Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2020

Balanoposthite chez un enfant

En cliquant sur le spoiler, je confirme
que j'ai 18 ans

Montrez des photos de ce à quoi ressemble la balanoposthite chez les hommes

En cliquant sur le spoiler, je confirme
que j'ai 18 ans

Montrez des photos de ce à quoi ressemble la balanoposthite chez les hommes

Symptômes typiques d'exacerbation de la balanoposthite chronique: rougeur du prépuce et du gland du pénis. De petits dommages à l'épithélium sont visibles.

Traitement de la balanoposthite, en particulier ses formes chroniques, est une question assez complexe de la médecine moderne. Malgré l'apparente simplicité de l'algorithme de traitement, la balanoposthite revient souvent et conduit à un problème plus grave - rétrécissement du prépuce ou phimosis cicatriciel. Par conséquent, il est très important de diagnostiquer correctement et de prescrire rapidement le traitement nécessaire - médicament ou chirurgie.

Sur notre forum médical, vous pouvez poser une question à un médecin, ainsi que consulter les avis de nos patients après le traitement de la balanoposthite

Symptômes et manifestations de la balanoposthite

Les principaux symptômes de la balanoposthite sont:

  • Rougeur de la tête et prépuce
  • Couleur inégale du prépuce: taches rouges et blanches sur la tête du pénis et le prépuce
  • Oedème du prépuce (généralement dans le contexte d'une balanoposthite causée par des rapports sexuels actifs)
  • Blessures à la surface du prépuce et, moins fréquemment, les têtes
  • La douleur ou inconfort
  • Mauvaise odeur du prépuce et de la tête du pénis

Les causes de la balanoposthite

Les principales raisons du développement de la balanoposthite comprennent:

  • Problèmes d'hygiène génitale
    Malheureusement, la plupart des hommes atteints de balanoposthite chronique croient qu'ils consacrent suffisamment de temps à l'hygiène intime. Mais, comme le montre la pratique, c'est loin d'être le cas.
    Un lavage fréquent et approfondi du pénis permet, sinon de guérir la balanoposthite, de réduire considérablement le nombre d'exacerbations.
  • Phimosis relatif
    Dans le contexte du phimosis - un rétrécissement du prépuce - (même léger), tout processus inflammatoire est retardé et devient souvent chronique. Cela est dû à une violation du tissu trophique et, par conséquent, à la détérioration des propriétés protectrices de l'épithélium.
  • Immunité locale diminuée
    Des maladies telles que l'obésité avec une tolérance réduite au glucose, le diabète sucré, les dermatoses (psoriasis, eczéma, etc.) et la dermatite de contact, ainsi que les conditions d'immunodéficience, sont souvent les causes de l'inflammation du prépuce.
  • Sexe trop actif
    Un contact sexuel trop long et actif entraîne presque toujours des dommages mineurs au prépuce, qui se manifestent sous la forme de rougeurs et d'enflures. Des dommages répétés au milieu d'autres facteurs prédisposants peuvent provoquer une inflammation chronique du prépuce et de la tête.

Traitement local de l'exacerbation de la balanoposthite

Problème principal traitement de la balanoposthite consiste dans le fait que les anti-inflammatoires locaux aident très bien: les rougeurs et la douleur disparaissent, l'enflure et la mauvaise odeur disparaissent - la tête et le prépuce semblent (et sont) complètement sains.
Mais, malheureusement, un tel traitement ne donne qu'un effet bref. Après le prochain sexe actif ou la violation des règles d'hygiène, l'inflammation réapparaît, c'est-à-dire une rechute de balanoposthite chronique se produit.

Par conséquent, un traitement conservateur n'est justifié qu'en cas de balanoposthite aiguë.Après l'utilisation de pommades combinées, l'inflammation devrait disparaître et ne se répétera plus, à condition qu'il n'y ait pas de facteurs prédisposants évidents sous forme de phimosis, de troubles d'hygiène, de transpiration excessive, etc.

Si, après l'application de médicaments antibactériens et anti-inflammatoires locaux, la balanoposthite réapparaît en quelques mois, ne pas réappliquer de pommades pour soulager les symptômes. Il est nécessaire de contacter un urologue pour clarifier le diagnostic et développer les bonnes tactiques de traitement.

Un moment obligatoire dans le traitement de la balanoposthite est l'élimination ou la réduction de l'influence des facteurs prédisposants. Dans certains cas, cela vous permet de guérir la balanoposthite (si elle n'est pas prononcée) ou de réduire considérablement la fréquence des exacerbations.

Ainsi, en cas de diabète sucré ou de réduction de la tolérance au glucose dans l'obésité, il est nécessaire de normaliser votre poids à l'aide de régimes alimentaires, d'une bonne nutrition, d'une activité physique régulière et d'un mode de vie actif. Si cela n'aide pas, vous devez sérieusement penser à la chirurgie bariatrique, qui vous permet de retirer rapidement et efficacement l'excès de poids.

Les hommes atteints de diabète sucré de type 1, en cas de signes de balanoposthite, doivent accorder une attention particulière à la thérapie de remplacement de l'insuline en cours.

Une plus grande attention doit être accordée à l'hygiène générale et intime, en particulier après les rapports sexuels. Il convient également d'essayer de déterminer si la rougeur du pénis est liée à la réaction du prépuce en fonction du type de dermatite de contact avec une poudre à laver, du savon ou un gel douche particulier.

Assurez-vous de passer des tests pour les infections sexuelles s'il y a eu des relations sexuelles non protégées. Faites-vous tester pour le VIH, l'hépatite et la syphilis.

Traitement chirurgical de la balanoposthite chronique

Il est toujours difficile pour toute personne de décider d'une opération, mais dans la plupart des cas de balanoposthite chronique, le traitement chirurgical est la seule issue.

En règle générale, la situation suivante se présente. Un homme reporte son rendez-vous chez le médecin aussi longtemps que possible et utilise des onguents pour exacerber la balanoposthite, ce qui donne un effet, bien que court. Au fil du temps, les rechutes se produisent plus souvent, le prépuce est de plus en plus endommagé, ce qui conduit à la formation d'un rétrécissement du prépuce - phimosis. Dans le contexte du phimosis, les capacités réparatrices de l'épithélium de la tête et du prépuce sont considérablement aggravées et le processus inflammatoire devient constant - sans rémission visible. La vie sexuelle devient presque impossible, puis l'homme se tourne vers un urologue spécialisé.

Ainsi, l'inflammation chronique du prépuce conduit toujours à un phimosis. Le phimosis, à son tour, provoque et soutient toujours l'inflammation. Par conséquent, l'approche du traitement du phimosis et de la balanoposthite chronique est essentiellement la même: tôt ou tard, la circoncision devra être effectuée.

Le traitement de la balanoposthite par phimosis se réduit à éliminer le substrat de l'inflammation - une opération est effectuée pour circoncire le prépuce. En fait, le phimosis lui-même (sans balanoposthite) est déjà une indication de cette intervention chirurgicale. Après la circoncision du prépuce, le problème de la balanoposthite est résolu. L'efficacité du traitement est très élevée.
Cet article traite plus en détail de la question de la circoncision masculine.

Dans extrêmement rare Dans les cas après la circoncision, des manifestations de balanite (rougeur et inflammation du gland du pénis) peuvent être observées. Cela est dû à une exacerbation de la maladie de fond qui a causé la balanoposthite: un état d'immunodéficience sévère, une décompensation du diabète sucré ou une exacerbation des maladies chroniques de la peau (dermatoses). Cependant, dans une situation similaire, avec le traitement de la maladie sous-jacente, un traitement chirurgical de la balanoposthite est également nécessaire.Le retrait du prépuce permet à un homme de reprendre la vie sexuelle et d'améliorer considérablement sa qualité, malgré la présence de manifestations de la pathologie sous-jacente.

  • Dans le traitement aigu (première apparition) la balanoposthite suffit à utiliser local agents anti-inflammatoires et antimicrobiens. Dans ce cas, il ne devrait pas y avoir de rechute.
  • En cas de rechute (épisodes répétés d'inflammation), il est nécessaire éliminer les facteurs prédisposantsêtre examiné pour les maladies chroniques systémiques.
  • S'il n'y a pas de raisons évidentes, mais exacerbations de la balanoposthite répétez - vous devez faire circoncision prépuce.
  • Pas besoin de beaucoup faire glisser avec l'opération, car l'inflammation avec phimosis conduit finalement à formation d'adhérence (fusion) entre la tête et le prépuce. Et cela nécessite une intervention chirurgicale plus sérieuse.

Qu'est-ce que la balanoposthite?

La balanoposthite combine 2 maladies:

  • balanite. Le processus inflammatoire qui affecte le gland du pénis chez l'homme
  • poster. Il s'agit d'une inflammation du prépuce qui ferme la tête du pénis, remplissant une fonction protectrice.

La maladie, sans thérapie, est compliquée par la formation de pus et la transition vers une forme chronique. Selon le type d'agent pathogène de l'inflammation, la pathologie peut être contagieuse. Dans un organe sain, le prépuce est étroitement adjacent à la tête du pénis. Cette structure vous permet de protéger la peau sensible de la tête des frottements et des infections.

Pour faciliter le glissement de la chair le long de la tête, une sécrétion lubrifiante est sécrétée par les glandes, dans lesquelles subsistent les cellules épidermiques exfoliées mortes et l'urine. Sans hygiène, des micro-organismes entreront.

L'environnement entre la tête du pénis et le prépuce est favorable au développement et à la reproduction de l'infection, de sorte que le processus inflammatoire se forme et progresse rapidement, affectant la tête et le prépuce. Des dommages aux tissus voisins sont possibles.

Les causes de la balanoposthite

La balanoposthite chez les enfants est généralement causée par des bactéries. Les agents responsables du processus inflammatoire sont les infections staphylococciques et streptococciques, le virus de l'herpès, l'infection fongique (candida) et d'autres micro-organismes. Les bactéries se multiplient dans un sac entre la tête et le prépuce. Les tissus et la peau environnants deviennent enflammés, de sorte que la balanoposthite commence. La nature allergique de la maladie est également possible, auquel cas l'allergène devient la cause de l'inflammation.
Les causes de l'inflammation sont diverses. Les facteurs suivants peuvent provoquer le développement d'une balanoposthite:

  • Lavage inadéquat. Avec une hygiène insuffisante, la smegma et les restes d'urine ne sont pas lavés sous la peau du prépuce. Chez les jeunes enfants, le smegma consiste en grande partie non en sécrétions du prépuce, mais en cellules épithéliales mortes. Si ces sécrétions ne sont pas lavées régulièrement, une infection se développe à la place de leur accumulation, ce qui conduit à une inflammation.
  • Le diabète sucré et les troubles hormonaux sont des causes courantes de balanoposthite. Avec une teneur élevée en sucre dans l'urine, un environnement doux est créé dans lequel les bactéries se développent rapidement.
  • Phimosis. Chez tous les nourrissons, la tête du pénis ne peut pas être ouverte, elle est recouverte du prépuce (phimosis physiologique). Les parties fermées de la tête contribuent à l'accumulation de bactéries.
  • Adhésions (synéchie) du prépuce. Il s'agit d'une caractéristique anatomique de tous les nourrissons de sexe masculin. Lorsque le garçon vieillit, les adhérences disparaissent d'elles-mêmes et ne nécessitent pas de traitement spécial. Cependant, la synéchie empêche le nettoyage complet de la tête, ce qui peut entraîner une balanoposthite.
  • Laver le garçon trop souvent avec du savon peut également être un facteur provoquant. Les savons et autres détergents à usage fréquent peuvent irriter la peau. Dans de tels cas, une balanoposthite allergique est possible. La cause de l'allergie est souvent le reste des détergents pour couches.Un nouveau-né entre en contact avec de tels sous-vêtements avec les parties génitales. Une dermatite de contact peut donc survenir, puis une balanoposthite de nature allergique. Avec des allergies, des rougeurs et des éruptions cutanées sont également observées sur la peau autour des organes génitaux.
  • Un changement rare de couches entraîne parfois une inflammation. Chez les garçons plus âgés, la balanoposthite peut provoquer un port prolongé de sous-vêtements serrés ou de maillots de bain, en particulier avec des coutures rugueuses à l'avant.
  • Les enfants en surpoids sont sujets à la balanoposthite. Avec l'obésité, le métabolisme et l'immunité sont perturbés, en outre, il est plus difficile pour un enfant complet d'observer l'hygiène.
  • Les garçons souffrant de maladies chroniques du système génito-urinaire souffrent souvent d'une inflammation de la tête et du prépuce.
  • Les carences en vitamines et l'hypothermie provoquent également des maladies inflammatoires.

Laver le garçon trop souvent avec du savon

Balanoposthite chez les nourrissons

La balanoposthite survient souvent chez les nourrissons. Cela est dû à la fusion de la tête et du prépuce.
Cette caractéristique physiologique chez les nourrissons est considérée comme la norme. Chez les nourrissons, le prépuce protège la tête. Cela est observé chez 96% des garçons à la naissance. Habituellement, à l'âge d'un an et demi, la tête commence à se dénuder. Mais pour certains enfants, cela arrive beaucoup plus tard: à 6 ans, et parfois à 10 ans. Il n'est pas non plus considéré comme une condition pathologique.
Habituellement, le smegma est lavé avec de l'urine. Mais il arrive que l'excrétion de smegma soit perturbée, puis des conditions sont créées pour la croissance des bactéries et l'apparition de l'inflammation.
Parfois, les parents essaient de mettre à nu la tête du pénis chez le bébé pour laver le garçon. Ceci est très nocif, vous pouvez donc blesser les parties génitales et provoquer une infection.
Dans l'enfance, la balanoposthite est très courante, les parents doivent donc connaître les symptômes et le traitement de cette maladie.

