Effectuer un traitement antibactérien et antiviral à l'aide de médicaments. Un schéma thérapeutique individuel ne peut être prescrit que par le médecin traitant.

Soloviev Nikolay Konstantinovich, médecin-urologue-andrologue au centre médical de Moscou, vous expliquera la cause de la maladie et comment la traiter:

Les principales méthodes de traitement:

  1. Prendre des médicaments (comprimés, pommades, solutions) prescrits par votre médecin. "Levomekol" avec balanoposthite est donc considéré comme un médicament assez efficace.
  2. En cas de complications, des médicaments sont utilisés qui peuvent augmenter les défenses de l'organisme.
  3. Le type fongique de la maladie est traité avec des agents antifongiques (pommades Nizoral, Clotrimazole, etc.).
  4. Avec la forme anaérobie, les antibiotiques sont indiqués (azithromycine, etc.).
  5. Intervention chirurgicale, qui implique une excision du prépuce. Dans de tels cas, le patient ne doit pas essayer d'ouvrir la tête par lui-même, car cela peut entraîner des microfissures et aggraver davantage le processus inflammatoire.
  6. Peut-être le traitement de la balanoposthite chez les hommes avec des remèdes populaires. Les décoctions et infusions d'herbes médicinales peuvent soulager l'état général du patient et réduire les manifestations du processus inflammatoire. Les médecins recommandent de prendre des bains, des compresses et de frotter le pénis avec de tels médicaments.

L'utilisation de médicaments antibactériens

Très souvent, les agents pathogènes sont causés par des agents pathogènes, parmi lesquels Escherichia coli, les staphylocoques, les streptocoques et d'autres bactéries aérobies et anaérobies. Dans de tels cas, le médecin prescrira au patient un traitement antibactérien. Selon ce qui est devenu l'agent causal, des antibiotiques à large spectre sont prescrits:

  • Les médicaments antibactériens ne sont prescrits qu'en cas de formes sévères de la maladie ou lorsque la balanoposthite est causée par des infections sexuelles.
  • Un traitement antibactérien n'est pas prescrit lorsqu'une balanoposthite allergique, virale ou fongique est établie.
  • Les antibiotiques pour la balanoposthite, qui sont considérés comme les plus efficaces, sont les comprimés de doxycycline et de lévomycétine.
  • Médicaments souvent prescrits: érythromycine, roxithromycine et olététrine, dérivés du quinol Nevigramon, nitrofurane furagine ou hydroxyquinoléine nitroxoline.

L'azithromycine est un agent antibactérien efficace. Le prix dans les pharmacies est de 32 roubles.

  • La balanoposthite anaérobie est traitée avec de l'azithromycine.
  • Lors du diagnostic d'une infection spécifique, des pénicillines et des céphalosporines («Ciprolet») sont prescrites.
  • Le traitement de la balanoposthite à candidose chez l'homme est effectué par le "fluconazole" ou le "clotrimazole".
  • Les types de balanoposthite à chlamydia et à ureaplasma sont traités avec des dérivés de métronidazole.

En plus des comprimés pour le traitement systémique, des injections et des perfusions intraveineuses de médicaments sont utilisées en fonction des symptômes et de la gravité de la maladie.

Si la balanoposthite est de nature bactérienne, les deux partenaires doivent prendre des médicaments antibactériens. Pendant le traitement, l'alcool et les rapports sexuels non protégés doivent être exclus.

L'utilisation de pommades

Pour le traitement local de la balanoposthite, diverses pommades sont largement utilisées:

  1. Avec la nature fongique de la maladie, la pommade devrait avoir un effet antifongique. Ceux-ci incluent: "Fluconazole", "Candide", etc. "Le clotrimazole" avec balanoposthite est le plus populaire de ce groupe de médicaments. La pommade Pimafucort, qui incorpore les propriétés des médicaments antifongiques et hormonaux, est reconnue comme tout aussi efficace. Il est souvent prescrit s'il est nécessaire de guérir la balanoposthite candidose chronique.
  2. En cas de nature allergique ou auto-immune de l'inflammation, les médecins recommandent d'utiliser les onguents hormonaux Oxycort, Lamisil, Lokacorten, etc.