Comment la balanoposthite aiguë se manifeste-t-elle chez les enfants

La balanoposthite aiguë chez les garçons commence de façon inattendue, sans période de latence. Le soir, ma santé était normale et le matin soudain, il y a des signes de la maladie:

  • douleur au pénis
  • difficulté à uriner douloureuse,
  • hyperémie (rougeur) et gonflement du pénis,
  • écoulement fétide
  • fièvre
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques de l'aine,
  • malaise.

Sur la photo d'un enfant malade, vous pouvez voir le gonflement et la rougeur caractéristiques de la balanoposthite aiguë.
Alors que la maladie se présente sous une forme aiguë, il n'est pas difficile de la guérir avec des moyens locaux (bains, onguents) pendant deux à trois jours. La rougeur et l'enflure diminuent et l'état général s'améliore. Au début, la maladie se traite facilement. Mais si le traitement était insuffisant ou absent et que des signes d'inflammation persistent, la balanoposthite devient chronique avec le temps.

Qui est en danger?

La balanoposthite chez un enfant (une photo d'un organe enflammé permet aux parents de reconnaître la maladie en temps opportun) se développe souvent jusqu'à 12 ans. Cet âge appartient au groupe à risque, car il est impossible d'exposer complètement la tête du pénis et de laver le secret produit avec tout le contenu qu'il contient.

De plus, le système immunitaire n'est pas encore développé et n'a pas d'anticorps pour lutter contre certains pathogènes.

Description des changements dans la structure du pénis par âge:

  • de la naissance à 6 mois le prépuce est adjacent à la tête du pénis, ce qui empêche la pénétration de l'infection et l'accumulation du segment lubrifiant. À cet âge, le développement de la balanoposthite est extrêmement faible. La formation de la maladie est possible s'il y a des dommages au prépuce avec un lavage rugueux ou une tentative d'exposer la tête,
  • de 6 mois à 5 ans le prépuce commence à se déplacer le long de la tête du pénis, une petite quantité de lubrifiant est produite, dans laquelle les cellules mortes et l'urine résiduelle s'accumulent. Mais un lavage en profondeur de la tête du pénis n'est pas possible en raison du rétrécissement du prépuce et de l'impossibilité d'en retirer la tête. Le risque de balanoposthite est maximum,
  • de 5 à 12 ans un organe génital se développe. Le prépuce devient plus élastique et vous permet d'exposer partiellement la tête. La probabilité de développer une pathologie est réduite,
  • de 12 à 18 ans. Le pénis est complètement formé. Cela vous permet d'effectuer pleinement les procédures d'hygiène. Un système immunitaire renforcé protège contre le développement d'une infection. À cet âge, le risque de balanoposthite est minime.
La photo montre une représentation schématique de la maladie balanoposthite chez un enfant.

En plus du groupe à risque, les hommes et les adolescents atteints des pathologies suivantes comprennent:

  • la présence de maladies provoquant une diminution du fonctionnement du système immunitaire (SIDA, pathologie chronique, oncologie). Avec une faible immunité, le risque de développer une infection sur le pénis augmente
  • diabète sucré. L'excès de glucose excrété dans l'urine crée un environnement plus favorable à la croissance des micro-organismes, en outre, la maladie affaiblit le système immunitaire et perturbe l'état des vaisseaux sanguins,
  • la présence d'un excès de poids. Une transpiration excessive et des troubles métaboliques se produisent,
  • épuisement d'un organisme par une maladie ou un régime alimentaire,
  • manque de vitamines.

Les personnes à risque doivent porter une attention particulière aux procédures d'hygiène.

Causes et effets

La balanoposthite est une maladie inflammatoire localisée sur la tête du pénis. L'inflammation recouvre le sac préputial, affectant principalement la feuille interne de l'organe. Dans la plupart des cas, la balanoposthite aiguë chez un garçon est due à des mesures d'hygiène insuffisamment responsables.

Une attitude inattentive à l'hygiène des organes du système reproducteur provoque l'accumulation de smegma. La substance s'accumule principalement sous le prépuce. Ici, la sécrétion glandulaire sécrétée par le système sécrétoire du sac de prépuce se produit. Un tel environnement est extrêmement favorable à la propagation de la microflore pathologique.

En conséquence, le processus inflammatoire commence.

Il y a des cas où, visant à établir les causes, le diagnostic de balanoposthite aiguë chez un garçon a montré un phimosis physiologique. Cette condition est considérée comme une sorte de norme pour les enfants de moins de cinq ans.

Cette particularité de la structure locale du corps complique la conduite des mesures d'hygiène, car il est impossible d'exposer la tête du pénis simplement en tirant la chair. Il est connu que les parents, ayant remarqué une telle caractéristique chez l'enfant, essaient de retirer avec force les couvertures afin d'ouvrir la tête.

En raison d'une telle interférence grossière, les micro-organismes dangereux pénètrent plus rapidement dans le sac de prépuce, ce qui signifie que la probabilité d'inflammation et sa force potentielle deviennent beaucoup plus élevées.

Les causes de la maladie

Une mauvaise utilisation des couches contribue au développement de la balanoposthite chez les enfants.

Divers micro-organismes (bactéries, virus et champignons) peuvent provoquer une balanoposthite dans certaines conditions:

  • violation des règles de prise en charge d'un enfant (lavage irrégulier, utilisation de savon lors du lavage),
  • l'utilisation de détergents de mauvaise qualité pour le bain et le lavage des vêtements de bébé,
  • une mauvaise utilisation des couches jetables (différence de taille, changement rare de celles-ci),
  • culotte serrée, frottant la peau et la tête du pénis, ce qui contribue à l'apparition de microtraumatismes avec leur infection ultérieure,
  • dermatite allergique avec poudre ou crème,
  • structure imparfaite des organes génitaux externes chez les garçons d'âge préscolaire: un prépuce rétréci ou un phimosis physiologique rend difficile pour le bébé d'effectuer des procédures hygiéniques, avec la formation d'adhérences entre les deux parois des plis cutanés du prépuce, la stagnation du secret des glandes spéciales (smegma), des cellules mortes de la peau et des micro-organismes qui y pénètrent provoquer une inflammation
  • tentatives violentes d'exposer la tête du pénis
  • diabète: taux élevé de sucre dans l'urine - un terrain fertile pour les micro-organismes,
  • l'obésité contribue aux troubles métaboliques et à une diminution de l'immunité, complique l'hygiène personnelle,
  • l'hypothermie et une mauvaise nutrition de l'enfant entraînent une diminution de l'immunité et facilitent ainsi le développement de l'infection.

Caractéristiques et phénomènes déclenchants

Comme l'expliquent les ouvrages de référence contenant des photos thématiques, la balanoposthite aiguë chez les garçons peut s'expliquer par une violation des processus normaux de nettoyage du prépuce. Celles-ci sont parfois dues à des synéchies.

Le plus souvent, une analyse de la microflore pathologique montre la présence de strepto-, staphylocoque. Infection possible par Escherichia coli, virus herpétique, levure. Parfois, l'analyse montre Proteus.

Parfois, la maladie est associée à des mesures d'hygiène excessives, à un lavage trop fréquent des organes du système reproducteur. Les risques sont grands s'ils utilisent du savon agressif ou d'autres produits chimiques actifs.

Les allergies et les dermatites de contact sont dues à l'utilisation de crèmes. Le développement du processus inflammatoire dû au contact du corps de l'enfant avec du linge contaminé par des produits chimiques (y compris des détergents) est possible.

Dans ce cas, la balanoposthite s'accompagne généralement d'une inflammation de la région fessière, tout le périnée.

Comment soupçonner?

Il n'est pas difficile de remarquer les symptômes de la balanoposthite aiguë chez un garçon - la maladie commence par une aggravation prononcée de la maladie. Le plus souvent, l'enfant se plaint ou montre des signes d'inquiétude après avoir vidé la vessie.

La tête du pénis dérange avec des démangeaisons, cette zone brûle et fait mal. À mesure que vous progressez, le processus de vidange de la vessie devient plus difficile.

Si le patient est très petit et ne peut pas décrire son état, il se montre inquiet, pleure beaucoup et est capricieux.

Si les parents inspectent l'enfant, ils verront une rougeur de la tête du pénis entourant ses tissus. Cette zone gonfle. Si vous mettez votre tête à nu, vous pouvez voir l'accumulation de smegma, émettant une mauvaise odeur. Chez certains patients, un écoulement caillé est noté. Purulentes et séreuses sont possibles.

Le volume de ces substances est assez important. La source est le sac préputial. Sur les organes muqueux du système reproducteur, sur la peau dans cette zone, les foyers d'éruptions cutanées et de fissures sont fréquents. L'apparition d'une érythème fessier est possible.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, l'érosion apparaît, la peau se décolle.

Le traitement

Si des signes de la maladie apparaissent, consultez un médecin (chirurgien pédiatrique ou urologue).

Cela est nécessaire pour effectuer un examen en laboratoire - le semis de l'écoulement du prépuce afin d'isoler l'agent pathogène du processus inflammatoire et la sensibilité aux antibiotiques.

Cet examen est important pour le choix des médicaments: dans le cas de la nature fongique de la maladie, les antibiotiques sont contre-indiqués.

Les cas légers de maladie sont traités à domicile.

Habituellement, le traitement commence par des procédures locales: un bain chaud avec une solution de furatsilina (à raison de 2 comprimés par verre d'eau) ou une décoction de camomille (1 cuillère à soupe de fleurs pour 250 ml d'eau bouillante) toutes les 2 heures. Une solution pour le bain est versée dans un bocal et abaissée il a un organe enflammé. Il n'est pas nécessaire de pousser le prépuce, cela provoque une vive douleur chez le garçon.

Médicament pour le traitement

Après le bain, vous pouvez attacher une serviette en gaze avec une pommade Levomekol - elle a des effets antibactériens et anti-inflammatoires.

À l'aide d'une seringue sans aiguille, une pommade chauffée (environ 1,5 g) peut être soigneusement injectée sous le prépuce.

Vous pouvez remplir la solution de furatsilina ou de chlorhexidine de la même manière pour nettoyer et désinfecter la cavité. La nuit, une pommade est appliquée sur le pénis.

En cas de pleurs sévères, le médecin peut prescrire des bains avec une solution légèrement rose de permanganate de potassium, compte tenu de son effet désinfectant et asséchant. Habituellement, le résultat du traitement est reçu après 3-4 jours.

En violation de l'état général de l'enfant et de la fièvre, des anti-inflammatoires sont utilisés. En cas d'évolution sévère de la maladie, d'affaiblissement des enfants ou de menace de propagation de l'infection, des médicaments antibactériens sont prescrits pour usage interne ou sous forme d'injections. Avec la balanoposthite à candida, la pommade au clotrimazole et d'autres médicaments antifongiques sont utilisés.

Dans la forme chronique de la maladie, le processus inflammatoire est pratiquement impossible à traiter. Le traitement chirurgical est généralement effectué en dehors de la période d'exacerbation sous anesthésie locale (chez les jeunes enfants - sous général) - circoncision du prépuce. Le traitement chirurgical donne un effet dans 100% des cas.

Complications de la balanoposthite aiguë

Si elle n'est pas traitée, la maladie peut entraîner de telles complications:

  • chronisation du processus
  • propagation de l'infection
  • rétention urinaire aiguë
  • développement du phimosis,
  • gangrène génitale,
  • déformation de la tête du pénis,
  • tumeurs malignes du pénis.

La prévention

  • Les garçons d'âge préscolaire doivent être lavés tous les soirs (sans savon), ainsi qu'après l'acte de défécation,
  • Les seins doivent changer les couches en temps opportun et les sélectionner en fonction de la taille,
  • Lors du lavage, les écoliers doivent laver et laver eux-mêmes la tête de l'organe avec de l'eau tiède,
  • Les garçons de tous âges utilisent une serviette personnelle pour une hygiène intime,
  • À tous les garçons (et hommes) d'exclure le port de sous-vêtements serrés.

Balanoposthite purulente aiguë chez les hommes et les garçons: causes, symptômes, diagnostic, traitement

La balanoposthite est un processus inflammatoire qui capture le gland du pénis et la feuille du prépuce.

Ces deux formations sont situées à proximité et sont en contact, de sorte que l'inflammation se propage rapidement aux deux sites.

La balanoposthite est assez courante: jusqu'à 15% de tous les patients se tournent vers un urologue pour une maladie. L'inflammation est observée chez les hommes adultes et les enfants et a une origine différente.

Balanoposthite purulente

Le mécanisme de l'inflammation est généralement le même. Les glandes sébacées du prépuce sécrètent un secret qui se mélange avec le tissu épithélial mort et l'urine résiduelle. Une telle composition s'accumule dans le sac du prépuce et irrite les tissus. Normalement, avec des procédures d'hygiène opportunes, le smegma est éliminé.

Si pour une raison quelconque l'accumulation se poursuit, la composition crée un environnement extrêmement attractif pour la reproduction d'une grande variété de bactéries. L'activité vitale de ce dernier entraîne également l'apparition de différents types d'inflammations. Il existe de nombreuses formes et types de balanoposthite. L'inflammation purulente aiguë est l'une des plus dangereuses.

La balanoposthite purulente se distingue des autres formes par l'ajout de microflore pyogène. Ces microbes pénètrent déjà dans les tissus enflammés endommagés, les détruisent et sécrètent du pus - un mélange de tissus morts, de microbes eux-mêmes et de globules blancs.

En règle générale, cette forme n'est pas primaire, mais se développe dans le contexte d'une inflammation catarrhale avec l'ajout d'autres infections, une réaction allergique, etc.

Le principal danger de la balanoposthite purulente est la destruction des tissus et une diminution de la fonctionnalité de l'organe. Au lieu de foyers purulents, le tissu conjonctif se forme et il ne peut pas remplir les fonctions d'autres cellules. Cela conduit à des difficultés d'ouverture de la tête du pénis, à une diminution de la sensibilité et à un affaiblissement général de la libido.

Chez les enfants, la balanoposthite purulente est très courante. Elle est le plus souvent associée à une hygiène insuffisante des organes génitaux: lavage trop rare, changement peu fréquent des couches.

La transformation de la forme habituelle en purulent se produit très rapidement, car le système immunitaire des bébés est peu développé et l'inflammation est sujette à la généralisation.

De plus, le phimosis physiologique, observé chez la plupart des garçons au cours de la première année de vie, est très propice au développement de cette maladie.

Une hygiène inadéquate, ainsi que le port de vêtements trop serrés, restent la principale cause de la maladie chez les enfants plus âgés. Chez les adolescents, la balanoposthite, en règle générale, apparaît dans le contexte de maladies spécifiques existantes, telles que la candidose, l'herpès et même la trichomonase.

Causes et pathogenèse

En conséquence, il est logique de diviser les causes en 2 groupes: les tissus associés à l'inflammation et compliqués par l'infection.

Causes de la balanoposthite aiguë:

  • hygiène insuffisante - concerne surtout les enfants. Premièrement, les garçons eux-mêmes réalisent rarement la nécessité de procédures d'hygiène rigoureuses et, à partir d'un certain âge, les adultes cessent de se conformer aux exigences. Deuxièmement, le phimosis physiologique en soi rend difficile l'entretien du prépuce. Malheureusement, l'habitude des soins négligents demeure chez les adultes, ce qui entraîne une inflammation,
  • affaiblissement général du corps - normalement, le smegma contient un certain nombre d'agents pathogènes. Cependant, lors du fonctionnement normal du système immunitaire, ce dernier ne montre pas d'activité. Si le corps est affaibli, la microflore pathogène peut être activée dans n'importe quelle zone,
  • les maladies chroniques et systémiques - par exemple, le diabète. Dans ce cas, l'urine contient une grande quantité de sucre et se transforme en un environnement très favorable à la multiplication des bactéries et des champignons,
  • structure anatomiquement incorrecte - une ouverture incomplète de la tête conduit à l'accumulation de smegma dans le pli, qui devient la cause de la maladie. Chez les garçons, le phimosis entraîne les mêmes conséquences. Pour prévenir l'inflammation, vous devez nettoyer soigneusement la tête du pénis,
  • blessures, y compris les microfissures, causées par le port de sous-vêtements ou de vêtements trop serrés. Cette catégorie comprend également les interventions chirurgicales,
  • une réaction allergique - elle peut être causée par une lessive inappropriée, un produit d'hygiène, un préservatif en latex, etc. L'allergie provoque toujours une irritation des tissus et un œdème local, et dans de telles conditions, la balanoposthite se développe facilement.

Il existe 2 formes de transmission de la maladie:

  • tout d'abord, il s'agit de rapports sexuels non protégés. Le sexe anal est particulièrement dangereux en ce sens, car c'est dans le rectum que les bactéries atypiques pour les organes génitaux, qui peuvent provoquer une inflammation, sont
  • l'utilisation des mêmes articles d'hygiène par une personne infectée et en bonne santé - des serviettes, par exemple, ou du linge de maison. C'est la forme purulente qui se transmet, c'est-à-dire l'infection associée.

La balanoposthite purulente apparaît après la formation du primaire - catarrhale, par exemple. Les principaux agents infectieux qui provoquent une inflammation purulente sont les staphylocoques, les streptocoques et Escherichia coli.

La forme pyogène tombe sur la tête du pénis de 2 manières:

  • de l'intestin avec des procédures d'hygiène insuffisantes, ainsi que lors de l'utilisation de linge ou de produits d'hygiène personnelle pour une personne malade,
  • le processus peut se propager par les reins ou la vessie avec une pyélonéphrite, par exemple, ou une cystite purulente. Dans ce cas, la microflore est transportée par l'urine.

Si du pus apparaît, consultez immédiatement un médecin.

Image clinique

La balanoposthite aiguë est une forme plus courante de la maladie. Elle dure de 1 à 2 semaines, accompagnée de symptômes prononcés. Il est conseillé de commencer le traitement à ce stade: de cette façon, il est possible d'empêcher la transition de la maladie vers une forme plus sévère.

Malheureusement, même les signes caractéristiques d'une inflammation aiguë, tels que démangeaisons, douleur lors de la miction, gonflement de la tête, n'obligent pas toujours le patient à consulter un médecin. De plus, une forme aiguë simple - la même catarrhale, s'il n'y a pas de lésions tissulaires graves, peut disparaître d'elle-même. Cependant, avec l'état général affaibli du corps, la catarrhale est beaucoup plus susceptible de devenir purulente.

Chez les jeunes garçons, la balanoposthite aiguë se transforme très facilement en purulent, car leur système immunitaire est loin d'être parfait.

Lorsque les symptômes suivants apparaissent, vous devez consulter un urologue:

  • rougeur de la tête du pénis - locale ou totale,
  • gonflement du prépuce et de la tête,
  • douleur pendant la miction. En règle générale, la tête elle-même devient trop sensible,
  • des fissures, des ulcères, des irritations, des éruptions cutanées peuvent apparaître sur la peau,
  • lorsque le prépuce est retiré, purulent ou caillé sont visibles - avec une forme candide, décharge. Ils ont une forte odeur très désagréable,
  • les ganglions lymphatiques augmentent dans la région de l'aine,
  • la balanoposthite souvent purulente s'accompagne d'une mauvaise santé générale et d'une fièvre pouvant atteindre 38 ° C,
  • un enfant atteint de balanoposthite devient irritable, pleure et refuse de manger sans raison apparente,
  • chez les enfants plus âgés, la maladie s'accompagne souvent du développement de l'énurésie. En raison de la douleur pendant la miction, l'enfant essaie de retenir l'urine aussi longtemps que possible. Une vessie débordante provoque l'incontinence.

Les symptômes de la balanoposthite purulente chez les enfants et les hommes sont prononcés, faciles à déterminer. Habituellement, les patients consultent un médecin dès l'apparition d'un écoulement purulent. Mais dans de tels cas, vous devez parfois recourir à un traitement chirurgical.

Diagnostics

Des manipulations supplémentaires sont effectuées afin d'établir la cause de la maladie et d'éliminer les complications possibles:

  • une prise de sang générale permet d'évaluer l'ampleur et l'intensité du processus inflammatoire,
  • un test sanguin pour le sucre est effectué pour exclure le diabète. Sinon, le traitement est différent.
  • test urinaire général - il est nécessaire de déterminer si l'infection a pénétré dans le canal urinaire, la vessie, les reins,
  • un frottis de l'urètre à l'inoculation bactérienne - vous permet d'établir un pathogène infectieux, de déterminer sa sensibilité aux antibiotiques.

Les patients adultes sont également invités à effectuer une analyse des maladies sexuellement transmissibles, car les signes de balanoposthite purulente coïncident largement avec la syphilis.

Le traitement de la balanoposthite aiguë et même purulente ne nécessite généralement pas le transfert du patient à l'hôpital. Dans une forme grave de la maladie, lorsqu'il devient nécessaire d'ouvrir un abcès purulent, le patient est envoyé à l'hôpital.

L'auto-traitement d'une forme purulente est strictement interdit. La maladie est lourde de complications graves et de nouvelles infections.

Médicament

Dans la plupart des cas, un traitement local est nécessaire pour soulager la maladie. Ce sont des crèmes, des onguents, des bains et des rinçages avec des solutions antiseptiques.

Principes généraux du traitement de la balanoposthite purulente:

  • Un élément obligatoire du traitement est le lavage des organes avec une solution faible de permanganate de potassium. Dans ce cas, il est nécessaire de tirer le prépuce et de bien laver les plis.
  • Au lieu de vous laver, vous pouvez utiliser des bains thérapeutiques sédentaires avec une solution de permanganate de potassium - 15-20 minutes. Alternativement, tremper un organe malade dans un verre avec une solution de furatsilina - 2-3 comprimés pour 250 ml d'eau est utilisé. La procédure dure 10 minutes.
  • Le permanganate de potassium sèche la peau assez fortement, donc les enfants sont remplacés par une solution en les lavant avec une infusion de camomille - 2-3 cuillères à soupe par verre d'eau bouillante, ou alternez-les.
  • Après le lavage, l'humidité est séchée avec des serviettes - pas avec une serviette, puis la membrane muqueuse et la peau du pénis sont enduites d'une pommade au zinc avec une teneur en oxyde de zinc de 10 à 15%.
  • Étant donné que la balanoposthite purulente implique la présence d'une microflore pyogène, des antimicrobiens sont prescrits - le plus souvent le lévomékol, ainsi que l'omokinazole, la dermozolone, le clotrimazole, si la balanoposthite est d'origine fongique. La pommade est collectée dans une seringue sans aiguille et injectée dans l'ouverture du prépuce. La dose nécessaire au traitement est prescrite par le médecin.
  • La nuit, faites une pommade: la préparation est imprégnée d'une serviette et enroulée autour de son pénis. Avant d'appliquer, vous devez laver soigneusement le pénis.La procédure est répétée pendant au moins 3-6 jours.
  • La balanoposthite purulente implique généralement la prise d'antibiotiques - céfazoline, céfixime, vancomycine. La dose du médicament et le schéma thérapeutique sont déterminés par la gravité de la maladie.

Ces mesures ne mènent pas toujours au succès, surtout si un médecin est consulté à un stade assez tardif de la maladie.

Dans de tels cas, un traitement chirurgical est prescrit:

  • ouverture de l'abcès et lavage - dans des cas relativement légers. Dans ce cas, la majeure partie de la microflore pathogène est éliminée et le traitement se poursuit avec le médicament,
  • excision circulaire du prépuce - avec un large foyer d'inflammation et de lésions tissulaires irréversibles, c'est le seul moyen de se débarrasser de la maladie.

Folk

Les bactéries purulentes ne peuvent pas être traitées sans médicaments antibactériens puissants:

  • Le remède principal reste un bouillon de camomille: 2-3 cuillères à soupe de couleur sèche sont versées avec un verre d'eau bouillante et insisté pendant 30 minutes. Une décoction est utilisée pour baigner ou tremper un membre. La procédure est également utile pour les patients adultes et les enfants.
  • Plateau d'écorce de chêne: 1 cuillère à soupe d'écorce est broyée, versez 250 ml d'eau bouillante et faites cuire à feu doux pendant 20 minutes. Cette infusion est diluée avec un verre d'eau plate et utilisée comme bain. L'écorce de chêne a un excellent effet cicatrisant, elle est utilisée après avoir retiré le foyer principal de l'inflammation afin de guérir rapidement les microfissures et les plaies.
  • Bains avec du soda - une cuillère à soupe de soda pour 500 ml d'eau, est utilisée après que le pus cesse de se démarquer. La procédure alcalinise le milieu, ce qui empêche les bactéries de se multiplier. Cependant, lors de la prise d'antibiotiques, un tel bain est interdit.
  • En plus des applications avec des onguents antimicrobiens, pendant la journée, vous pouvez faire des applications avec des herbes médicinales. Le plus souvent, l'aloès est utilisé: la feuille est pelée, broyée à l'état de bouillie et placée sur un morceau de gaze. Cette compresse est maintenue pendant 30 minutes.
  • Favorise la conclusion rapide de pus et d'une compresse de sauge. Pour ce faire, 4 cuillères à soupe de matière première sont versées dans 1 litre d'eau bouillante, insisté pendant 30 minutes et filtrées. La décoction est ensuite imprégnée de gaze pliée 5-6 fois et appliquée sur l'organe malade.

Nourriture diététique

Le principal facteur gênant de la balanoposthite est l'urine, et sa composition est entièrement déterminée par les aliments consommés.

Pour accélérer la guérison, vous devez revoir votre alimentation afin d'exclure les facteurs qui contribuent à la croissance des bactéries:

  • Tout d'abord, il est nécessaire de minimiser la consommation de produits contenant du saccharose et du glucose: un tel environnement favorise la croissance des bactéries.
  • Il est nécessaire d'exclure les viandes fumées et les aliments en conserve pour les mêmes raisons.
  • Le régime doit être enrichi de légumes contenant de la vitamine A, B, C, E. Les compotes de cynorrhodons, de framboises, de pommes sont également utiles.
  • La nourriture comprend des produits à base de lait aigre faible en gras, de la viande jeune faible en gras. Faites cuire le dernier pour un couple ou un ragoût.
  • Inclure du pain avec du son, des pâtes de blé dur. La bouillie rugueuse est préférée - sarrasin, avoine, orge perlé.
  • L'alcool est totalement exclu, les stimulants - café, cacao, doivent être limités.

Signes et traitement de la balanoposthite chez un enfant

La balanoposthite affecte non seulement les hommes adultes, la balanoposthite chez les enfants survient 3 fois plus souvent. Presque chaque garçon souffre de cette maladie au moins une fois dans sa vie. Il existe une forme aiguë de cette maladie lorsqu'elle ne dure pas plus de trois mois, et une forme chronique, dont les symptômes durent plus longtemps.

À la naissance d'un bébé chez les garçons, la surface de la tête du pénis est assez étroitement fusionnée avec les tissus superficiels du prépuce. Cette condition chez les nouveau-nés est appelée phimosis physiologique, à ce moment, l'ablation de la tête à l'extérieur est presque impossible.