Des pansements avec une pommade sont appliqués sur les zones endommagées la nuit après une hygiène approfondie des parties génitales. Cette procédure se fait dans les 5 jours. Le traitement est obligatoire sous la surveillance d'un médecin

  1. "Triderm" pour la balanoposthite est conseillé d'utiliser lorsqu'un type d'infection mixte est détecté chez le patient. La pommade a des effets antibactériens, antifongiques et hormonaux.
  2. En cas d'infection bactérienne non spécifique, la pommade combinée Levomekol est utilisée. Il contient du chloramphénicol, qui a un effet antibactérien et du méthyluracile, qui est capable de réparer les tissus endommagés.
  3. Un puissant effet antibactérien a une pommade de balanoposthite "Baneocin". La bacitracine et la néomycine, qui en font partie, sont capables de faire face à l'infection et de soulager le processus inflammatoire.

Les pommades doivent être utilisées pendant une longue période de temps. En même temps, ils sont appliqués sur la zone affectée plusieurs fois par jour.

Il est impossible d'utiliser des onguents pour le traitement de la balanoposthite si le patient a:

  • Tumeurs malignes.
  • Ulcères trophiques.
  • Tuberculose cutanée.
  • Nécrose.
  • Allergie aux composants individuels du médicament.

Quels onguents sont utilisés pour la maladie? Dites au vénéréologue, urologue Lenkin Sergey Gennadievich:

Avant de commencer à utiliser un médicament, vous devez effectuer un test. Pour ce faire, une petite quantité de pommade est appliquée à l'arrière de la paume ou près du coude. Si après un certain temps, des rougeurs, des démangeaisons, des éruptions cutanées ou des brûlures se produisent à cet endroit, ce remède ne doit pas être utilisé.

L'utilisation de solutions antiseptiques

Pour la thérapie locale de la maladie, diverses solutions antiseptiques sont souvent utilisées. Autorisé leur utilisation à la maison. Les plus populaires sont:

  1. Solution chlorophylliptique à base d'eau. Il a des effets anti-inflammatoires et antibactériens.
  2. La balanoposthite érosive, accompagnée de la formation d'ulcères et d'érosion, est traitée avec Fucorcin (liquide Castellani), qui est capable de faire face non seulement aux bactéries pathogènes, mais aussi aux champignons.
  3. Pour la désinfection et le traitement de l'inflammation, la chlorhexidine est utilisée. La solution est utilisée pour le lavage, les lotions, les bains et les applications. La miramistine a un effet similaire. Mais lorsque vous utilisez ces solutions, vous devez être prudent, car il existe un risque d'endommagement de la muqueuse et de sécheresse cutanée.

Utilisation des bains

Si la maladie n'a pas de complication sous forme de phimosis, le médecin peut recommander des bains thérapeutiques. Pour leur préparation, vous pouvez utiliser "Furacilin", "Dioxidine" ou "Miramistin". La durée de la procédure ne doit pas dépasser 15 minutes. Pour obtenir un effet maximal, le pénis doit être soigneusement humidifié avec une solution. Après le bain, le site de l'inflammation est soigneusement essuyé avec un chiffon stérile et traité avec un antiseptique.

Les plateaux de bouillon de camomille sont préparés comme suit: ajoutez environ 20 grammes de fleurs de camomille à un litre d'eau chaude. La solution résultante est utilisée pour désinfecter les lotions

Le médecin peut conseiller de tels bains:

  • Si des champignons de type levure sont détectés dans les résultats du test, cela vaut la peine d'utiliser du bicarbonate de soude, qui se dissout dans l'eau chaude.
  • S'il y a phimosis, alors après l'opération, vous devez utiliser des bains avec des décoctions d'herbes (camomille, calendula ou sauge).
  • Lorsque la balanoposthite est devenue chronique, des bains de miramistine sont prescrits au patient. De plus, il est nécessaire d'utiliser des corticostéroïdes (pommade "Prednisolone", "Oxycort", etc.).