Une condition similaire peut persister chez les enfants jusqu'à un an et demi.Après cela, sur le pénis entre la tête elle-même et les cavités du prépuce commencent à se former, qui sont remplies de restes d'épithélium desquamé. Ce contenu est appelé smegma.

Dans des cas normaux, une phase similaire de phimosis physiologique peut persister chez un enfant jusqu'à 5 ans, et dans certains cas jusqu'à 11 ans.

À mesure que les garçons grandissent, ces cavités s'ouvrent vers l'extérieur et sont nettoyées indépendamment. Pendant la miction, l'urine pénètre dans ces poches spécifiques et les purifie. Les violations du processus de nettoyage de la smegma, ainsi que la survenue d'une inflammation dans ces zones du pénis, provoquent une balanoposthite chez un enfant. Ces violations peuvent être déclenchées par diverses raisons:

  • la formation de constrictions non standard dans le prépuce,
  • les dépôts de sel de l'urine au smegma et la création d'un environnement propice au développement du processus de la maladie,
  • procédures d'hygiène insuffisantes.

Le Smegma lui-même agit comme un excellent milieu nutritif qui favorise la multiplication de différents types de champignons et de micro-organismes. Pour cette raison, le bébé commence à avoir des processus inflammatoires sur le pénis qui précèdent la balanoposthite.

D'autres facteurs peuvent contribuer au développement de cette maladie:

  • obésité
  • troubles endocriniens,
  • carence en vitamines
  • hypothermie
  • blessures fréquentes au pénis (en raison de sous-vêtements serrés ou de couches).

L'importance d'un traitement rapide

Si des symptômes de balanoposthite apparaissent, vous devez absolument consulter un pédiatre ou un chirurgien. L'utilisation indépendante de médicaments pour le traitement, en particulier des antibiotiques, peut entraîner des complications de la maladie.

La balanoposthite chez les garçons peut être causée par des infections fongiques, qui se multiplient bien même parmi les antibiotiques, qui agissent comme un milieu nutritif pour les champignons.

Un traitement incorrect de cette maladie peut conduire à sa transition vers une forme chronique.

Pour déterminer le type d'agent pathogène de la balanoposthite, il est nécessaire d'analyser le frottis prélevé sous le couvercle du prépuce.

Une étude microbiologique approfondie permettra non seulement d'identifier le type d'agent pathogène à l'origine de la maladie, mais également de préciser le degré de sa sensibilité aux différentes substances médicinales.

Cette analyse vous permettra de choisir des médicaments efficaces pour un traitement antibactérien complexe, ce qui aidera à faire face plus rapidement à la maladie.

Balanoposthite aiguë et chronique chez les garçons: causes, signes, symptômes, traitement, prévention - inflammation du prépuce

La balanoposthite est l'une des plus courantes les maladies urologiques pédiatriques, qui sont la reconstitution du gland du pénis et du prépuce.

Les garçons naissent avec un phimosis temporaire congénital. La tête du pénis (pénis) est recouverte d'un pli de peau appelé prépuce (prépuce). La surface interne du prépuce avec le gland du pénis est reliée par de tendres adhérences (synéchies).

Cette peau protège la tête et ne s'étire pratiquement pas à la base du pénis, c'est-à-dire que la tête du pénis ne s'ouvre pas, comme un homme adulte. L'enfant grandit et l'ouverture extérieure du prépuce augmente, avec le temps, la tête sera exposée.

Les érections spontanées y contribuent, ainsi que des enzymes spéciales qui sécrètent les glandes sébacées du prépuce - smegma. Pour tous les enfants, ce processus dure individuellement.

L'ouverture complète de la tête est considérée comme normale à l'âge de 5 à 7 ans, mais pour certains garçons, cela se produit à 3 ans et pour d'autres même après 10 ans.

Impossibilité exposer la tête du pénis d'un garçon de moins de 5 à 7 ans est une situation tout à fait normale. En l'absence d'inflammation et de troubles urinaires, aucun traitement n'est nécessaire.

En cas de formation d'adhérences épithéliales entre la feuille interne et externe du sac préputial, le smegma infantile, c'est-à-dire un lubrifiant gras mélangé à des cellules épidermiques mortes, stagne, est peuplé de microbes pathogènes et entraîne une inflammation du gland du pénis et du prépuce.

Balanite - Il s'agit d'une inflammation du gland du pénis, si l'inflammation saisit également le prépuce, alors ils parlent de balanoposthite - inflammation du prépuce et du gland du pénis.

Cette maladie se développe le plus souvent chez les enfants lorsque le pénis du gland est fermé avec le prépuce, en particulier avec le prépuce étroit - phimosis.

La cause de la balanoposthite chez un enfant une infection du sac préputial peut survenir en essayant d'ouvrir le pétale du prépuce, cependant, l'apparition des symptômes de la maladie peut être causée par le processus naturel de la divergence des adhérences - synechiae.

Récemment, l'inflammation indiquée est souvent a une nature allergique. Le prépuce peut s'enflammer et réagir aux contacts extérieurs: couches infructueuses, vêtements sales, objets lavés avec des poudres «chimiques» et produits d'hygiène intime. Des allergènes peuvent également être trouvés dans l'urine si le bébé est sujet à des allergies à certains aliments ou médicaments.

La balanoposthite survient souvent chez les enfants en raison du non-respect des règles d'hygiène personnelle.

Le prépuce rétréci empêche la purification de l'espace préputial du smegma et des gouttes d'urine restantes, complique les manipulations hygiéniques, ce qui crée des conditions favorables à l'inflammation.

Le risque de contracter une balanoposthite augmente chez les enfants dont l'immunité est réduite ou dans le contexte d'autres maladies infectieuses.

Agents responsables de la maladie les bactéries sont souvent:

  • streptocoques,
  • staphylocoques,
  • E. coli
  • Proteus.

Signes de balanoposthite chez les garçons. L'inflammation du prépuce se caractérise par son œdème, une rougeur (hyperémie), des douleurs, un écoulement purulent de l'espace prépuce.

La balanoposthite aiguë commence généralement soudainement. Un enfant précédemment en bonne santé a des douleurs dans le pénis, des difficultés à uriner. Apparaît un œdème prononcé et une hyperémie du prépuce.

Un écoulement purulent blanchâtre ou jaune apparaît à partir de l'ouverture du prépuce. Le bébé devient agité. Il peut y avoir une augmentation de la température corporelle à des chiffres subfébriles.

Une connexion claire avec certains événements n'est généralement pas établie.

La balanoposthite chronique se manifeste démangeaisons et douleurs fréquentes dans le prépuce, à l'examen, il y a une légère hyperémie et un gonflement du prépuce, des dépôts blanchâtres dans le prépuce et sur le prépuce. La maladie dure des mois, avec des améliorations périodiques au cours du traitement et des rechutes à l'arrêt.

Les parents associent l'apparition de la maladie avec l'ouverture violente du gland du pénis, avec une balanoposthite aiguë, avec la dilution de la synéchie.

Parfois, ils ne peuvent pas indiquer où la maladie a commencé, mais lors de la collecte des antécédents médicaux, il s'avère que les parents tentent systématiquement d'ouvrir le prépuce.

Le résultat de l'inflammation peut être une dégénérescence cicatricielle de la peau du prépuce et, par conséquent, le développement d'un phimosis.

Traitement de la balanoposthite. Avec les plaintes de l'enfant et les signes d'inflammation, la question se pose aux parents: comment traiter une telle maladie? Bien sûr, vous devez consulter un médecin. C'est lui qui prescrira le traitement et non l'automédication.

Malgré le look formidable, une grave menace pour la santé Cette maladie n'amènera pas le garçon, à moins, bien sûr, qu'elle ne prenne une forme chronique. Il n'y a pratiquement aucune difficulté à traiter l'inflammation du prépuce. Les signes de la maladie avec un traitement approprié disparaissent complètement dans les 2-3 jours.

La prévention La chose la plus importante dans le traitement de l'inflammation, ainsi que pour sa prévention, est un soin approprié pour le garçon.

  1. Il est strictement interdit d'ouvrir de force le prépuce du pénis.Après tout, avec une excrétion grossière du gland du pénis, une blessure à la délicate feuille intérieure du prépuce se produit, des microfissures apparaissent, qui pendant la guérison forment une cicatrice se rétrécissant,
  2. Vous ne pouvez pas traiter les parties génitales avec des désinfectants tous les jours,
  3. Lavez les bébés deux fois par jour à l'eau claire et après chaque selle,
  4. Changer les couches à temps
  5. Deux fois par mois, vous pouvez effectuer des bains hygiéniques avec des décoctions à base de plantes (fleurs de camomille, feuilles de ficelle, chélidoine),
  6. Si vous soupçonnez une inflammation, consultez immédiatement un spécialiste et ne vous auto-médicamentez pas,
  7. Traiter soigneusement le traitement de la balanoposthite primaire afin de prévenir le développement d'une forme chronique de cette maladie,
  8. Au cours de la maladie, donnez à l'enfant une boisson abondante pour que le canal se rince plus activement.

Et rappelez-vous que l'inflammation du prépuce n'est pas la pire de la vie de votre bébé. Cependant, traitez le traitement avec toute responsabilité et ne paniquez pas et ne tirez pas de conclusions hâtives. La balanoposthite peut être à la fois une cause et une conséquence d'un phimosis cicatriciel (atrophique).

Balanoposthite chez un enfant

Seuls les représentants masculins sont atteints de balanoposthite, et les garçons en souffrent plus souvent au cours de la période allant jusqu'à 5 ans.

La maladie est essentiellement un processus inflammatoire qui se produit sur la coquille interne du prépuce (post) et / ou dans la tête du pénis (balanite).

Séparément, ils sont extrêmement rarement diagnostiqués, et donc les noms ont été combinés en une seule chose - la balanoposthite. La plupart des raisons pour lesquelles cette maladie survient chez un enfant sont infectieuses.

Balanoposthite infantile: quelles en sont les raisons?

Raison de la survenue d'une balanoposthite chez un enfant à tout âge est la négligence des règles d'hygiène.

Le manque d'hygiène intime se traduit par le fait que sous le prépuce il y a une accumulation d'un liquide sécrétoire spécial (smegma), qui est un habitat favorable et une reproduction pour les micro-organismes nuisibles et la survenue d'un foyer d'inflammation.

Chez les nourrissons, le développement de la maladie a une relation étroite avec des caractéristiques spécifiques à l'âge: la tête du pénis jusqu'à 4-5 ans ne peut pas s'ouvrir spontanément, c'est pourquoi les soins d'hygiène sont parfois difficiles.

Ce phénomène en médecine est indiqué par le terme phimosis physiologique. N'essayez pas d'ouvrir la tête: les bactéries pathogènes de l'extérieur pénètrent facilement dans le prépuce non protégé.

Les principaux agents responsables de la maladie sont Escherichia coli, staphylococcus, streptococcus, herpès, levure, etc.

Les causes de la balanoposthite comprennent:

  • changements de couches insuffisamment fréquents chez les nourrissons, ainsi qu'une sélection incorrecte de la taille,
  • sous-vêtements trop serrés et inconfortables (principalement pour l'âge de 1,5 à 2 ans),
  • hygiène intime insuffisante ou, à l'inverse, fréquente et immodérée de l'enfant,
  • utilisation quotidienne de produits d'hygiène agressifs,
  • irritation du prépuce due à l'ingestion d'urine (typique pour les patients atteints de diabète sucré),
  • manque de vitamines, diminution de l'immunité.

Balanoposthite: manifestations externes

La balanoposthite se manifeste souvent dans un contexte de santé générale normale. Garçons atteints de balanoposthite ils se plaignent principalement de sensations douloureuses désagréables locales, de brûlures, de démangeaisons pendant la miction du matin. Dans le comportement des enfants, des phénomènes tels que la nervosité, l'anxiété, l'agitation, l'irritabilité sont notés.

Lors d'un examen local, il y a: une tête rougie du pénis, un gonflement, des dépôts de smegma avec une odeur spécifique désagréable, un écoulement du sac préputial (souvent caillé, mais peut également être purulent), sur les muqueuses du pénis - fissures, éruptions cutanées, érythème fessier.

Si le traitement n'est pas commencé en temps opportun, le développement d'une maladie peut entraîner une érosion du pénis, l'épiderme commence à desquamer.

Balanoposthite infantile: symptômes

Avec cette maladie, les symptômes n'apparaissent pas immédiatement. Quelques jours après l'infection, ils peuvent ressembler à ceci:

  • diminution de l'appétit
  • augmentation de la température jusqu'à 38 ° С,
  • sommeil troublé
  • faiblesse générale, irritation,
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques dans la région inguinale,
  • énurésie (peut être la nuit, pendant le sommeil ou pendant la journée).

Dans les 5-6 premiers jours, les symptômes augmentent, jusqu'à l'apparition de manifestations aiguës. Le décalage du prépuce et de la tête nue vous permet de voir que la quantité de smegma augmente.

Si vous l'enlevez très soigneusement et désinfectez tout, une guérison rapide est possible, mais souvent la maladie devient chronique, ce qui menace à l'avenir de graves problèmes pour l'enfant.

Ne vous engagez pas dans l'automédication - il est dangereux, il est préférable de consulter immédiatement un pédiatre et / ou un urologue.

Balanoposthite chez les garçons: traitement

Le traitement de la balanoposthite chez un enfant dépend d'un certain nombre de raisons qui peuvent provoquer le début du processus inflammatoire.

Si la maladie est le résultat d'une mauvaise hygiène, les mesures thérapeutiques consisteront en un lavage quotidien de l'organe génital avec une faible solution de furatsilina et / ou de permanganate de potassium jusqu'à la guérison finale. Mais s'il y a le moindre soupçon d'infection, des tests doivent être effectués.