L'utilisation de remèdes populaires

Le traitement de la balanoposthite à domicile peut être complété par des remèdes populaires. Il est prouvé que certaines herbes peuvent soulager l'inflammation, éliminer la sensation de brûlure et d'autres signes de la maladie. La médecine traditionnelle la plus populaire comprend:

  1. Feuilles d'aloès à effet anti-inflammatoire. Ils sont appliqués sur la zone affectée, préalablement nettoyée de la peau.
  2. Compresse avec une décoction de camomille pharmaceutique. Pour sa préparation, les fleurs séchées sont versées avec de l'eau bouillante et maintenues au bain-marie pendant 5 à 10 minutes. Après refroidissement, le bouillon est filtré et utilisé pour préparer des compresses.

Préparation de fonds à partir d'huile d'olive et de teinture de calendula

  1. Le traitement de la balanoposthite érosive implique l'utilisation d'huile d'olive et de teinture à base de calendula. Pour préparer le produit, une cuillère de fleurs de souci séchées est versée avec 70 ml d'huile d'olive. Faites infuser le médicament pendant 3 semaines en le mettant au soleil. Lorsque la teinture est prête, elle essuie toutes les plaies et les fissures.
  2. Le plantain est considéré comme un excellent agent anti-inflammatoire. Une feuille de la plante doit être bien lavée et appliquée sur le point douloureux, fixée avec un bandage de gaze. Toutes les demi-heures, le bandage avec la feuille doit être remplacé par un nouveau.

Chers lecteurs, à partir de la vidéo ci-dessous, vous apprendrez quelques conseils sur la façon de traiter la pathologie à la maison:

  1. Un bon outil est la sauge, qui est utilisée pour faire des bains. Pour ce faire, quelques cuillères à soupe d'herbe séchée sont versées dans 500 ml d'eau bouillante et vieillies au bain-marie pendant 5 à 10 minutes. Après refroidissement complet, le bouillon est filtré et utilisé pour un bain, une lingette ou une lotion.
  2. Le millepertuis a une propriété curative. Une décoction est préparée et utilisée de la même manière qu'un moyen de sauge.

Le traitement de la balanoposthite avec des remèdes populaires ne sera efficace qu'avec leur utilisation régulière pendant une longue période de temps. Il est important de prêter attention aux caractéristiques de votre corps et à l'intolérance individuelle possible à la médecine traditionnelle.

Liste des médicaments populaires

Le traitement de la balanoposthite est inextricablement lié à l'utilisation de médicaments. Une place spéciale est donnée aux médicaments locaux:

  • La miramistine est la meilleure pommade pour le traitement qui a un effet bactéricide. En raison du large spectre d'action, il est prescrit dans le traitement de tout type de balanoposthite. La pommade a un effet secondaire - une sensation de brûlure, qui après quelques minutes passe d'elle-même. Le médicament n'est pas prescrit aux personnes présentant une intolérance individuelle à ses composants individuels.
  • «Levomekol» - aide à accélérer le processus de guérison. La pommade s'est avérée efficace contre de nombreuses bactéries (aérobies et anaérobies). En cas d'intolérance individuelle à ses composants, une réaction allergique est possible.
  • Triderm est capable de traiter la balanoposthite non seulement au stade initial, mais aussi lorsque la maladie est devenue chronique. Les composants actifs de la pommade sont capables de soulager l'inflammation, ont des effets antiallergiques, antifongiques et antibactériens. Utilisez le médicament plusieurs fois par jour pendant 2 à 4 semaines. En cas d'intolérance aux composants du médicament, une irritation, des démangeaisons, une peau sèche et l'apparition d'une éruption cutanée sont possibles. Triderm ne peut pas être utilisé pour la tuberculose cutanée, la varicelle ou les réactions cutanées résultant de la vaccination.
  • La "furaciline" est utilisée pour préparer des bains ou des lotions. Le médicament a un large effet antimicrobien. Des réactions cutanées sous forme d'éruptions cutanées et de dermatite sont possibles. Avec une utilisation prolongée, une inflammation du nerf est possible. Il faut être prudent avec les personnes atteintes d'une maladie rénale.

Remède très efficace. Son prix est bas, à moins de 100 roubles

  • La "chlorhexidine" est un antiseptique qui peut être utilisé pour le lavage, les lotions, les bains ou les compresses. Son introduction dans l'urètre est autorisée. Les effets indésirables sont extrêmement rares et se manifestent par des démangeaisons, des éruptions cutanées ou une peau sèche. La chlorhexidine ne provoque pas de surdosage.
  • Le peroxyde d'hydrogène est utilisé pour la désinfection. Pour ce faire, il traite les zones affectées de la peau. Parmi les inconvénients du remède, il y a un effet temporaire, qui disparaît complètement quelques heures après son utilisation. Il est recommandé d'utiliser du peroxyde dès l'apparition des premiers signes de balanoposthite. Il n'est pas utilisé si le patient a un phimosis.
  • Le clotrimazole est connu pour son activité antimicrobienne. Le médicament est prescrit pour la balanoposthite à Candida. Pour ce faire, la pommade est appliquée sur la peau après les procédures d'hygiène. La durée d'utilisation dépend du degré de la maladie. Dans certains cas, des effets indésirables ont été notés (rougeur et brûlure de la peau). Dans ce cas, le médicament doit être arrêté et réutilisé uniquement après la disparition des symptômes secondaires. Le "clotrimazole" n'est pas prescrit aux enfants et aux personnes présentant une hypersensibilité à ses composants.
  • Le permanganate de potassium possède d'excellentes propriétés antiseptiques et accélère le processus de cicatrisation des plaies. Il peut être utilisé à différents stades de la pathologie. Mais cela doit être fait avec précaution, car les particules non dissoutes de permanganate de potassium peuvent provoquer une brûlure grave. Elle n'a aucune contre-indication d'utilisation.

En plus de traiter l'inflammation, des bains de permanganate de potassium peuvent être prescrits comme mesures d'hygiène supplémentaires pour les patients

  • Le "fluconazole" n'est efficace qu'en cas de balanoposthite à candidose. Il est rapidement absorbé par la peau et agit pendant une longue période. Un analogue du médicament sont les pommades "Flucostat" et "Diflucan".
  • Bepanten est utilisé pour accélérer le processus de guérison. La pommade a des effets anti-inflammatoires, hydratants et régénérants. La crème est prescrite pour la prévention et le traitement de la balanoposthite. Il est appliqué plusieurs fois par jour sur une peau propre et sèche. La durée d'utilisation dépend du degré de dommage et des caractéristiques individuelles du patient. Dans certains cas, une réaction peut survenir sur la peau, il est donc préférable de ne pas l'utiliser pour les personnes présentant une sensibilité élevée aux composants actifs du médicament.
  • Pimafukort a un puissant effet anti-inflammatoire, antifongique et antibactérien et est efficace contre de nombreux agents pathogènes. En cas d'utilisation prolongée, des stries peuvent apparaître sur le site d'application. Le médicament n'est pas prescrit aux bébés jusqu'à 1 an et à ceux qui sont allergiques à certains composants de la pommade.
  • La "fukortsine" est prescrite comme agent antimicrobien et antifongique. Il est utilisé pour la préparation de bains, compresses et applications. Après avoir séché sur la peau, la zone traitée doit être lubrifiée avec de la crème. Un effet secondaire possible sous forme de brûlure. "Fukortsin" n'est pas utilisé en cas de sensibilité élevée du corps du patient à ses composants. Il n'est pas conseillé de traiter avec eux de grandes zones de la peau, car les composants actifs peuvent pénétrer dans la circulation sanguine et avoir un effet toxique.

La fucorcine est une solution antiseptique aux propriétés bactéricides et désinfectantes élevées. Le prix moyen dans les pharmacies est de 75 roubles.

  • La «pommade à la syntomycine» avec balanoposthite est un antibiotique à large spectre. Il est actif contre de nombreuses bactéries pathogènes. Il est appliqué sur les zones touchées avec une couche mince plusieurs fois par jour pendant 3-5 jours. Avec une utilisation prolongée, le médicament peut provoquer des effets secondaires sous forme de démangeaisons, de brûlures et de rougeurs cutanées.
  • La pommade à la tétracycline a un effet antibactérien et est capable d'arrêter la reproduction de la microflore pathogène.

La balanoposthite est-elle contagieuse?