Un frottis est prélevé sous le prépuce, qui est vérifié pour la présence de bactéries à l'intérieur, et le niveau de sensibilité aux médicaments est également déterminé, après quoi un médicament est prescrit.

Les antibiotiques ne peuvent être prescrits par un médecin spécialiste qu'après avoir déterminé les causes profondes de la maladie chez l'enfant, car avec la balanoposthite, tous les médicaments ne détruisent pas les micro-organismes pathogènes - certains, au contraire, contribuent à leur développement. Traitement local pour forme aiguë ou chronique - traitement avec un antiseptique d'une zone infectée.

Une attention particulière doit être portée pendant et après le traitement à l'hygiène personnelle de l'enfant. À la fin des procédures à l'eau, la tête du pénis doit être soigneusement séchée avec un chiffon propre, de la meilleure gaze et traitée avec un antiseptique. Des compresses de gaze avec un antiseptique sont recommandées, qui sont appliquées des deux côtés du pénis.

La nuit, les médecins prescrivent généralement du lévomikol - une pommade qui a un fort effet désinfectant. Dans les cas où la maladie est d'origine fongique, le clotrimazole est utilisé.

Important! Comme les antibiotiques, toutes les pommades thérapeutiques sont prescrites par un médecin après des tests de laboratoire microbiologiques.

Variétés de balanoposthite

La balanoposthite épisodique survient chez la plupart des garçons avec un prépuce non circoncis sans pathologies importantes: un petit processus inflammatoire peut soudainement se produire dans le pénis, mais passe rapidement.

Les types compliqués de la maladie sont considérés comme des formes qui incluent des changements pathologiques graves. Une augmentation de la taille du prépuce, la formation d'un œdème, un changement de la couleur des tissus sont des signes caractéristiques de la balanoposthite, dangereuse pour la santé. Comment reconnaître la balanoposthite chez un enfant, vous pouvez trouver dans cet article.

    Forme aiguë. Souvent, une inflammation aiguë se forme spontanément dans le contexte de l'absence de toute pathologie.

Pendant la balanoposthite aiguë, l'enfant a un œdème, il y a une allergie et des démangeaisons, puis le sommeil de l'enfant est perturbé et, dans les cas difficiles, la température augmente. Ayant manqué le traitement opportun de la balanoposthite aiguë chez les enfants, les parents peuvent être confrontés à la transition du stade aigu à gangreneux ou purulent. Type gangreneux. L'inflammation du sac préputial entraîne une constriction de la tête, qui devient étroitement serrée par le tissu adjacent.

Après une érection nocturne ou spontanée, le corps élargi du pénis est comprimé par l'anneau du prépuce.La stagnation du sang et une altération du flux sanguin provoquent l'apparition d'une paraphimose, qui se développe souvent lorsque la tête du pénis est exposée dans un état calme (avec l'apparition d'une érection ultérieure).

Des déplacements fréquents aux toilettes entraînent l'accumulation de liquide urinaire sous la peau. L'ingestion de champignons, virus et micro-organismes qui se nourrissent de smegma transforme le lobe interne du sac préputial en un terrain fertile pour les infections. La balanoposthite purulente chez un enfant provoque un inconfort énorme pour l'enfant, à la suite de quoi des caprices et un malaise général apparaissent. Érosif. La destruction de la couche superficielle de l'épithélium entraîne l'apparition de larmes, de fissures - blessures dangereuses qui, après la guérison, forment des cicatrices.

La nature érosive de l'effet sur la peau conduit à l'apparition d'un défaut cosmétique, éliminé uniquement à l'aide d'une chirurgie intime. Allergique Elle survient à la fois indépendamment et interconnectée avec d'autres formes de balanoposthite.

Un exemple est la forme aiguë résultant du développement d'un champignon qui provoque une réponse immunitaire du corps.

Une variété allergique de balanoposthite survient lorsque des substances qui sont individuellement intolérantes à l'enfant sont exposées à la peau (survient souvent lors de l'utilisation de produits d'hygiène personnelle).

Une utilisation excessive de nettoyants peut également déclencher l'apparition d'éruptions cutanées et un gonflement des tissus du pénis.

Quel que soit le type de balanoposthite, toute complication est associée à la présence d'un processus inflammatoire, qui dans tous les cas peut conduire à l'apparition de synéchies (adhérences) et d'un orifice urétral fusionné, rendant difficile ou bloquant le drainage urinaire. Découvrez les symptômes de la balanite chez les enfants dans notre publication.

Variétés de balanoposthite aiguë

Il existe plusieurs sous-espèces de balanoposthite aiguë (balanite) chez l'homme:

  • érosif
  • simple
  • gangreneuse (purulente),
  • ulcératif
  • effaçant
  • candida
  • allergique
  • circinome
  • gardnerellezny.

Les symptômes d'une simple balanite aiguë peuvent être: rougeur, gonflement et ramollissement de la membrane muqueuse de la surface interne du prépuce et de la tête du pénis, douleur lors de la miction.

L'apparition de tels signes accompagnée d'une sensation de brûlure légère et de démangeaisons dans cette zone, de douleur en essayant de déplacer le prépuce.

La balanite à candidose s'accompagne de l'apparition sur le prépuce et la tête de l'organe génital de foyers de plaque blanchâtre, sous lesquels se trouvent des zones de peau enflammée rouge. Cette forme de balanite avec un traitement intempestif peut se développer en une forme érosive.

Avec la balanoposthite érosive, les symptômes suivants sont notés:

  • Petites zones rouge vif de la muqueuse morte (érosion),
  • Peeling de la peau autour des zones d'érosion,
  • Augmentation de la température
  • Douleur, brûlure et démangeaisons dans la zone touchée,
  • Ganglions lymphatiques enflés situés dans la région de l'aine.

La balanoposthite oblitérante se traduit par l'apparition de cicatrices sur le cuir chevelu. Ce sont des zones à peau atrophiée (sèche et déshydratée) de couleur pâle. Elle s'accompagne de brûlures, de démangeaisons et d'une sensation de «tiraillement» dans les zones touchées.. Un rétrécissement de l'urètre peut survenir. Par conséquent la miction sera difficile et douloureuse.

Gangrène aiguë ou purulente la balanoposthite (balanite) chez les enfants (garçons) s'accompagne de l'apparition d'écoulements purulents du gland du pénis, d'une fièvre élevée (38-39 ° C), d'une faiblesse et d'une fatigue générales, de douleurs et de brûlures dans la zone touchée, de difficultés à uriner.

L'allergique se manifeste le plus souvent sous la forme d'une rougeur sévère de la partie interne du prépuce, du gland du pénis et de son gonflement. Peut être accompagné de démangeaisons et de brûlures.

Cirrus balanite se manifeste sous la forme de taches avec des bords clairement définis sur la tête du pénis. Il s'accompagne de brûlures et de démangeaisons dans la zone touchée, de douleurs lors de la miction.

Causes de la transition de la maladie au stade chronique

Une maladie urologique chronique peut durer des mois et des années. Malgré une inflammation modérée ou même légère, cet état de l'enfant n'est pas associé à une menace pour sa vie ou ses organes génitaux.

Le prépuce est légèrement gonflé, a une légère rougeur, des dépôts blancs sont présents sur celui-ci, qui sont facilement enlevés mécaniquement. La nuance est que les exacerbations (rechutes) qui présentent des signes de forme aiguë sont enregistrées périodiquement.

Facteurs d'apparition d'une balanoposthite chronique chez un enfant:

  • traitement inapproprié de la balanoposthite aiguë,
  • hygiène insuffisante de la zone intime,
  • le développement de dermatites et d'eczémas locaux,
  • infection secondaire,
  • porter des sous-vêtements trop étroits.

Un mauvais savon, des poudres, des shampooings, des onguents et d'autres cosmétiques peuvent également interférer avec le traitement de l'inflammation.

Vous devez également choisir soigneusement les sous-vêtements: les options synthétiques bon marché peuvent saturer le derme de composés nocifs et aggraver l'état des parties génitales de l'enfant.

Aide La présence de diabète sucré et de psoriasis augmente les risques de transition de la maladie vers un studio chronique.

Causes de la balanoposthite aiguë

Les causes de balanoposthite toxique ou allergique (survenant assez rarement) peuvent être une réaction allergique à la lubrification du préservatif, le latex.

La balanite circulaire est le résultat d'une infection par des bactéries du genre Chlamydia. Une telle balanoposthite peut être transmise sexuellement.

Les agents responsables de la balanoposthite fongique ou candidale sont des champignons du genre Candida. Vous pouvez également attraper une telle balanite d'un partenaire sexuel.

La balanite à gardnerellose survient à la suite d'une infection par des bactéries du genre Gardnerella vaginalis. La maladie peut également être transmise sexuellement.

Autres causes de balanoposthite:

  • écoulement purulent de l'urètre (par exemple, avec urétrite),
  • hygiène insuffisante
  • caractéristiques du développement des organes génitaux chez les garçons.

Ainsi, la structure du pénis chez les garçons est telle qu'il est souvent impossible d'exposer la tête du pénis jusqu'à un certain âge (généralement jusqu'à 6 ans, jusqu'à un maximum de 11 ans). Par conséquent, il est assez difficile de fournir des soins d'hygiène optimaux,

  • état général d'affaiblissement du corps, en particulier après des maladies graves,
  • blessures ou interventions chirurgicales,
  • rapports sexuels non protégés,
  • la présence de certaines maladies chroniques (par exemple, le diabète sucré).
  • Les agents pathogènes les plus courants sont les champignons du genre Candida.

    Les modalités de traitement de la maladie

    Des onguents antimicrobiens sont appliqués pour éliminer l'inflammation, et la tête est lavée avec du savon et de l'eau 3 fois par jour. La présence du champignon dans la zone intime ralentit le rythme du traitement: l'élimination complète du micro-organisme pathogène peut se prolonger pendant un mois ou plus.

    Si un traitement antibiotique est ajouté à la pommade, la durée du traitement est réduite à deux semaines (pendant la petite enfance, ils ne sont pas prescrits). La possibilité de retirer la tête sous le prépuce vous permet d'utiliser la méthode d'aération à l'aide d'une buse en silicone hygiénique. La procédure vous permet d'éliminer rapidement l'inflammation et d'empêcher le re-développement de l'inflammation lors de l'utilisation de l'anneau à des fins prophylactiques.

    Dans la forme chronique de balanoposthite, les exacerbations durent d'une à deux semaines. Dans ce cas, vous ne pouvez vous débarrasser complètement de la maladie que par la méthode chirurgicale, cependant, en observant des mesures préventives, vous pouvez parfois le faire avec des techniques de traitement conservatrices.

    Pour la thérapie antibactérienne, des antiseptiques sont utilisés: miramistine, chlorhexidine, furaciline, peroxyde d'hydrogène. Les bains de sièges à la camomille et au calendula apportent un effet positif. Le manganèse a également un effet bactéricide.

    Facteurs individuels et taux de guérison:

    • la présence ou l'absence d'un facteur infectieux,
    • degré de défaite et type de balanoposthite,
    • la présence de changements physiologiques - phimosis ou frein court,
    • l'état du système immunitaire du patient.

    Si la balanoposthite s'accompagne d'un phimosis, alors dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale est indiquée (des exacerbations tourmentent souvent l'enfant, les rechutes continuent pendant plusieurs semaines).

    Le soulagement se produit immédiatement après la circoncision du prépuce: le tissu enflammé est éliminé et la tête ouverte est plus facilement traitée avec des onguents et des solutions antiseptiques.

    Après la chirurgie, l'inflammation disparaît complètement après 3 à 7 jours. Une option alternative est associée à la thérapie conservatrice: des exercices spéciaux effectués avec les doigts ou un instrument de Glansha peuvent aider à étirer l'anneau du sac du prépuce.

    Dans ce cas, l'élimination de l'inflammation dépend directement de la capacité à ouvrir complètement la tête et à effectuer librement les procédures d'hygiène.

    Témoignages de nos patients après un traitement de balanoposthite

    Sur notre forum médical, vous pouvez poser une question à un médecin, ainsi que
    voir les avis de nos patients après un traitement contre la balanoposthite

    Je vais vous raconter mon histoire, peut-être que quelqu'un vous aidera à prendre la bonne décision.
    À propos de moi 33 ans, taille 190 poids 90. Il n'y a pas de mauvaises habitudes et de maladies chroniques. Je mène une vie active, je fais du sport. Un partenaire depuis 8 ans (curieusement: roll :)

    J'ai remarqué les premiers symptômes de cette maladie insidieuse il y a 1,5 ans, après la prochaine grive chez ma femme. Après plusieurs jours d'hygiène renforcée, tout s'est envolé. Mais malheureusement, la première rechute s'est produite exactement une semaine plus tard. Il est déjà décédé depuis une semaine. Après une autre AP, des points rouges sont à nouveau apparus sur la tête. Il a envoyé sa femme chez un gynécologue - lui-même chez un urologue.

    La réponse des médecins est standard: tout va bien avec votre femme, vous avez une balanoposthite candidose - frottis de clotrimazole et fluconazole 250 mg à l'intérieur. J'ai tout fait - mais ça s'est passé d'une manière ou d'une autre léthargique. Ensuite, les rechutes ont commencé même avec l'utilisation d'une contraception barrière.

    J'ai passé un tas de tests (sang pour tout ce qui est possible, 3 frottis de l'urètre pour IIP par la méthode PRC et général, grattages) - tous les résultats - avec une phrase amusante "avec de telles analyses, la vie a été perdue :?" mais je ne riais pas. J'ai envoyé à ma femme un diagnostic au CRP - ils ont trouvé un jardinier - si je comprends bien, parfois c'est normal. Il a été traité et s'est traité lui-même - le résultat = 0.

    En général, je l'ai essayé pendant 1,5 ans de tourment (la rougeur apparaît et disparaît d'elle-même en quelques jours, même l'hygiène n'a pas d'importance - je ne peux pas laver le pénis pendant 2 jours du tout - et la rougeur elle-même disparaît):
    -fluconazole selon le schéma et juste comme ça
    - clotirmazole
    - triderm
    - levomikol
    - laver avec de la chlorhexidine (au fait, cela a le mieux aidé)
    - bains et plus
    - immunomodulateur longidase
    - même lamisil appliqué - vaporiser pendant 10 jours (également amélioré un peu - il n'y a pas eu de rechute pendant l'utilisation)
    - et quelques autres drogues - je ne me souviens pas. En fin de compte, j'ai réalisé que je risquais au moins de développer une dermatite médicale à cause de l'utilisation massive de divers médicaments.

    Je suis tombé sur ce forum sur Internet - il a mûri pendant environ 3 mois et a finalement mûri pour l'opération. Ce que je veux dire - l'opération a été réalisée par Anton Vasilievich. Tout se fait très bien et efficacement. Et Oh MIRACLE. après l'opération, il n'y a pas eu une seule rechute. Ce que je suis incroyablement heureux!

    Ce qui m'arrive rarement après l'opération - la couleur de la tête passe du corporel au légèrement rose - je l'attribue à la sensibilité des vaisseaux sanguins et à une petite circulation sanguine, mais ce n'est pas particulièrement inquiétant. En général, sans la balanoposthite comme ça, je n'aurais probablement pas décidé d'une opération, mais avec cette maladie, c'est la seule méthode à 100% (l'essentiel est de différencier la balanoposthite chronique du lichen et d'autres dermatites).Maintenant, je suis tellement habitué à l'organe circoncis que je ne peux même pas imaginer comment je vivais avant! - Je pense que beaucoup me comprendront sur ce forum.

    Conclusion

    L'enfant - par manque de connaissances - n'est pas en mesure de prendre soin de sa propre santé, les parents doivent donc s'engager dans l'hygiène des parties génitales de leur fils jusqu'à un certain âge. Et ce n'est qu'en vieillissant que l'enfant devrait inculquer l'habitude d'éliminer régulièrement la pollution dans la zone intime.

    S'il y a déjà des soupçons de balanoposthite, vous devez contacter d'urgence un urologue pour prévenir le risque de complications dangereuses.

    Informations générales

    La balanoposthite chez les garçons est un processus inflammatoire qui implique la tête du pénis et la feuille interne du prépuce. La balanoposthite est diagnostiquée chez environ 6% des garçons et 11% des hommes adultes non circoncis. Les maladies inflammatoires du gland du pénis (balanite) et du prépuce (postite) sont les plus courantes chez les garçons de moins de 5 ans et chez les hommes qui ont une vie sexuelle active. Le traitement de la balanoposthite chez les garçons est un problème grave en pédiatrie, en urologie pédiatrique et en chirurgie pédiatrique. La prévention, la thérapie opportune et de haute qualité de la balanoposthite chez un enfant est la clé de sa santé reproductive et sexuelle à l'avenir.

    Les causes de la maladie

    La principale raison du développement de la maladie est la pénétration d'un virus, d'une bactérie ou d'un champignon dans la zone située entre la tête et le prépuce.

    Facteurs provoquant le développement de la balanoposthite:

    • mauvaise hygiène de l'organe génital,
    • Taille incorrecte des sous-vêtements et des couches (taille plus petite). Le pénis est frotté, y compris les têtes avec le prépuce,
    • bébés passe-temps longs dans la "couche". Le pénis reste longtemps dans un environnement chaud et humide,
    • détergents agressifs provoquant une irritation du prépuce et du pénis,
    • la présence de microtraumatismes et d'abrasions dans cette zone. Peut survenir en raison d'une exposition accrue de la tête chez les enfants de moins de 5 ans, avec un peignage ou un contact sexuel brutal,
    • une réaction allergique au pénis causée par des sous-vêtements en tissu synthétique, des détergents ou un détergent à lessive,
    • la présence de pathologies cutanées infectieuses,
    • maladies sexuellement transmissibles
    • lavage fréquent. En conséquence, la sécrétion protectrice est lavée. L'organe reproducteur n'est pas protégé contre l'infection:
    • lavage inapproprié des nourrissons avec les restes de matières fécales et de bactéries pathogènes de l'anus, sur la tête du pénis,
    • développement incorrect du prépuce,
    • hypothermie fréquente ou surchauffe,
    • maladies du système urinaire de nature infectieuse.

    Sous réserve de mesures d'hygiène et d'élimination rapide de l'infection, la balanoposthite ne se développe pas.

    Formes de la maladie et symptômes de la balanoposthite chez un enfant

    Balanoposthite chez un enfant (la photo montre la gravité des dommages aux organes) peut être reconnu indépendamment, par la présence de symptômes caractéristiques:

    • rougeur et gonflement de l'extrémité du pénis, en particulier de la tête et du prépuce,
    • la douleur peut être présente en permanence et s'intensifier avec la miction,
    • avec la douleur, il y a une sensation de brûlure et des démangeaisons. Les seins signalent ces symptômes par des pleurs et de l'anxiété, sans autre raison,
    • sur le prépuce et la tête elle-même, une plaque blanche, un écoulement caillé ou des masses purulentes peuvent être présents. Dépend de la gravité de l'évolution de la maladie et du type d'agent pathogène,
    • en plus il y a une odeur désagréable purulente ou aigre,
    • sous une forme négligée, des microfissures, des formations érosives et une éruption rouge peuvent se former sur la zone affectée,
    • peut-être une augmentation de la température et une augmentation des ganglions lymphatiques dans l'aine. Il est noté dans une forme sévère de l'évolution de la maladie,
    • jusqu'à 12 ans, la présence d'énurésie est possible.En raison de la douleur pendant la miction, les enfants ont peur d'uriner et souffrent jusqu'à l'évacuation spontanée de l'urine.

    La symptomatologie de la maladie varie en fonction de la forme du cours:

    Formes de balanoposthite
    SharpChroniqueSpécifique
    Il se manifeste par un gonflement et une rougeur sévères de la tête et du prépuce. Augmentation possible de la température à 39 degrés. La douleur est constamment présente et s'intensifie lorsque la vessie est vide.Elle se caractérise par une intensification périodique et un affaissement des symptômes. La douleur peut être modérée. Des démangeaisons et des brûlures sont plus souvent présentes en raison de la desquamation de l'épiderme sur la tête et la chair. En raison de la sécheresse de la peau, on note la formation de fissures difficiles à réparer. Après la cicatrisation, des cicatrices se forment, ce qui conduit à un rétrécissement du prépuce et à l'impossibilité d'exposer complètement la tête. Du pénis, il y a une variété d'écoulement du mucus transparent vers les masses de caillé.La maladie se développe en raison de la pénétration de bactéries. Par le type d'agent pathogène, une séparation supplémentaire de cette forme de balanoposthite se produit.
    Sous-espèces de formes
    C'est simple. Le processus inflammatoire est léger (légère rougeur et léger gonflement). La température n'augmente pas. Il peut libérer du mucus clair du pénis et de la douleur en urinant.Érosif-nécrotique. Elle s'exprime par la formation d'érosion due au développement de fissures non cicatrisantes.Tuberculeuse. La maladie se développe à la suite du développement et de la reproduction du bacille tuberculeux sur l'organe génital.
    Purulent. Elle s'accompagne de la formation et de la sécrétion de pus. La rougeur et l'enflure sont prononcées. La température monte à 39 degrés. L'état général du patient se dégrade fortement.Herpétique. La maladie est causée par le virus de l'herpès.
    Érosif. Il se caractérise par la formation d'ulcères et d'érosion sur la tête du pénis et du prépuce. Il est difficile à traiter en raison du contact constant de l'urine dans les plaies.Chlamydial. L'agent causal est l'infection à chlamydia.
    Nécrotique. C'est le plus dangereux. Le tissu meurt.Syphilis. La balanoposthite est causée par le développement et la reproduction sur la tête et le prépuce de l'agent causal de la syphilis.
    Gonorrheal. Maladie à gonocoque.

    La balanoposthite peut avoir une forme primaire (le développement de la maladie est provoquée par une infection due au non-respect des mesures d'hygiène) et secondaire (la pathologie est causée par des maladies infectieuses existantes).

    Complications et conséquences possibles

    La balanoposthite est une maladie dangereuse, surtout pendant l'enfance. Avec une forme sévère de l'évolution de la pathologie, la formation de cicatrices et le rétrécissement du prépuce sont possibles. Ces changements ne permettront pas une vie sexuelle complète. Les conséquences probables de la maladie sont confirmées par de nombreuses photos.

    Complications possibles en l'absence de traitement:

    • diminution de la sensibilité de la tête, ce qui affecte négativement la puissance et la qualité des rapports sexuels,
    • infection dans le système urinaire à travers l'urètre, ainsi que dans la glande de la prostate,
    • infection du partenaire sexuel par l'infection qui a provoqué le développement de la balanoposthite,
    • violation de l'état des vaisseaux du pénis, avec le développement de l'impuissance. Peut-être avec une forme très avancée,
    • inflammation du cordon spermatique avec détérioration ultérieure de la qualité des spermatozoïdes et développement de l'infertilité,
    • le développement d'une gangrène ou d'une tumeur maligne,
    • obtenir l'infection dans la circulation sanguine et la propager dans tout le corps.

    Les conséquences peuvent se développer tant chez les hommes adultes que chez les enfants. Par conséquent, le traitement opportun de la pathologie est important à tout âge.

    Symptômes: nuances

    Les signes de balanoposthite aiguë chez un garçon comprennent une détérioration de l'état général du patient. L'enfant ne se sent pas bien et mange et dort bien pire. Les enfants généralement malades sont irritables et de mauvaise humeur.

    Dans certains cas, l'examen montre une augmentation du volume des ganglions lymphatiques dans le périnée. Le patient essaie inconsciemment de retarder la vidange de la vessie en raison de la douleur de ce processus.

    Cela conduit à une miction incontrôlée. Cela est possible à la fois la nuit et le jour.

    Une détérioration de l'état du patient est observée pendant quatre, parfois cinq jours. La cavité du prépuce peut s'ouvrir indépendamment, se libérant des accumulations de smegma. Dans ce cas, une cure complète indépendante est possible.

    Il y a des cas où le manque de soins médicaux qualifiés a provoqué un changement dans la forme de la maladie vers la chronique. Cela conduit à des cicatrices dans le prépuce. Il existe un risque de paraphimose, de phimosis sous une forme pathologique.

    Dans certains cas, la balanoposthite chronique s'accompagne d'urétrite (également sous forme de chronique). Une déformation du gland du pénis est possible.

    Comment clarifier?

    Le diagnostic de balanoposthite aiguë chez un garçon n'implique pas de mesures spécialisées. Il n'est pas nécessaire d'utiliser un équipement professionnel. Il suffit d'examiner le patient, d'analyser les plaintes. Le médecin examine l'état de l'enfant. Dans certains cas, des échantillons sont prélevés pour des tests en laboratoire. Cela nous permet de formuler une image plus précise du flux.

    Recettes folkloriques

    Les remèdes populaires peuvent être utilisés à des fins préventives et au stade final du traitement. Avant utilisation, l'autorisation du médecin traitant est requise, car la composition peut provoquer une réaction allergique et une détérioration de l'état général.

    Remèdes populaires utilisés:

    • faire bouillir dans 1 litre d'eau 15 g de camomille crue séchée pendant 15 minutes. Filtrez et diluez avec 1 litre d'eau à une température de 37 degrés. Prendre des bains de siège pendant 20 minutes pendant 10 jours,
    • insister dans 500 ml d'eau bouillante 10 g de sauge séchée. Essuyez la composition des zones enflammées 3 fois par jour pendant 14 jours,
    • faire bouillir dans 1 litre d'eau 30 g de la composition séchée de la ficelle pendant 20 minutes. Filtrez et ajoutez la composition au bain. Prendre des procédures d'eau pendant 20 minutes pendant 7 jours,
    • essuyez la zone affectée le soir avec de l'huile d'olive jusqu'à ce que la peau soit complètement restaurée,
    • jus d'aloès fraîchement pressé pour traiter la peau 2 à 3 fois par jour pendant 7 à 10 jours.

    Avant d'utiliser des formulations populaires, il est nécessaire de rincer soigneusement la tête du pénis et le prépuce avec de l'eau bouillie ou des médicaments désinfectants.

    Que faire

    Les symptômes de la balanoposthite aiguë chez un garçon indiquant la nécessité d'un traitement, il est nécessaire de montrer l'enfant au médecin. Seul un spécialiste peut choisir un cours adéquat de lutte contre la maladie. Dans le pourcentage prédominant de cas, la thérapie locale est choisie. Attribuez des bains sédentaires.

    Pour la procédure, utilisez des infusions à base de plantes, des extraits, des décoctions. Vous pouvez faire des bains avec des médicaments antiseptiques. L'instillation d'un antiseptique sous le prépuce est autorisée. S'il n'est pas possible d'exposer le chef d'un membre, ils peuvent vous conseiller d'accepter l'opération.

    Un tel événement contribue à diviser la synéchie, à libérer le sac préputial des accumulations pathologiques.

    Est-il possible d'avertir?

    Comme les répertoires avec des photos démontrant les caractéristiques de la maladie permettent de comprendre, la balanoposthite aiguë chez les garçons est une maladie extrêmement désagréable. Pour l'empêcher, vous devez observer attentivement les mesures d'hygiène. La tâche des parents est d'enseigner à l'enfant à maintenir l'hygiène du système reproducteur le plus tôt possible.