Cette maladie avec un traitement prématuré peut entraîner de nombreuses conséquences désagréables. Par conséquent, de nombreux hommes s'intéressent à la question: "La balanoposthite est-elle contagieuse et peut-elle être infectée par un partenaire"? Les urologues affirment que cette maladie n'est pas contagieuse. Cependant, il existe un certain nombre d'infections qui sont sexuellement transmissibles et peuvent provoquer une inflammation du prépuce et du gland du pénis.

Une autre question qui se pose souvent chez les hommes est: «Est-il possible d'aller dans un sauna ou un bain avec balanoposthite»?

Les procédures de l'eau sont bien reflétées dans l'état du patient, cependant, dans ce cas, un sauna ne sera pas la meilleure option. Cela est dû au fait que:

  1. Dans de tels endroits, il existe un risque d'attraper une infection différente, ce qui affectera négativement l'état du patient.
  2. Dans des conditions de température élevée, les bactéries existantes se développeront plus rapidement.

Par conséquent, jusqu'à récupération complète, il est préférable de refuser de visiter de tels endroits.

À première vue, la balanoposthite est une maladie inoffensive.Mais si vous n'y prêtez pas attention à temps, les conséquences peuvent être extrêmement désagréables. Le traitement doit être prescrit par un médecin après avoir identifié les causes de la maladie.

Les causes de la maladie

La balanoposthite à candidose chez les hommes peut survenir pour un certain nombre de raisons. Les plus courants sont les suivants:

  • utilisation prolongée de médicaments hormonaux,
  • diabète sucré
  • phimosis acquis à la naissance,
  • détergents, médicaments et réactions allergiques aux aliments,
  • manque d'hygiène personnelle concernant les parties génitales,
  • anomalies auto-immunes
  • les relations sexuelles sans contraceptifs avec une femme qui a une vaginite à Candida,
  • certaines maladies de la peau, comme le psoriasis ou la dermatite,
  • embonpoint, obésité,
  • dommages mécaniques à l'organe génital masculin.

Symptômes

La balanoposthite à candidose se réfère non seulement à des pathologies désagréables, mais est également dangereuse pour la santé d'un homme. Les premières manifestations de la maladie s'accompagnent de symptômes tels que:

  1. Tout changement dans l'apparence du prépuce. Cela comprend un gonflement ou un œdème.
  2. Rougeur. Ce symptôme apparaît parfois après une consommation excessive d'alcool. Dans ce cas, même si aucun autre signe de la maladie n'est remarqué, il est nécessaire de subir un examen immédiatement. Certains patients reportent une visite chez le médecin, car ils pensent qu'il s'agit d'une réaction allergique courante à l'alcool, mais c'est une erreur. Si vous resserrez davantage, des taches rouges apparaîtront bientôt sur la tête du pénis.
  3. Gêne dans la région de l'aine. Il s'agit notamment de symptômes tels qu'une mauvaise odeur, des brûlures et des démangeaisons.
  4. Dommages à la feuille intérieure du prépuce.

Après de tels signes, l'homme doit commencer d'urgence le traitement de la balanoposthite à candidose. Sinon, la condition s'aggrave et le patient souffre de symptômes plus graves, à savoir:

  • hypertrophie des ganglions lymphatiques dans la région de l'aine,
  • l'apparition de zones de particules mortes de l'épithélium,
  • l'apparition d'érosion et d'ulcères sur le gland du pénis. Après une certaine période de temps, la décharge de ces zones problématiques commence à se produire. Ils sont particulièrement visibles après immédiatement après les rapports sexuels,
  • desquamation du derme autour de l'érosion,
  • douleur pendant la miction. Après chaque voyage aux toilettes, une substance blanche sera libérée de l'urètre.

Les symptômes dépendent également de la forme de la maladie, aiguë ou chronique. Dans le premier cas, la balanoposthite à Candida provoquera une douleur intense de l'organe génital, sa rougeur, ainsi que de la fièvre. Quant à la forme chronique de la maladie, le patient souffrira d'œdème, de rougeur du gland et de son humidité constante. Les symptômes deviennent plus intenses immédiatement après les rapports sexuels ou dans des endroits très humides.