    Les tout-petits ont besoin de soins particulièrement responsables de la part de leurs parents. Vous devez choisir les bonnes couches, surveiller la fréquence de remplacement de ces articles. Des mesures non moins importantes pour laver les organes génitaux, tout le périnée. Il est nécessaire de prendre soin de la peau de l'enfant, à l'aide d'outils spécialisés.

    La tâche des parents est de ne choisir que des formulations sûres et non allergènes.

    Que disent les parents?

    Comme on peut le conclure des examens, la balanoposthite aiguë chez les garçons apporte beaucoup de souffrance au patient. Le besoin de parents dont le bébé est victime de la maladie n'est pas moins inquiétant. Certains notent que la balanoposthite dérangeait, malgré une attitude très responsable envers l'hygiène.

    Cela prouve que les produits chimiques agressifs utilisés pour le lavage irritent la peau délicate de bébé.

    Mais ceux qui apprennent aux enfants dès leur plus jeune âge à prendre soin d'eux-mêmes, et jusqu'à ce qu'ils acquièrent de telles compétences, ils sont responsables de l'hygiène du bébé sans utiliser une quantité excessive d'agents agressifs, se plaignent rarement de ce problème.

    Beaucoup notent que le traitement de la balanoposthite n'a pas posé de difficultés particulières. Certains disent dans leurs critiques que la maladie chez l'enfant a disparu d'elle-même, bien qu'il n'y ait pas eu de thérapie. Malgré un nombre assez élevé de tels cas, cela ne vaut pas la peine d'être risqué et économisé, afin de ne pas provoquer de conséquences et de complications indésirables.

    Balanite et balanoposthite

    Ces deux maladies se développent souvent simultanément. Si un traitement de la balanoposthite aiguë chez un garçon était nécessaire, il est probable que la balanite devrait également être traitée. C'est le nom du processus inflammatoire affectant la tête du pénis. La balanite est un processus plus étroit que la balanoposthite. En pratique, ces deux pathologies coulent l'une dans l'autre.

    Les médecins disent: des études récentes suggèrent que le manque de traitement pour une telle maladie peut provoquer des processus malins dans le système reproducteur. Pour éviter un tel risque, vous devez commencer le traitement en temps opportun, les signes du processus inflammatoire sont à peine perceptibles.

    Si la maladie a tendance à rechuter, consultez un chirurgien.

    La maladie peut être primaire, secondaire. Chez les garçons, la balanoposthite aiguë primaire, la balanite apparaît en raison d'une infection par la microflore pathologique. Il existe un danger de phimosis congénital, dans lequel la probabilité de ces maladies est beaucoup plus élevée. L'urine, la smegma persistent dans le sac préputial, le processus inflammatoire commence.

    La forme secondaire de la maladie est observée si le corps est déjà infecté par l'infection, le foyer est à l'extérieur du pénis, mais l'agent pathologique pénètre ici, se déplaçant à travers l'urètre. Le plus souvent, une défaite de Trichomonas se produit de cette manière. La nature de la maladie syphilitique gonorrhéique de la tête du pénis est similaire.

    Si un enfant a une maladie diabétique, souffre d'allergies, d'eczéma, la probabilité de tomber malade est beaucoup plus élevée.

    Candidose balanoposthite

    La balanoposthite aiguë due à l'invasion de champignons du genre Candida chez les garçons est relativement rare. Une telle maladie peut être appelée muguet.

    Beaucoup de filles, de filles, de femmes en souffrent, mais les représentants du sexe fort souffrent beaucoup moins souvent du muguet. Cela est dû à l'anatomie spécifique du corps masculin. Les médecins modernes savent bien comment traiter la balanoposthite à candidose.

    La tâche des parents, du patient et du médecin est de prendre des mesures suffisamment efficaces pour que la maladie ne devienne pas chronique.

    Les champignons appartenant au genre Candida sont classés comme opportunistes. Cela signifie qu'ils nuisent à la santé humaine si certains facteurs de risque sont présents. Dans un état normal, le champignon vit dans la microflore totale en petite quantité et ne nuit en rien à une personne.

    Si l'immunité s'affaiblit, la reproduction active de cette forme commence, en conséquence, un foyer inflammatoire se développe, une personne tombe malade. Il y a une plus grande probabilité d'un tel développement d'événements si l'enfant souffre d'une immunodéficience ou d'une maladie diabétique, si le corps est infecté par une infection sexuelle.

    Il y a un risque plus élevé que vous deviez faire face à la balanoposthite à candidose aiguë qui s'est développée chez le garçon, si l'enfant est malade d'une maladie auto-immune, la peau est affectée, il existe une pathologie chronique du système reproducteur ou de tout organe interne.

    Les mêmes risques sont associés à un manque de vitamines, à l'épuisement général et au non-respect des normes et règles d'hygiène. Si un enfant utilise des sous-vêtements serrés en matière synthétique, le risque de muguet est considérablement augmenté.

    Physiothérapie

    La balanoposthite chez un enfant (la photo vous permet de reconnaître la maladie à un stade précoce) sous une forme légère peut être éliminée grâce à la physiothérapie.

    Procédures assignées:

    • rayonnement laser. Il vous permet de réduire le symptôme de la douleur et de réduire l'enflure. De plus, la procédure accélère le renouvellement et la restauration des tissus. Pour le traitement, des ondes laser d'une certaine onde et fréquence de rayonnement sont utilisées,
    • UHF Le champ électromagnétique élimine l'inflammation et l'enflure. En raison de la normalisation de la circulation sanguine, le processus de régénération des cellules de la peau est accéléré,
    • magnétothérapie. Le champ magnétique désinfecte la zone affectée et accélère la restauration de l'épiderme. Il est utilisé sous des formes sévères et en présence d'écoulement purulent.
    • électrophorèse. Avec l'utilisation de courant et de compresse avec une composition médicinale, le médicament est administré par voie sous-cutanée,
    • thérapie à l'ozone. Il vous permet de détruire le pathogène de l'inflammation et de renforcer le système immunitaire.

    Procédures recommandées pour les enfants de plus de 7 ans.

    Caractéristiques du boîtier

    La candidanis balanoposthite aiguë chez les garçons est relativement rare en raison de caractéristiques anatomiques spécifiques. Le pénis est un organe externe, il devient donc rarement un terrain fertile pour les bactéries, si les règles d'hygiène sont suivies avec une responsabilité suffisante.

    Pour que la microflore pathogène du genre Candida apparaisse, le degré optimal d'humidité doit être maintenu. Les champignons ont besoin de chaleur et d'acidité. Souvent, le muguet accompagne un changement du fond hormonal.

    Habituellement, lorsqu'il est infecté par la candidose, le corps parvient à gérer seul la pathologie.

    En plus de la forme aiguë, la balanoposthite à candidose peut apparaître comme une maladie chronique. Une maladie aiguë est plus facile à guérir, elle présente des symptômes vifs. Les rechutes dans ce cours sont rares. Avec la balanoposthite à candidose, la tête du pénis rougit et gonfle, dérange le patient avec une sensation de brûlure. Cette partie du corps me démange, me fait mal.

    Sur la peau sous le prépuce, vous pouvez voir une couverture blanchâtre. La vessie vide s'accompagne de douleurs, les ganglions lymphatiques du périnée sont hypertrophiés. L'inspection montre de petits ulcères, une érosion sur la peau des organes intimes. Le patient est irritable, se fatigue rapidement.

    Parfois, il y a une augmentation de la température à subfébrile.

    Balanoposthite chez les enfants: symptômes et manifestations

    Balanoposthite - inflammation du prépuce et de la tête du pénis, souvent trouvé chez les jeunes enfants, principalement chez les nourrissons. On pense que la plupart des garçons vivent ce malaise. Il ne cause pas beaucoup de mal, mais il apporte beaucoup d'anxiété sous forme de démangeaisons, de brûlures, de problèmes de miction, d'enflure et d'éruptions cutanées.

    La maladie peut survenir sous une forme aiguë ou chronique.

    Le premier est caractérisé par une manifestation vive des symptômes dans un délai de 1 à 3 mois. La balanoposthite chronique est moins prononcée, des symptômes caractéristiques peuvent apparaître un an après le début de la maladie.

    La cause de la balanoposthite peut être:

    • phimosis congénital (fusion serrée du prépuce avec la tête du pénis),
    • diabète congénital
    • le psoriasis
    • hygiène insuffisante
    • utilisation constante des couches et de leurs rares changements,
    • détergents et cosmétiques inappropriés
    • sous-vêtements trop serrés.

    Des micro-organismes de diverses natures sont à l'origine de la maladie: champignons Candida, staphylocoques, streptocoques, E. coli.Souvent, la balanite infantile est précédée d'une dermatite. Dans sa forme initiale, la maladie est presque invisible. Le matin, l'enfant peut se plaindre de démangeaisons et de brûlures, la tête du pénis gonfle légèrement et devient rouge.

    Sous le prépuce, une décharge blanc grisâtre s'accumule - smegma. Si vous n'agissez pas, le gonflement augmente, ce qui rend difficile l'urination. Au début du processus inflammatoire, une décharge purulente jaunâtre indique. En séchant, ils forment de fines croûtes qui irritent la peau délicate et provoquent une éruption cutanée.

    Sensations douloureusesqui accompagnent la miction, peut faire éviter à un enfant un pot. Le résultat est une énurésie, avec des symptômes prolongés de balanoposthite, elle peut devenir chronique, dans certains cas, la survenue d'urétrite.

    Souvent, un œdème normal est évité par un gonflement de la tête.

    Avec une exacerbation de la maladie chez un enfant, la température augmente, les ganglions lymphatiques augmentent, une faiblesse générale, des troubles du sommeil et de l'appétit sont observés.

    Voici les symptômes de la balanoposthite sur la photo:

    À quel médecin dois-je aller?

    Traitement de la balanoposthite chez les enfants: si vous constatez les premiers symptômes alarmants, vous devez contacter un pédiatre. Après l'examen, il peut orienter un urologue ou un chirurgien pédiatrique. La dernière option est nécessaire pour le phimosis. Dans certains cas, vous devrez peut-être consulter un allergologue ou un dermatologue.

    Pour déterminer les agents responsables du jeûne, le médecin prélève un frottis sous le prépuce. Une étude microbiologique est effectuée, après quoi un régime thérapeutique est déterminé. Est-il possible de traiter la balanoposthite à la maison? L'automédication est exclue, des médicaments mal choisis peuvent nuire à l'enfant.

    Les antibiotiques sont particulièrement dangereux pour soulager l'inflammation, mais peuvent provoquer l'apparition d'un champignon.

    Un autre danger est la transition du post-aigu à chronique, nettement moins traitable.

    1. L'une des causes de la balanoposthite infantile aiguë est l'accumulation de smegma sous le prépuce.
    2. Des lavages quotidiens à l'eau tiède et au savon neutre pour bébé sont nécessaires.
    3. Pour une hygiène intime, vous ne pouvez pas utiliser de gels aromatisés et de couleurs vivesce qui peut provoquer une irritation de la peau et des muqueuses.

    Si la nature allergique de la maladie est identifiée, des détergents spéciaux sont nécessaires, qui peuvent être commandés à la pharmacie. Il est impossible de pousser fortement le prépuce, le processus peut être très douloureux. Agissez progressivement en libérant la tête autant que possible.

    Les bébés ont besoin de couches de bonne taillene comprime pas les organes génitaux. Ils sont changés immédiatement après la pollution, la couche sale se transforme en compresse, ce qui provoque la multiplication des bactéries.

    Il est conseillé d'utiliser des couches uniquement la nuit et pendant les promenades. Au moins 1 fois par jour, le bébé doit être complètement déshabillé. Ces bains d'air renforcent l'immunité et préviennent l'inflammation.

    Les enfants dès la petite enfance doivent prendre une douche ou un bain au moins 1 fois par jour. Ils n'ont pas besoin de sous-vêtements trop serrés en tricot de coton élastique qui change quotidiennement.

    La surchauffe de la région génitale est inacceptable, elle peut provoquer non seulement une balanoposthite, mais aussi d'autres maladies désagréables.

    Comment traiter la balanoposthite chez un enfant? Que conseillera le Dr Komarovsky? Une autorité reconnue dans le domaine de la pédiatrie, recommande de ne pas paniquer, ayant découvert les premiers symptômes de la balanoposthite chez un bébé.

    Un accès rapide à un médecin garantit une guérison complète et assez rapide, et le respect des règles d'hygiène aidera à éviter les rechutes.

    Il est important d'agir progressivement, sans essayer de faire face au problème en une journée.

    Pour l'inflammation, il est recommandé d'appliquer une pommade Levomekol sur la tête du pénis, en combinant un antibiotique avec des composants immunostimulants.L'application de la pommade est combinée à un massage léger, poussant légèrement le prépuce, mais ne causant pas de douleur à l'enfant. Une petite quantité de médicament peut être injectée dans le sac de prépuce (à l'aide d'une seringue sans aiguille).

    • Aussi selon le Dr Komarovsky, Miramistin aidera dans le traitement de la balanoposthite chez les enfants.
    • La solution aqueuse de miramistine a un bon effet antibactérien.
    • Le liquide désinfecte la peau, accélère la cicatrisation des blessures mineures, soulage les brûlures et les démangeaisons.

    Une gaze ou un bandage est mouillé dans la préparation et appliqué sur la tête du pénis. Vous pouvez irriguer les zones touchées de la seringue, permettant à la peau de sécher naturellement. Le traitement est effectué 1 à 2 fois par jour après un lavage complet.