Comment est le diagnostic de la maladie

Tout d'abord, le médecin mène une conversation avec le patient et apprend de lui comment la balanoposthite candidose s'est manifestée et quand ses premiers signes ont été remarqués. Ensuite, l'homme sera envoyé pour les tests suivants:

  1. Analyse d'urine (bactériologique). Il est nécessaire de déterminer la nature de l'origine de la maladie infectieuse.
  2. Grattage prélevé sur l'urètre. Cette analyse est nécessaire pour exclure la présence de syphilis chez le patient.
  3. Analyse d'urine Cette étude permettra de comprendre si des processus inflammatoires existent dans le corps. Cela deviendra connu en raison de l'augmentation du nombre de leucocytes dans l'urine.
  4. Réaction en chaîne par polymérase. Ce type d'étude reconnaîtra le type d'infection. Il permettra de choisir les médicaments les plus efficaces pour le traitement de la balanoposthite candidose aiguë ou chronique chez l'homme.
  5. Un test sanguin est effectué dans presque tous les cas pour déterminer si le patient a d'autres maladies. Il s'agit de déterminer le nombre de leucocytes et la vitesse de sédimentation des érythrocytes. Si le nombre des premiers dépasse la norme et que l'ESR augmente, le corps est sous l'influence de processus inflammatoires.

Quels types de thérapie existent

Selon la gravité de la maladie, les spécialistes, pour le traitement, peuvent utiliser 3 types de thérapie, à savoir:

  • thérapie complexe. Il comprend non seulement le traitement des préparations génitales, mais également l'administration d'agents pharmacologiques. Pour commencer à traiter avec succès la balanoposthite à candidose, il suffit de prendre du fluconazole une fois par jour. Il est capable de perturber la biosynthèse des membranes et de détruire les micro-organismes fongiques. De plus, un homme doit suivre un régime, ne pas boire d'alcool et manger correctement. Il vaut également la peine d'exclure du régime les plats épicés, les pâtisseries, les mets sucrés et marinés. Pour rétablir l'immunité sur le ton, le patient doit prendre des immunostimulants et des suppléments sous forme de complexes vitaminiques. La durée d'un tel traitement dépend toujours de la gravité de la maladie et de l'efficacité de la thérapie utilisée,
  • thérapie locale. Ce type de traitement implique un traitement avec des onguents ou d'autres médicaments uniquement l'organe affecté. Le patient devra prendre soin de lui quotidiennement, c'est-à-dire préparer des bains à domicile, éliminer les sécrétions et la plaque. Dans ce cas, le médecin vous prescrira des médicaments antimycotiques, généralement ce traitement dure environ 14 jours. Il est très important de respecter toutes les recommandations du médecin et après les 7 premiers jours, le patient ressentira une amélioration et les symptômes disparaîtront presque complètement,
  • intervention chirurgicale. Le plus souvent, une intervention chirurgicale est nécessaire pour les patients qui ont commencé une balanoposthite à candidose et, par conséquent, il est entré dans une forme chronique. La procédure implique une coupe longitudinale du prépuce du pénis. Si l'opération a réussi, le patient se verra prescrire un traitement supplémentaire avec des médicaments. Cela comprendra des agents antifongiques et antibactériens.

Quelles mesures préventives comprennent

Pour prévenir la maladie, chaque homme doit suivre quelques règles simples, à savoir:

  1. Il n'est pas recommandé d'avoir constamment des rapports sexuels avec des partenaires non vérifiés. Cela est particulièrement vrai pour les relations sexuelles non protégées. La probabilité d'infection diminuera considérablement si le partenaire est seul et pendant longtemps. Pour plus de confiance, vous pouvez consulter un médecin et mener les études nécessaires. Étant donné que chacun des couples peut ne pas être au courant de la présence d'écarts.
  2. N'utilisez pas d'automédication.
  3. Hygiène personnelle quotidienne.
  4. Changement régulier de sous-vêtements.
  5. Manger des aliments tels que le yogourt naturel, l'ail, le jus de pamplemousse, le poivron rouge, l'airelle rouge. Ces aliments aident à supprimer l'activité des infections fongiques.
  6. Examen par un urologue tous les six mois.
  7. Il est recommandé d'acheter uniquement des sous-vêtements qui ne sont pas cousus à partir de matières synthétiques.

Laissez Vos Commentaires