    L'inflammation infectieuse peut être traitée avec une pommade au zinc. Il est appliqué en couche mince sur les zones endommagées 1 à 2 fois par jour.

    Le médicament n'est pas recommandé pour la balanoposthite allergique, ne l'utilisez pas pour le traitement des nourrissons.

    Avec la balanite à candidose, des pommades telles que le fluconazole, le clotrimazole ou le miconazole peuvent être utilisées. Ils visent spécifiquement à la destruction des infections fongiques, avec une forme bactérienne, les médicaments sont inefficaces. Il est préférable de les utiliser après un bain chaud ou un lavage en profondeur du pénis.

    Le maz est appliqué en fine couche sur la tête et dans le pli du prépuce, vous n'avez pas besoin de le frotter. Afin de ne pas tacher le linge, la tête du pénis est recouverte d'une serviette en gaze stérile. Le traitement est effectué 2-3 fois par jour, le cours est prescrit par un médecin.

    Si la cause de la balanoposthite est une réaction allergique, des onguents corticoïdes sont prescrits pour le traitement. La meilleure option est Lokasolen. Le médicament élimine l'enflure et les matières premières, apaise, élimine la cause de l'inflammation. Utilisez 1-2 fois par jour pendant 5-7 jours.

    Médecine traditionnelle: cela va-t-il aider?

    Existe-t-il des remèdes contre la balanoposthite à la maison? Pour le traitement, vous pouvez utiliser des recettes maison éprouvées et sûres. La meilleure option est la décoction et l'infusion d'herbes médicinales, utilisées pour les bains sédentaires, les lavages, les compresses et les douches vaginales.

    1. Un excellent effet antibactérien et calmant a une camomille de pharmacie.
    2. Une poignée de matières premières est versée avec de l'eau bouillante (1 litre) et infusée pendant une demi-heure sous le couvercle.
    3. Après filtration avec infusion chaude, les parties génitales de l'enfant sont lavées.

    La procédure est effectuée 2 fois par jour, matin et soir. Le cours du traitement dépend de l'état du bébé, il n'y a pas d'effets secondaires et de contre-indications à la perfusion de camomille.

    À partir d'une infusion concentrée, des lotions peuvent être préparées. Un coton-tige ou un bandage plié en plusieurs couches est trempé dans du liquide et appliqué sur la tête du pénis pendant 3 minutes. Ensuite, l'écouvillon est à nouveau mouillé et la procédure est répétée. Vous pouvez faire des lotions 1 à 2 fois par jour pendant une semaine.

    Avec de petites érosions, un gonflement et des démangeaisons, une douche avec une décoction d'achillée millefeuille, d'ortie et de calendula est utile. 1 cuillère à soupe une cuillerée de collection hachée est versée dans un verre d'eau bouillante, chauffée pendant 5-7 minutes et insisté 25-30 minutes.

    Après filtration, le fluide est aspiré dans une seringue. En éloignant le prépuce, la peau est abondamment irriguée par perfusion; une petite quantité peut être introduite dans l'urètre. La procédure est effectuée 1 fois par jour, de préférence avant le coucher.

    Les sédentaires ont un bon effet désinfectant. bains avec une faible solution de permanganate de potassium.

    Afin de ne pas brûler la peau délicate du bébé, les cristaux sont d'abord dilués dans une petite quantité de liquide, puis versés dans un bassin avec de l'eau tiède et bien mélangés. La température ne doit pas être trop élevée. Pendant la procédure, le prépuce peut être légèrement éloigné de la tête, l'eau chaude rend le processus moins douloureux. Le bain dure 7-10 minutes, il est particulièrement utile de le faire avant le coucher.

    Une autre option pour les bains consiste à utiliser des teintures d'alcool prêtes à l'emploi d'eucalyptus ou de calendula. 100 ml de liquide sont versés dans une bassine d'eau tiède. La procédure dure environ 10 minutes, rinçant la peau après qu'elle ne soit pas nécessaire.

    Après le bain, vous pouvez utiliser une crème pour bébé sans parfums pointus. Une petite quantité de produit est appliquée sur la tête du pénis et frottée avec de légers mouvements circulaires. Dans la crème, vous pouvez ajouter une petite quantité de décoction concentrée de camomille ou de calendula, qui a un effet cicatrisant et apaisant.

    • Accélérer la récupération contribuera à une bonne nutrition.
    • Le régime comprend des jus de fruits et de légumes fraîchement pressés, boissons aux fruits maison, fruits à faible teneur en matière grasse.
    • Ces délices savoureux et faciles à cuisiner renforcent le système immunitaire et améliorent la résistance naturelle du corps aux infections.

    Concept et caractéristique

    La balanoposthite est processus inflammatoire, dans laquelle la région du gland du pénis est impliquée, ainsi qu'une partie du prépuce.

    La maladie est acquise dans la nature, se produit en raison d'une infection, d'une blessure au pénis ou comme l'une des manifestations d'une réaction allergique.

    Chez les jeunes enfants, le plus courant formes infectieuses et traumatiques. La pathologie se développe progressivement lorsqu'une grande quantité de microflore pathogène s'accumule entre la peau du prépuce et la tête du pénis, dont l'activité vitale provoque une inflammation.

    Prévision

    Avec un traitement rapide et le respect des prescriptions du médecin, la balanoposthite est guérie en 10 à 14 jours. Dans les cas graves, le traitement peut prendre jusqu'à 90 jours. Les complications, avec une évolution bénigne de la maladie, sont absentes.

    La balanoposthite se développe souvent chez les enfants de 6 mois à 5 ans en raison de caractéristiques anatomiques. Mais sous réserve des mesures d'hygiène, cette maladie ne se développe pas. Un traitement rapide évite le développement de complications et élimine complètement la pathologie chez l'enfant. Reconnaître la maladie à un stade précoce permettre la photo.

    Symptômes et signes

    La balanoposthite est une maladie caractérisée par tableau clinique spécifique.

    Balanoposthite chez un enfant - photo:

    La présence d'une pathologie est indiquée par des signes tels que:

    • douleur dans la tête du pénis. Douleur et inconfort devenir plus prononcé en urinant,
    • la présence de écoulement purulent ou blanc consistance caillée. Une décharge peut être remarquée lorsque le prépuce est éloigné. Ils ont généralement une forte odeur désagréable,
    • rougeur, gonflement cuir chevelu
    • des irritations peuvent apparaître sur la peau du gland du pénis éruptions cutanées, microfissures,
    • la peau dans la zone affectée commence décoller,
    • l'enfant devient plus irritable, dort moins bien, refuse de manger, pleure sans raison apparente,
    • dans certains cas, légère fièvre corps
    • dans la région de l'aine augmenter ganglions lymphatiques,
    • la balanoposthite provoque souvent le développement énurésie, car le garçon, craignant la douleur pendant la miction, cherche à retenir l'urine le plus longtemps possible. La vidange intempestive de la vessie conduit au développement de l'énurésie.

    Mesures préventives

    Il n'est pas difficile d'empêcher le développement de la balanoposthite; il est nécessaire d'observer plusieurs règles simples pour prendre soin d'un enfant.

    1. La règle de base de la prévention est procédures d'hygiène régulières et appropriées. Un petit enfant doit être lavé après chaque changement de couche (après chaque miction). Pour ce faire, utilisez des détergents spéciaux conçus pour les enfants.
    2. Est important choisissez les bons sous-vêtements et couches pour un garçon. Les sous-vêtements ne doivent pas être serrés, la couche doit être adaptée à l'âge et au poids du bébé.
    3. S'il n'y a pas un tel besoin, pas besoin de bouger la peau du prépuce, cela peut entraîner des blessures et des microfissures.

    Balanoposthite chez un garçon - une maladie qui se transmet à un petit patient beaucoup d'inconfort. La pathologie a un tableau clinique caractéristique, ce qui facilite grandement le diagnostic.

    Si vous vous adressez à un spécialiste à temps, la maladie est traitée avec succès, sans causer de problèmes au patient à l'avenir.

    Si aucun traitement n'est disponible, divers types de complications peuvent survenir. Négatif sur la qualité de vie, y compris intime.

    Vous pouvez en apprendre davantage sur les causes, les symptômes et le traitement de la balanoposthite dans la vidéo:

    Nous vous prions de ne pas vous soigner vous-même. Inscrivez-vous chez le médecin!

    Comment reconnaître la balanoposthite chez un garçon et prévenir les complications possibles de la maladie

    Si le processus inflammatoire est concentré dans la zone du gland du pénis, parlez de balanite. Si la feuille intérieure du prépuce (prépuce) est enflammée - à propos du jeûne. Lorsque le processus inflammatoire couvre à la fois cela et un autre - à propos de la balanoposthite.Cette maladie peut survenir à la fois chez un homme adulte et un enfant.

    Selon les statistiques médicales, la balanoposthite est plus fréquente chez les garçons de moins de 5 ans (6%) et chez les jeunes qui mènent une vie sexuelle active (11%).

    Le coût du traitement de la balanoposthite

    Le coût de l'examen (consultation + examen + diagnostic) -

    Traitement conservateur de la balanoposthite aiguë (schéma thérapeutique + observation) -

    Circoncision du prépuce pour le traitement de la balanoposthite chronique (les rechutes NE se produisent PAS!) -

    Le coût de l'opération comprend: anesthésie (5 000 roubles), préparation à l'opération (2 000 roubles), séjour en salle + médicaments nécessaires (3 000 roubles), observation postopératoire pendant 2 mois! (5 mille roubles). Des tests payés séparément pour l'opération, ils ne peuvent pas être pris avec nous.

    Frenum en plastique du prépuce est inclus dans le prix de l'opération de circoncision.

    Quel peut être un facteur provoquant dans le développement de la maladie chez un enfant

    La balanoposthite chez les bébés peut commencer en raison d'irritants qui blessent la peau délicate et mince du prépuce et la tête du pénis. Il peut s'agir d'irritants chimiques - savon, résidus de détergents sur le linge, cosmétiques pour enfants, etc.

    Mécanique - couches de mauvaise taille. L'effet de serre créé par les couches avec leur remplacement rare donne lieu à une érythème fessier, une irritation cutanée, une dermatite de contact.

    Chez les garçons plus âgés, le lin étroit avec des coutures rugueuses à l'avant peut devenir très irritant.

    La balanoposthite chez les enfants peut être causée par les maladies suivantes:

    • le diabète
    • obèse
    • cystite
    • urolithiase
    • pyélonéphrite.

    L'hypothermie et la carence en vitamines contribuent également au développement de la maladie.

    Les symptômes de la balanoposthite chez les enfants

    Les manifestations cliniques de la maladie chez les garçons sont généralement les mêmes que chez les hommes adultes.

    • hyperémie et gonflement de la peau du pénis du prépuce et du gland,
    • douleur et démangeaisons dans la zone des problèmes,
    • accumulation de sécrétion séreuse-purulente dans le sac préputial,
    • érosion de surface,
    • augmentation de la température
    • lymphadénite inguinale.

    La chronisation du processus conduit à des affections cutanées irréversibles du prépuce. Elle devient cicatricielle, ridée.

    L'évolution chronique de la balanoposthite entraîne souvent des complications: phimosis, paraphimosis, déformation de la tête du pénis.

    Les symptômes de la balanoposthite chez les garçons

    La balanoposthite chez les garçons se développe souvent de manière aiguë. Habituellement, après être allé aux toilettes, l'enfant commence à se plaindre de brûlures et de démangeaisons dans la tête du pénis, de douleur ou de difficulté à uriner. Les jeunes enfants, en urinant, deviennent agités et pleurent. L'inspection révèle une rougeur et un gonflement de la tête du pénis et du prépuce, lorsque la tête est exposée sous le prépuce, on trouve une smegma accumulée qui a une odeur désagréable. Avec la balanoposthite chez les garçons, la présence d'un écoulement de fromage copieux ou séreux-purulent du sac préputial est possible. Des éruptions cutanées, des fissures ou des érythèmes fessiers peuvent être trouvés sur la peau et les muqueuses génitales. Avec la poursuite de la progression de la balanoposthite chez les garçons, une érosion et une desquamation de la peau peuvent survenir.

    En plus des signes locaux, avec balanoposthite chez les garçons, des symptômes généraux sont exprimés: malaise, manque d'appétit, mauvais sommeil, irritabilité. Souvent chez les enfants, la température corporelle monte à 37-38 ° C, les ganglions lymphatiques inguinaux augmentent. En raison du fait que l'enfant essaie de retarder la miction en raison de sa douleur, le développement d'une énurésie de jour et de nuit est possible.

    Les symptômes de la balanoposthite aiguë chez les garçons augmentent en 4-5 jours, avec l'autopsie de la cavité préputiale et son retrait du smegma, l'auto-guérison est possible. Cependant, le plus souvent, en l'absence de traitement approprié ou approprié, la balanoposthite aiguë chez les garçons se transforme en chronique. La chronisation de l'inflammation est lourde de formation de cicatrices sur le prépuce avec développement de phimosis et de paraphimosis pathologiques, d'urétrite chronique et de déformation du gland du pénis.

    Reconnaissance de la balanoposthite chez les garçons

    Pour diagnostiquer la maladie, un examen des parties génitales de l'enfant par un pédiatre et un chirurgien pédiatrique suffit. Le diagnostic est posé sur la base des plaintes et des résultats d'un petit examen médical:

    S'il y a des indications, un examen bactériologique de l'urine et de la sécrétion du sac de prépuce peut être prescrit. Si le pédiatre décide que la balanoposthite est une conséquence de la maladie sous-jacente, un examen supplémentaire et une consultation de spécialistes de l'enfant à profil étroit seront prescrits:

    Regardez la video: La balanite, par Dr Harold Dion (Février 2020).

    Laissez Vos Commentaires